Info

Mort de Jacques Chirac : les réactions en France et dans le monde

Chargement du lecteur...

"Le président Jacques Chirac s'est éteint ce matin au milieu des siens. Paisiblement", a déclaré sa famille, ce jeudi 26 septembre 2019. L'ancien chef de l'État français est mort à 86 ans. Dans la classe politique en France et dans le monde, les réactions se multiplient.

Dès l'annonce de la mort de Jacques Chirac, l'Assemblée nationale et le Sénat ont observé une minute de silence pour rendre hommage à l'ancien président de la République Jacques Chirac. 

"Nous venons d'apprendre le décès de Monsieur Jacques Chirac, je vous demande de bien vouloir en hommage à sa mémoire observer une minute de silence", a déclaré le président de l'Assemblée Richard Ferrand (LREM) depuis le perchoir. Les députés et membres du gouvernement présents se sont alors levés pour rendre hommage à l'ex-chef de l'Etat, avant de suspendre momentanément leurs travaux.

Réaction également, sur Twitter, du président du Sénat, Gérard Larcher.


Il était l'un de ses prédécesseurs, Jacques Chirac avait été son Premier ministre mais les deux hommes entretenaient des relations épouvantables. Valéry Giscard d'Estaing déclare dans un communiqué : "J'ai appris avec beaucoup d'émotion la nouvelle de la disparition de l'ancien président de la République Jacques Chirac. J'adresse à son épouse et à ses proches un message de profondes condoléances".

Jacques Chirac avait-il voté pour le socialiste François Hollande en 2012 contre Nicolas Sarkozy ? Une certitude, les deux hommes étaient proches, liés notamment par leur département, la Corrèze.


"Amis de trente ans" ? Ils se présentaient ainsi, mais la scission de la droite en 1995 avait sonné le glas de cette amitié. L'ancien Premier ministre Edouard Balladur a appris "avec émotion" son décès "après tant d'années de souffrance".

Jacques Chirac "aimait la France mieux que d'autres depuis", a quant à lui déclaré Jean-Luc Mélenchon, du parti La France Insoumise.

Pour Christian Jacob, député Les Républicains (LR, droite), "la famille gaulliste perd un de ses inspirateurs".

D'autres politiques se remémorent le "non" de Jacques Chirac à la guerre en Irak en 2003, à l'instar de François Fillon, ex-candidat LR à la présidentielle : "Son opposition farouche et visionnaire à l'intervention américaine en Irak restera le geste décisif de sa présidence. A cet instant, Jacques Chirac entrait dans l’Histoire".


Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National, salue, elle aussi, le président "capable de s'opposer à la folie de la guerre en Irak".
 

Réactions à l'étranger

Un dirigeant "sage et visionnaire". Ce sont les mots du président russe Vladimir Poutine en hommage à l'ancien président français.

Le Premier ministre libanais, Saad Hariri, très proche de Jacques Chirac, le décrit comme l'un des "plus grands hommes" de la France.

À lire - Mort de Jacques Chirac : le Liban perd « un grand ami »

C'est par le biais du compte Twitter de son porte-parole que la chancelière allemande Angela Merkel commente le décès de Jacques Chirac. "Je suis très attristée par l'annonce de la mort de Jacques Chirac. Il était pour nous, Allemands, un partenaire formidable et un ami".



Pour Charles Michel, président élu du Conseil européen, et Premier ministre de la Belgique, "la France et l'Europe perdent une figure majeure".

Je salue la mémoire de ce grand Homme d'État qui a beaucoup œuvré au raffermissement des relations entre la France et le Tchad.

Idriss Déby, président du Tchad

Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, se dit "bouleversé et dévasté" par la mort de Jacques Chirac.