Info

Législatives 2022 en direct : la coalition d'Emmanuel Macron perd la majorité absolue à l’Assemblée, percée de l'extrême droite

TV5 MONDE
Bureau de vote à Paris, le 19 juin 2022. 
Le taux de participation au second tour est en hausse par rapport à 2017. 

Le chef de l’État subit un revers au second tour des élections législatives. La coalition Ensemble n'obtient que 234 sièges. L’alliance de gauche, la NUPES, devient la deuxième force à l’Assemblée avec 141 sièges, l’extrême droite réalise une percée inédite avec 90 sièges et LR se classe en quatrième position avec 75 sièges, selon les premières projections Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions. Suivez notre direct.

Dimanche 19 juin 

22h20 TU. Olivier Véran réelu en Isère. 

Le Ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et de la Vie démocratique remporte l'élection dans la 1ere circonscription de l'Isère avec 55,53% des voix. 

22h12 TU. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, réélu dans le Nord. 

Gérald Darmanin s'est imposé sans difficulté dans la 10e circonscription du Nord. Le ministre de l'Intérieur a été réélu avec 57,52% des voix. 

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, à Paris le 30 mai 2022 à Paris. 
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, à Paris le 30 mai 2022 à Paris. 
Jean-Francois Badias / AP

21h45 TU. Trois ministres battues aux législatives, remaniement en perspective. 

Les ministres avaient été prévenus : en cas de défaite aux législatives, ils devraient renoncer à leur poste au gouvernement. Au soir du deuxième tour, trois ministres devront donc quitter leur poste : 

Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique, est battue dans la 6e circonscription de l'Essonne. Avec seulement 46,6% des voix elle concède la victoire à Jérôme Guedj de la NUPES. . 

Brigitte Bourguignon, ministre de la Santé, s'est inclinée dans la 6e circonscription du Pas-de-Calais face à Christine Engrand du Rassemblement National, qui récolte 50,06% des voix. 

Justine Bénin, secrétaire d'État à la mer, a perdu son siège dans la 2e circonscription de Guadeloupe. C'est Christian Baptiste (divers gauche), soutenu par la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (NUPES) qui est élu à 58,65 %. 

21h40 TU. Julien Bayou, secrétaire national d'Europe-Ecologie-Les-Verts, élu à Paris.

C'est une première pour Julien Bayou. Le secrétaire national d'Europe-Ecologie-Les-Verts fait son entrée à l'Assemblée en remportant la 5e circonscription de Paris face à la candidate Ensemble! Elise Fajgeles, avec 58,1% des voix. 

Julien Bayou, le 27 juin 2021 à Paris. 
Julien Bayou, le 27 juin 2021 à Paris. 
Rafael Yaghobzadeh / AP

21h35 TU. Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste, vainqueur en Seine-et-Marne. 

Le premier secrétaire du Parti socialiste a remporté le siège de député dans la 11e circonscription de l'Essone, avec 64,5% des voix.  

Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste, s'exprime à l'Assemblée nationale, à Paris, le 28 avril 2020. 
Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste, s'exprime à l'Assemblée nationale, à Paris, le 28 avril 2020. 
David Niviere / AP

21h30 TU. La ministre de la Transition écologique, Amélie de Montchalin, battue dans l'Essonne. 

La ministre de la Transition écologique est battue dans la sixième circonscription de l'Essonne. Avec seulement 46,6% des voix, elle s'incline face à Jérôme Guedj de la NUPES. 

Elle perd, de fait, son poste au gouvernement. 

21h20 TU. La coalition d'Emmanuel Macron majoritaire, le Rassemblement national réalise une percée historique. 
 
  • Selon une projection d’Ipsos Steria pour France Télévisions, la coalition d'Emmanuel Macron perdrait la majorité absolue avec 234 sièges pour Ensemble!.
  • La NUPES, portée par Jean-Luc Mélenchon, arrive en deuxième position avec 141 sièges.
  • Le Rassemblement National réalise une percée historique et obtient 90 sièges.
  • Les Républicains et le groupe divers droite essuient un revers avec seulement 75 sièges. 
  • Le groupe divers gauche obtiennent 22 sièges, et le groupe divers centre se contente de 4 sièges. 
21h00 TU. Rachel Kéké (NUPES) remporte son duel face à l'ancienne ministre Roxana Maracineanu. 

Rachel Kéké l'emporte face à l'ancienne ministre des Sports Roxana Maracineanu dans la 7e circonscription du Val-de-Marne. L'ancienne femme de chambre a rassemblé 50,3% des voix. 
Twitter @KekeRachel
20h45 TU. Stanislas Guerini, ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques, annonce sa réelection.

Stanislas Guerini est réelu dans la troisième circonscription de Paris. 

Il devance d'une courte tête Léa Balage El Mariky, candidate de la Nupes, avec 51,3% des voix et sauve son poste au gouvernement. 

