Info

Macron en campagne? Il ne peut pas être "le muet du sérail", défend Le Gendre

Gilles Le Gendre, le 3 décembre 2018 à Paris
Gilles Le Gendre, le 3 décembre 2018 à Paris
afp.com - STEPHANE DE SAKUTIN

Emmanuel Macron ne peut pas être "le muet du sérail" en plein grand débat national, a défendu mercredi le chef de file des députés LREM Gilles Le Gendre face aux accusations de "campagne déguisée" du chef de l'Etat.

"En aucun cas" le président de la République n'est en campagne pour les élections européennes du 26 mai lorsqu'il participe à des débats à travers la France: "le grand débat porte très peu sur les élections européennes donc il n'y a aucun rapport", et le calcul des temps de parole se fera "en temps voulu" lorsque la campagne sera effectivement lancée, a fait valoir M. Le Gendre sur LCI.

Et "le président de la République c'est quelques réunions sur des milliers de réunions".

La raison des attaques de l'opposition sur ce thème est selon lui liée au fait que "nos opposants espéraient que ce grand débat soit un échec (...) et c'est un immense succès notamment parce que le président l'a imaginé et qu'il participe, et que d'une certaine manière il en fait la promotion en s'y engageant lui-même".

"Qu'est-ce qu'ils veulent Jean-Luc Mélenchon et Laurent Wauquiez ? Que le président soit le muet du sérail ? (...) Alors que tous les Français sont appelés à dialoguer, qu'il soit bloqué dans son palais avec l'interdiction de parler? C'est pas la conception que nous avons de la démocratie", a tranché Gilles Le Gendre.