Info

Le Salvador compte plus de 500.000 utilisateurs du portefeuille numérique en bitcoin

Une borne permettant de faire des opérations en bitcoin à Sensuntepeque au Salvador, le 9 septembre 2021
Une borne permettant de faire des opérations en bitcoin à Sensuntepeque au Salvador, le 9 septembre 2021
afp.com - Stanley Estrada
Utilisation du portegeuille numérique "Chivo" à Sensuntepeque, le 9 septembre 202
Utilisation du portegeuille numérique "Chivo" à Sensuntepeque, le 9 septembre 202
afp.com - Stanley Estrada

Le Salvador a dépassé les 500.000 utilisateurs du portefeuille numérique en bitcoin "Chivo" et installé des bornes dédiées dans de nouvelles villes aux Etats-Unis, a annoncé le président salvadorien Nayib Bukele.

"Actuellement nous comptons plus d'un demi-million d'utilisateurs" du "Chivo", s'est félicité le président Bukele sur Twitter, une semaine après l'instauration du bitcoin comme monnaie légale, à côté du dollar qui a remplacé la monnaie nationale, le colon, il y a vingt ans.

Le portefuille numérique "Chivo Wallet", que seuls les détenteurs d'un document d'identité salvadorien peuvent utiliser, se télécharge sur un smartphone. L'équivalent de 30 dollars de bienvenue est offert aux utilisateurs.

Il est également accessible à des bornes dénommées "Point Chivo", installées par les autorités, qui permettent d'effectuer des opérations dans les deux monnaies et surtout changer la cryptomonnaie en billets verts.

Selon le président salvadorien, les 200 bornes installées dans le pays "fonctionnent parfaitement", tout comme les 50 bornes activées aux Etats-Unis à San Francisco, Doral (Floride), Atlanta, Chicago, et Houston, Dallas, El Paso (Texas), Laredo (Texas) et McAllen (Texas).

"Aux Etats-Unis, les bornes +Chivo+" sont installées là où la législation le permet", a souligné le président Bukele.

Le recours au portefeuille numérique permet de faire des virements sur des comptes bancaires, sans devoir payer des frais ou commissions. Ces transferts d'argent depuis l'étranger, notamment par la diaspora installée aux Etats-Unis, représentent 22% du PIB du Salvador.

Les "erreurs techniques rencontrées" par le "Chivo" sont corrigées "à 95%", a indiqué le président Bukele, assurant que dans les prochains jours le système fonctionnerait totalement, et relevant par ailleurs que le nombre de commerces acceptant les transactions en bitcoin augmentait chaque jour.

L'entrée en vigueur de la cryptomonnaie au Salvador, le premier au monde, avait été marquée mardi dernier par des problèmes techniques de téléchargement tandis que le bitcoin dévissait, perdant 17% de sa valeur.