Info

Le Yémen au bord du gouffre

Chargement du lecteur...
TV5MONDE

"Il faut éviter que le pays ne tombe dans un précipice". Ce pays, c'est le Yémen en guerre, et ces mots sont ceux d'Antonio Guterres, le patron de l'ONU, qui appelle à un cessez-le-feu humanitaire. Les victimes - 10 000 morts depuis le début du conflit en 2015 - sont en majorité des civils.

dans

Amal Hussain est décédée de malnutrition à l'âge de 7 ans. Sa photo à la Une du New York Times , la peau sur les os, le torse squelettique et le regard hanté, allongée sur un lit d'hôpital, avait fait le tour de monde, devenant le symbole de la terrible famine qui sévit au Yémen. Amal est décédée de malnutrition dans un camp de réfugiés à quelques kilomètres de l'hôpital où elle avait été photographiée.

Geert Cappelaere, directeur régional de l'Unicef pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord tire une fois de plus la sonnette d'alarme : "Aujourd'hui, toutes les dix minutes, au Yémen, un enfant meurt d'une maladie que l'on pourrait éviter (...) 1,8 million d'enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition grave. Pour 400 000 d'entre eux, leur vie s'en trouve menacée".

Les combats paralysent l'approvisionnement en nourriture dans le pays,
et la récession économique fait flamber les prix des denrées alimentaires de base : 
"J'ai rencontré des familles à Hodeida et à Sanaa, qui m'ont dit que les fruits et légumes, indispensables pour les enfants, sont devenus beaucoup trop chers. Le manque d'accès à l'eau potable est un autre problème majeur", ajotue Geert Cappelaere. Au total, 14 millions de personnes sont touchées par la famine, c'est-à-dire la moitié de la population du pays.

"Nous devons faire tout ce que nous pouvons pour éviter que les conditions déjà catastrophiques ne deviennent la pire famine que nous ayons vue depuis des décennies", déclare Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU. En début de semaine déjà, Washington avait appelé les belligérants à cesser les hostilités et à entamer des discussions d'ici fin novembre. 

Pour aller plus loin : notre dossier ► Yémen, le chaos

Depuis 2015, le Yémen est déchiré par une guerre entre les rebelles houthis, soutenus par l'Iran, et une coalition arabe sous commandement saoudien. Un conflit qui a fait près de 10 000 morts selon l'ONU.