Info

Le Sénégalais Khaby Lame, TikTokeur le plus suivi, obtient la citoyenneté italienne

Khaby Lame au festival de Cannes, en mai 2022.
Khaby Lame au festival de Cannes, en mai 2022.
Capture d'écran AFPTV

Avec plus de 148,5 millions d’abonnés, Khaby Lame est désormais le créateur de contenu le plus suivi sur le réseau social TikTok. En deux ans, il est devenu la star de la plateforme grâce à ses courtes vidéos basées sur ses expressions corporelles et du visage. Ce 17 août, le TikTokeur a obtenu la nationalité italienne. 

 Le 23 juin, le TikTokeur Khaby Lame, d’origine sénégalaise, est devenu le numéro 1 du réseau social chinois en détrônant l’influenceuse américaine Charli d’Amelio. Le 17 août, le média italien La Republicca rapporte qu'il est devenu citoyen de l'Italie, le pays où il a grandi. À 22 ans, il totalise 148,5 millions d’abonnés sur sa chaîne Tik Tok, qu’il a lancée en mars 2020. Et tout ça sans avoir prononcé un seul mot. 

Chargement du lecteur...

D’ouvrier à icône d’Internet 

Avant de devenir la star de Tik Tok, Khaby Lame, de son vrai nom Khabane Lame, avait une vie bien différente. Né au Sénégal, il arrive en Italie avec ses parents à l’âge de 1 an. Il grandit dans les quartiers populaires de Chivasso, une petite ville dans la région de Turin. Cependant, il ne possède pas la nationalité italienne. Ouvrier dans une usine, il est licencié en mars 2020. C’est à ce moment, en plein début de pandémie du Covid-19, qu’il commence à faire des vidéos sur Tik Tok. 

"La pandémie venait de débuter, je m’ennuyais et j’avais beaucoup de temps devant moi, donc j’ai commencé à faire des vidéos sur Tik Tok", précise-t-il dans une interview pour le magazine anglophone Forbes. Sa spécialité : tourner en dérision les vidéos de tutoriels grâce à son visage très expressif. Il ne prononce aucune parole dans ses vidéos. Ainsi, la barrière de la langue n’est pas un problème pour Khaby Lame. Il transmet son message en levant les yeux au ciel ou en faisant un geste des mains montrant que la solution au problème est évidente. 

Son pari est réussi : ses mimiques deviennent virales et le compteur d’abonnés s'affole. Avec plus de 275 millions de visionnages, la vidéo où il se moque d’un tutoriel pour éplucher une banane avec un couteau est l’une de ses plus connues. Très vite, sa notoriété augmente et il reçoit un nombre important de demandes de partenariats. Désormais, il est installé à Milan, où il fait partie de l’agence de talents Iron Corporation. 

Mon seul objectif est de faire rire sans offenser les auteurs.Khaby Lame, tiktokeur

Un contenu toujours léger

Dans une interview pour le quotidien français Le Figaro, Khaby Lame affirme s’inspirer de “la vie quotidienne” pour réaliser ses vidéos. “Mon seul objectif est de faire rire sans offenser les auteurs”, ajoute-t-il. D’ailleurs, le jeune homme s’applique, à quelques exceptions près, à ne pas prendre position en public sur des sujets clivants.

En septembre 2021, après que trois joueurs de l’équipe de football de la ville italienne de Naples aient été victimes de cris racistes lors d’un match, Khaby Lame poste un message antiraciste sur son compte Tik Tok. Suite à ça, il a perdu des abonnés. Il s’est aussi engagé en faveur du climat dans une vidéo publiée en octobre 2021. On le voit tenir une pancarte “Fridays for Future” (les vendredis pour le futur en français), aux côtés de l’activiste suédoise Greta Thunberg et de l’Ougandaise Vanessa Nakate.

Chargement du lecteur...

Plus récemment, début mars, il publie une vidéo où il se met dans la peau d’un soldat russe sur le front, faisant la paix avec un soldat ukrainien. À travers cette mise en scène, il souhaite promouvoir la paix entre la Russie et l’Ukraine. Dans les commentaires de cette vidéo, de nombreux internautes lui reprochent de ne pas prendre position à propos de conflits présents dans d’autres pays, comme en Palestine. 

Dans une interview pour le magazine français spécialisé dans le football So Foot, le tiktokeur revendique être un supporteur “neutre”. “J’aime différentes équipes”, précise-t-il. De cette manière, il évite de se positionner sur une équipe en particulier, au risque de décevoir celles et ceux qui ne supportent pas cette équipe. Cherche-t-il à éviter de perdre des abonnés en ne prenant pas des positions qui peuvent créer des désaccords ?

Au-delà de Tik Tok

En plus d’avoir conquis les réseaux sociaux, le vidéaste sénégalais a ajouté plusieurs cordes à son arc. Au mois de février, il devient la nouvelle égérie Hugo Boss. Le 18 juin, la marque annonce même une collection capsule réalisée avec le créateur de contenu. En plus de créer des vidéos Khaby Lame se fait également sa place dans l’industrie de la mode.

En mai 2022, Khaby Lame est invité au festival de Cannes pour faire partie du jury du #TikTokShortFilm. La plateforme était le partenaire officiel de cette édition du festival. C’est pour cela qu’une compétition d'œuvres de format court était organisée. Dans Le Figaro, il évoque également ses rêves de cinéma. “Je dois vous avouer que mon rêve ultime serait d’être un jour consacré à Hollywood par un Oscar après avoir reçu la Palme d’or au Festival”, explique le tiktokeur. Ses mimiques, devenues sa marque de fabrique, se retrouveront-elles bientôt sur grand écran ?