20h30 TU. "Jamais l'Assemblée nationale n'a connu une telle configuration", déclare la Première ministre Elisabeth Borne.

"Jamais l'Assemblée nationale n'a connu une telle configuration" a reconnu la Première ministre, pour qui "cette situation constitue un risque pour la France". 

Elle promet de travailler à "construire une majorité d'action". "Il n'y a pas d'alternative à ce rassemblement" assure Elisabeth Borne.  
 

En tant que "force centrale dans cette nouvelle Assemblée", "nous travaillerons dès demain à construire une majorité d'action, il n'y pas d'alternative à ce rassemblement pour garantir à notre pays la stabilité et continuer les réformes nécessaires", a dit la cheffe du gouvernement depuis Matignon, après une longue réunion à l'Elysée.

"Les sensibilités multiples devront être associées et les bons compromis bâtis afin d'agir au service de la France. Les Français nous appellent à nous rassembler pour le pays", a-t-elle ajouté.

 
Chargement du lecteur...

20h25 TU. Ministre de l'Europe Clément Beaune l'emporte à Paris. 

Clément Beaune, ministre de l'Europe, remporte le siège de député dans la 7e circonscription de Paris avec 51 %des voix, contre 49 % pour la candidate de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (NUPES) Caroline Mecary.
Clément Beaune lors d'une rencontre à l'Elysée, le 8 mars 2022. 
Clément Beaune lors d'une rencontre à l'Elysée, le 8 mars 2022. 
Ludovic Marin / AP
20h19 TU. 20h00 TU. Jerôme Guedj de la NUPES annonce sa victoire face à Amélie de Montchalin, la ministre de la Transition écologique. 

20h08 TU. François Ruffin (NUPES) réelu dans la 1re circonscription de la Somme. 


François Ruffin s'est imposé dans la première circonscription de la Somme face à la candidate du Rassemblement national Nathalie Ribeiro-Billet avec 61% des voix. 
François Ruffin s'entretient avec Emmanuel Macron, le 22 novembre 2021 à Amiens. 
François Ruffin s'entretient avec Emmanuel Macron, le 22 novembre 2021 à Amiens. 
Ludovic Marin / AP

19h53 TU. Marine Le Pen élue dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais. 

Marine Le Pen a été réelue dans son fief d'Hénin-Beaumont avec 61% des voix. 
19h39 TU. La France insoumise majoritaire au sein de la NUPES. 

On en sait plus sur la composition du groupe de la Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale (NUPES). 

Selon les projection d'Ipsos Steria pour France Télévisions, la France insoumise est majoritaire avec 83 sièges. Suivent Europe Ecologie Les Verts avec 27 sièges et le Parti socialiste avec 26 sièges. Enfin le Parti communiste français récolte 13 sièges. 

19h06 TU. Jean-Luc Mélenchon souligne "l'échec électoral" d'Emmanuel Macron. 

Le leader de La France insoumise a pris la parole pour fustiger "l'échec électoral" essuyé par Emmanuel Macron.

Il a pointé du doigt une "déroute totale" du parti présidentiel, qui "donnait des leçons à tout le monde, sans arrêt, et qui se prétendait le barrage à l'extrême-droite et qui a eu, pour principal résultat, d'en avoir renforcé les rangs".
Chargement du lecteur...
19h00 TU.  La Première ministre Élisabeth Borne élue députée avec 52,46%. 

La Première ministre remporte la législative dans la 6e circonscription du Calvados avec 52,46% des voix et assure ainsi sa place à Matignon. Elle bat Noé Gauchard de la NUPES, qui ne récolte que 47,54% des voix.

18h50 TU. Marine Le Pen se félicite de faire d'Emmanuel Macron "un président minoritaire". 

Marine Le Pen s'est felicitée de la percée du Rassemblement National, qui réussit à faire d'Emmanuel Macron "un président minoritaire".

La candidate battue à l'élection présidentielle a promis à ses partisans que son groupe, "de loin le plus nombreux de l'histoire de notre famille politique", incarnerait "une opposition ferme" mais "respectueuse des institutions". 
Chargement du lecteur...
18h47 TU. La ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, battue par le Rassemblement National. 

Candidate dans la sixième circonscription du Pas-de-Calais, la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon a perdu face à Christine Engrand, du Rassemblement National, qui récolte 50,06% des voix. 

18h43 TU. Au sein de la coalition Ensemble!, La République en Marche reste majoritaire. 
 

18h37 TU. Christophe Castaner battu dans les Alpes-de-Haute-Provence. 
 

Christophe Castaner, président du groupe LREM (rebaptisé Renaissance) à l'Assemblée nationale, a été battu au second tour des élections législatives dans les Alpes-de-Haute-Provence. Il s'incline devant Léo Walter, le candidat de la NUPES, qui a obtenu 51,49% des suffrages. 

