Info

Municipales: Kanner (PS) n'exclut pas de se présenter à Lille

Vue aérienne de la mairie de Lille et de son beffroi, le 8 juin 2013
Vue aérienne de la mairie de Lille et de son beffroi, le 8 juin 2013
afp.com - PHILIPPE HUGUEN

Patrick Kanner, patron des sénateurs PS, n'exclut pas de se présenter aux municipales à Lille en mars 2020 et tranchera après un rendez-vous avec l'actuelle maire Martine Aubry qu'il doit rencontrer début septembre, explique-t-il mercredi.

Interrogé par Le Parisien pour savoir s'il sera candidat à la mairie de Lille, il répond "pourquoi pas?" "J'ai été ministre, président du conseil général du Nord et je suis le patron du quatrième groupe parlementaire. J'ai créé, en décembre dernier, l'association Ce sera Lille qui s'adresse bien au-delà du PS", fait valoir l'ancien ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports sous François Hollande, âgé de 62 ans.

Mme Aubry n'a pas encore annoncé si elle briguait un quatrième et ultime mandat mais pourrait le faire à la rentrée. Son ancienne directrice de cabinet, Violette Spillebout (ex-PS), a, elle, été investie fin juillet tête de liste La République en marche.

"Je dois rencontrer Martine Aubry début septembre, un rendez-vous que j'attendais depuis longtemps. Je ne prendrai ma décision qu'après", précise M. Kanner, disant vouloir "tout faire pour que le Beffroi (l'Hôtel de Ville, ndlr) reste à gauche, avec le PS en leadership".

Au plan national, Patrick Kanner, soutien de Bernard Cazeneuve, considéré par certains ténors socialistes comme le plus à même pour faire revivre leur famille politique en vue de la présidentielle de 2022, assure que l'ancien Premier ministre "n'est plus dans une logique d'attentisme, mais se met au contraire à disposition pour la reconstruction de la gauche".

Preuve en est selon lui sa participation aux "journées parlementaires d'Avignon les 4, 5 et 6 septembre", où "un après-midi lui sera consacré, à sa vision du monde et de la social-démocratie". "Il conclura aussi, le 8 septembre, la journée de la Fête de la Rose de Maraussan, près de Béziers".

Bernard Cazeneuve, qui en revanche "ne devrait pas être présent" aux universités d'été du PS fin août à La Rochelle, "est le mieux placé pour incarner une nouvelle espérance à gauche", insiste Patrick Kanner.