Info

Masters 1000 de Monte-Carlo: Wawrinka expédie Pouille

Le Français Lucas Pouille lors du tournoi de Montpellier le 7 février 2019
Le Français Lucas Pouille lors du tournoi de Montpellier le 7 février 2019
afp.com - PASCAL GUYOT
Le Suisse Stan Wawrinka lors du Masters de Shanghai le 8 octobre 2018
Le Suisse Stan Wawrinka lors du Masters de Shanghai le 8 octobre 2018
afp.com - WANG ZHAO

Il fallait faire vite pour terminer avant la nuit: malgré un départ en trombe de Lucas Pouille, c'est Stan Wawrinka qui a laissé son adversaire sur place dimanche et s'est qualifié pour le 2e tour du Masters 1000 de Monte-Carlo.

Finalement, il aura fallu 1h15 au vainqueur de l'édition 2014 pour écarter le Français, 33e mondial, 7-5, 6-3.

"Pour commencer, c'était un match compliqué avec le froid et le vent, alors c'est une bonne victoire", a savouré le N.36 mondial.

Face à un joueur "qui jouait bien", Wawrinka a commis des erreurs en début de partie avant de se "remettre dans le match" et de s'imposer.

"Il y a toujours de la nervosité qui fait qu'on est hésitant", a expliqué l'ex-3e joueur mondial.

Car, sous le regard de son entraîneur Amélie Mauresmo, Pouille a rapidement pris le service de son adversaire pour mener 3-1.

Mais Wawrinka a débreaké pour revenir à 5-5 avant d'enchaîner encore cinq jeux de suite, remportant le premier set 7-5 en 38 minutes et creusant un écart (3-0) qui s'avèrera suffisant pour conclure la seconde manche en 37 minutes.

- "Gagner pour retrouver la confiance" -

"Au début du premier set, nous ne jouions pas très bien, ni lui ni moi. Mais il a donné plus de points que moi et j'ai pu faire le break. Ensuite, c'est lui qui m'a repris mon service (...) Ensuite, il a commencé à élever son niveau, il a commencé à jouer plus fort jusqu'à 3-0 dans le deuxième set", a constaté Pouille.

Si physiquement il dit se sentir bien, le Français dit "avoir besoin de gagner beaucoup de matchs pour retrouver la confiance". Il a désormais au programme Barcelone, Rome et Roland-Garros. "Ensuite, on verra mais la période d'inscriptions est passée donc je vais peut-être demander une wild card quelque part...", a-t-il précisé.

Au 2e tour, Wawrinka sera opposé au Bosnien Damir Dzumhur (53e) ou l'Italien Marco Cecchinato (16e) qui s'affrontent lundi.

Seuls quatre matches du 1er tour étaient programmés dimanche mais la pluie a interrompu longuement les premières parties de la journée.

- Coric le premier -

Si bien que le Croate Borna Coric, premier qualifié pour le 2e tour du tournoi, n'a conclu qu'à 16h passées sa rencontre débutée à 11h.

Outre la longue interruption due à la pluie, le N.13 mondial a eu du mal à écarter le Polonais Hubert Hurkacz (52e) 6-4, 5-7, 7-5.

Coric aura pour prochain adversaire le vainqueur du match opposant lundi le Monégasque Lucas Catarina (556e et invité) à l'Espagnol Jaume Munar (60e).

Sous un soleil revenu, le Bulgare Grigor Dimitrov (29e) a ensuite écarté avec autorité l'Italien Matteo Berrettini (54e) 7-5, 6-4.

Dimitrov aura un 2e tour beaucoup plus compliqué puisqu'il devrait affronter le jeune et prometteur Canadien Denis Shapovalov (20e), à condition que celui-ci écarte l'Allemand Jan-Lennard Struff (45e) lundi.

Le quatrième match du tableau principal prévu dimanche a opposé le Serbe Laslo Djere (32e) à l'Argentin Guido Pella (34e). Et c'est le second qui s'est imposé 6-7 (7/2), 6-2, 6-4, décrochant un billet pour affronter le Croate Marin Cilic (11e) au deuxième tour.

La journée de dimanche était plus largement consacrée à la fin des qualifications pour déterminer les 7 joueurs qui intégreront le tableau principal.

Ce ne sera pas le cas du Français Ugo Humbert (63e), dominé par le Russe Andrey Rublev (92e) 6-4, 6-4.

Ce sont ainsi trois Argentins, sur les quatre en lice, qui complèteront le grand tableau: Juan Ignacio Londero (66e), Federico Del Bonis (74e) et Guido Andreozzi (90e), ainsi que le Slovène Aljaz Bedene (68e), l'Australien Alexei Popyrin (119e) et l'Italien Lorenzo Sonego (103e).