18h30 TU. Richard Ferrand, le président de l'Assemblée national, "prend acte" de sa défaite. 

Le président de l'Assemblée, figure de la macronie, a reconnu avoir perdu son siège dans la sixième circonscription du Finistère face à la candidate NUPES Mélanie Thomin. 
 

18h27 TU. Damien Abad, le ministre des Solidarités, est réelu. 

Malgré des accusation de viols, le ministre des Solidarités Damien Abad a été réelu avec dans la cinquième circonscription de l'Ain, avec 57,9% des voix. 
18h08 TU. Fabien Roussel réelu. 

Fabien Roussel, le secrétaire national du Parti communiste français (PCF) est réelu dans la 20e circonscription du Nord. Il récolte 54,5% des voix. 

18h00 TU. Législatives 2022 : Emmanuel Macron perd la majorité à l’Assemblée, percée du Rassemblement National.
 
  • Selon une projection d’Ipsos Steria pour France Télévisions, la coalition d'Emmanuel Macron perdrait la majorité absolue avec 230 sièges pour Ensemble!.
  • La NUPES, portée par Jean-Luc Mélenchon, arrive en deuxième position avec 149 sièges.
  • Le Rassemblement National réalise une percée historique et obtient 85 sièges.
  • Les Républicains et le groupe divers droite essuient un revers avec seulement 76 sièges. 

17H10 TU.  Dans les petites communes, les bureaux de vote ont fermé à 18h, heure française.

La majorité des bureaux de vote ferment leurs portes en ce moment, à 19h, heure de Paris. Dans les grandes villes, que sont Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse, Nice, Strasbourg, Nantes et Metz, les bureaux restent ouverts jusqu'à 20h.

16h18 TU. Combien de députés vont être élus ? Quel est leur rôle ? Combien de sièges pour obtenir une majorité absolue ? Retour sur les enjeux de ces élections législatives. 

577 députés sont élus au suffrage universel direct. Leur mandat est de cinq ans, sauf dissolution de l'Assemblée nationale par le président de la République. Les députés ont le pouvoir de faire la loi, ils peuvent également censurer le gouvernement nommé par le Premier ministre sur proposition du président de la République. La majorité absolue est de 289 députés. 

La majorité présidentielle sortante dispose de 346 sièges. 

(Re)lire : France : à quoi servent les élections législatives ?
 

15h26 TU. Le taux d'absention au second tour s'élèverait à 54% selon Ipsos Steria. 

Selon Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions, l’abstention au second tour des élections législatives est estimée à 54 %. Un taux en hausse par rapport au premier tour où il y a eu 52,5 % d’abstention. Quelque 26,3 millions de Français, et plus d'un électeur sur deux, ont donc une nouvelle fois boudé les urnes, comme la semaine passée où un record pour un premier tour avait été enregistré.

15h10 TU. Le taux de participation en baisse par rapport au premier tour.

À 17 heures, la participation au second tour s’élève à 38,11 %. Une baisse de 1,31 point par rapport à dimanche dernier, où la participation était de 39,42 % à la même heure. Il y a cinq ans, seuls 35,33 % des inscrits sur les listes électorales avaient voté en fin d’après-midi.
​​​​
12h30 TU. Emmanuel Macron a voté.

Le président de la République, accompagné de son épouse Brigitte Macron, a voté au Touquet où se situe sa résidence secondaire.
11h50 TU. Plusieurs personnalités politiques et candidats aux législatives ont voté ce matin.

La Première ministre et candidate aux législatives, Elisabeth Borne, a voté à Condé-sur-Vire (Calvados) ce midi. Le chef de file de la NUPES, Jean-Luc Mélenchon, s'est lui rendu à Marseille (Bouches-du-Rhône) et l'ancienne présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais).

Dans le département du Doubs, le boulanger et candidat NUPES Stéphane Ravacley a également déposé son bulletin de vote. Il avait été connu pour avoir fait une grève de la faim en 2021 pour obtenir la régularisation des papiers de son apprenti d'origine guinéenne.
 

10h30 TU. En Nouvelle-Calédonie, victoire de la majorité présidentielle.

Nicolas Metzdorf (Divers Centre) et Philippe Dunoyer (Loyaliste), deux candidats sous la bannière d'Ensemble!, l'emportent avec 55,55% et 66,40% des voix face aux candidats Indépendantistes du FLNKS dans les deux circonscriptions de Nouvelle-Calédonie.
 

10h00 TU. Une lègère hausse de la participation au second tour.

À la mi-journée, la participation au second tour des élections législatives s'élève à 18,99%, d'après les chiffres du Ministère de l'Intérieur. Au premier tour à la même heure, 18,43% des électeurs avaient glissé leur bulletin dans l'urne. Ce taux est également supérieur à celui de 2017 (17,75%) mais inférieur à 2012 (21,41%).
 

