Info

"Les gastronomes de l'extrême", l'aventure dans l'assiette

Présentation : Mohamed Kaci / Invité : Bruno Fuligni, auteur du livre "Les gastronomes de l'extrême". 21.06.1. TV5MONDE

Bruno Fuligni, auteur du livre Les gastronomes de l'extrême était l'invité de TV5MONDE. L'ouvrage recense ce que la littérature de voyage a produit de mieux en matière de recette. Du pied de dromadaire vinaigrette à la croustade d'estomac de requin... Âmes sensibles s'abstenir !

dans
Le livre de Bruno Fuligni porte sur des repas de grands voyageurs racontés par eux mêmes. S'il a décidé d'écrire un tel ouvrage c'est parce qu'il est "un grand lecteur de récit de voyages, d’explorateurs, de navigateurs….". A travers ces récits, ce qui l'a frappé, "c’est la fréquence des chapitres consacré à des repas. On aurait pas ça dans des biographie d’homme politiques par exemple. Alors que pour un voyageur,  il est vital de manger."

Le mets qui l'a le plus surpris est le rôti de baleineau. "C’était un missionnaire aux Iles Marquise. Il avait été reçu par le roi de l’île qui avait fait un festin grandiose. C’était une question de prestige".

L'ouvrage évoque également une certaine relativité des goûts. "A partir du moment ou on a sympathisé avec des une espèce animale, on a plus de mal à la manger. Traditionnellement on mange du chat dans certains endroits en Suisse. Mais cela se fait de moins en moins. A l'inverse, pendant très longtemps en Europe, les insectes, c’était quelque chose que nous repoussions. Mais on voit de plus en plus, des confiseries incluant des insectes ou des morceaux d’insectes".