Info

Malaisie : à peine élu, Mahathir Mohamad va-t-il céder sa place de Premier ministre ?

Chargement du lecteur...
TV5MONDE

Deux jours après le succès électoral inattendu de Mahathir Mohamad, l'opposant Anwar Ibrahim va être gracié par le roi pour, semble-t-il, lui succéder au poste de Premier ministre. C'est un virage politique spectaculaire qu'entame la Malaisie.

dans

Le nouveau Premier ministre Mahathir Mohamad vient à peine d'être élu qu'il annonce déjà la composition de son gouvernement, mais aussi l'accomplissement de l'une de ses promesses de campagne : "Le roi a indiqué qu'il était disposé à gracier Anwar Ibrahim immédiatement. Cela va être un pardon complet, ce qui signifie qu'il devrait être libéré immédiatement." Nouvel homme fort de la Malaisie. Mahatir Mohamad, revient aux affaires à l'âge de 92 ans après la victoire aux législatives de sa coalition d'opposition, qui a a mis fin à six décennies de pouvoir du Barisan Nasional...

Cette victoire, le nouveau Premier ministre la doit en partie à ce célèbre prisonnier : Anwar Ibrahim. Opposant charismatique, il fut son bras droit lorsqu'il accèda pour la première fois au poste de chef du gouvernement, entre 1981 et 2003. Puis les alliés se sont brouillés pour divergence politique. Passé du côté de l'opposition, Anwar Ibrahim a été arrêté et condamné à la prison pour "sodomie et corruption", à l'issue d'un procès très controversé.

Les frères ennemis ont toutefois trouvé un terrain d'entente avant les dernières élections, pour reprendre chacun leur place sur l'échiquier politique - s'allier de nouveau pour faire tomber le gouvernement de Najib Razak. Empêtré dans un énorme scandale de corruption, l'ex-Premier ministre n'a pu résister au verdict des urnes. Reste à savoir maintenant si son successeur Mahatir Mohamad va tenir tous ses engagements, à commencer par la promesse qu'il avait faite de céder la place à son nouvel allié dès sa sortie de prison.