9h30 TU. Victoire des Indépendantistes en Polynésie. 

Moetai Brotherson, Steve Chailloux et Tematai Le Gayic du parti indépendantiste Tavini Huiraatira, soutenu par la NUPES, l'emportent dans les trois circonscriptions de Polynésie. À 21 ans, Tematai Le Gayic devient ainsi le plus jeune député de France de l'histoire de la Ve République.
 
 

07h30 TU. 19 voix d'écart séparent les deux candidats à Saint-Pierre-et-Miquelon. 

L'ancien président de la collectivité territoriale, Stéphane Lenormand (divers droite) a été élu député de ce territoire à l'unique circonscription avec 50,36% des suffrages. Il devance de 19 voix le candidat Olivier Gaston de la NUPES. 186 bulletins nuls ont été enregistrés.

Le taux de participation du second tour sur l'île est de 55,95%, en légère hausse par rapport au premier tour (53,45%) mais en dessous des 75,35% atteint lors du second tour en 2017.

06h30 TU. Ensemble ! s'impose à Saint-Barthélemy et Saint-Martin.

Frantz Gumbs, le candidat divers-centre soutenu par la majorité présidentielle a été élu député face à Daniel Gibbs (divers droite). Il recueille 67,21% des suffrages exprimés, soit 3 921 voix.

Le taux de participation a été très faible sur les deux îles. Il s'élève à 24,56% (26,11% en 2017).

06h30 TU. Un revers pour le parti présidentiel en Guyane.

Dans la deuxième circonscription, le député sortant Lénaïck Adam (LREM) est délogé de son siège par Davy Rimane. Ce syndicaliste, soutenu par La France Insoumise, engrange 54,12% des suffrages exprimés.

Dans la première circonscription, Jean-Victor Castor, militant au Mouvement de décolonisation et d'émancipation sociale (MDES) dont il est l'un des cofondateurs, devance Yvane Goua. Le quotidien local France Guyane était avec son équipe de campagne et ses sympathisants à l'annonce des résultats. 

06h30 TU. En Martinique, la gauche l'emporte.

Dans la première circonscription, Jiovanny William (sans étiquette mais soutenu par la La France Insoumise) s'impose devant Philippe Edmond-Mariette.

Marcellin Nadeau (affilié LFI) devance Justin Pamphile dans la deuxième circonscription et le divers gauche, Johnny Hajjar, s'impose face à Francis Carole dans la troisième (Fort-de-France). Les trois vainqueurs, tous soutenus par LFI, découvriront pour la première fois les bancs de l'Assemblée nationale.

Dans la quatrième circonscription, Jean-Philippe Nilor (Gauche démocratique et républicaine) a été élu pour la troisième fois consécutive dans la quatrième circonscription.

La participation est toutefois demeurée très faible en Martinique avec 25,71% de participation (en hausse 4 points par rapport au premier tour).

06h19 TU. La Guadeloupe reste à gauche.

En Guadeloupe, trois députés élus sur quatre étaient soutenus par la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes).

Dans la première circonscription, le député sortant Olivier Serva, ex-LREM et soutenu par La France Insoumise (LFI) pour le deuxième tour, a été élu avec 74,04%, face à Dominique Biras (Divers gauche). Il souhaite créer "un groupe Outre-mer à l'Assemblée Nationale" et "défendre la réintégration des soignants suspendus".

Dans la troisième circonscription, le candidat du Rassemblement National (RN) Rody Tolassy s'incline face au député sortant Max Mathiasin (MoDem). Ce dernier emporte le second tour avec 52,12% des voix.

Dans la quatrième circonscription, Elie Califer, soutenu par La France Insoumise (LFI), a été élu avec 100% des suffrages exprimés. Il était le seul candidat en lice après le désistement de son adversaire Marie-Luce Penchard, soutenue par le parti présidentiel.

06h00 TU. Les bureaux de vote ouvrent en métropole.

Les bureaux de vote ont ouvert à 08H00 en métropole pour le second tour des élections législatives. 48,7 millions d'électeurs sont appelés à élire leurs députés et donner ou non une majorité au président Emmanuel Macron à l'Assemblée.

Les bureaux fermeront à 18H00 et 20H00 dans les grandes villes. 

02h42 TU. La secrétaire d'État à la mer, Justine Benin, battue en Guadeloupe.

La secrétaire d'État à la mer et députée sortante, Justine Benin, a été battue dans la 2e circonscription, avec 41,35 % des voix derrière Christian Baptiste (DVG), soutenu par la Nouvelle Union populaire écologique et sociale, (Nupes) élu à 58,65 %. À noter que Justine Benin jouait son poste lors de cette élection.

Le taux de participation pour ce second tour en Guadeloupe s'est élevé à 28, 23 %.