Info

Le supertyphon Mangkhut entre les Philippines et Hong Kong

Chargement du lecteur...
TV5MONDE

Après avoir frappé le nord des Philippine, le supertyphon a mis le cap vers les côtes du Sud de la Chine et Hong Kong. L'île de Luçon est particulièrement meurtrie. Au moins 25 personnes ont perdu la vie et les autorités peinent encore à évaluer le bilan humain et matériel tant la zone touchée est immense.

dans

Alerte 10 à Hong Kong à l'approche du supertyphon Mangkhut, attendu ce dimanche après midi. C'est le plus haut niveau de mise en garde ; les autorités y ont eu recours une quinzaine de fois en 8 décennies. Déjà, les vents soufflent à 120 km/h, avec des bourrasques supérieures à 220 km/h, et Hong Kong vit dans la terreur, comme en témoigne Philippe Dova, notre correspond sur place : 

Ces dernières heures, le front de mer est devenu infréquentable, ont prévenu les autorités. Les personnes fragiles ont été évacuées, les écoles sont fermées et les transports sont à l'arrêt. La quasi totalité des vols a été annulée, à l'arrivée comme au départ de Hong Kong. Et pendant que Hong Kong se prépare, avec une razzia sur le papier collant, devenu soudain plus cher, les Philippines tentent de panser leurs plaies. Mangkut laisse l'archipel sonné particulièrement dans le nord de Luçon, la plus grande île : toits envolés, inondations, glissements de terrains…

Une trentaine de morts au moins sont à déplorer, certains par noyade. L'évaluation des dégats se poursuit, mais le réseau électrique et de communications est sévèrement endommagé, sans parler des cultures de riz et de maïs. Un sinistre bilan pour tous, à un mois des moissons.