Info

OVNI : la marine américaine confirme que trois vidéos sont authentiques

Chargement du lecteur...
Extrait d'une vidéo figurant un OVNI filmé par un avion de chasse américain et révélé par le site To The Stars

Pour la première fois de son histoire, la marine américaine authentifie publiquement trois vidéos ayant fuité qui révèlent des objets volants non identifiés. 

C’est une première et une petite bombe. 

Visibles pour certaines sur internet depuis plus de dix ans, des vidéos ayant fuité de l’armée américaine montrant des objets non identifiés traversant les airs, sont en fait authentiques. C’est ce que la marine américaine a finalement reconnu cette semaine, pour la première fois. Tout en précisant que ces vidéos n’auraient jamais dues être rendues publiques.

Les objets vus dans ces trois clips de séquences militaires déclassifiées sont des "phénomènes aériens non identifiés", a confirmé à CNN le porte-parole de la Marine, Joe Gradisher.

Les clips, publiés entre décembre 2017 et mars 2018 par le New York Times et l'Académie des arts et des sciences To the Stars, semblent montrer des objets oblongs en mouvement rapide filmés par des capteurs infrarouges avancés. 

"FLIR1"

Dans l’une des vidéos baptisée FLIR1 datant de 2004, dévoilée déjà en 2007 sur internet et reprise sur le site To the Stars, les capteurs se verrouillent sur une cible avant qu'elle n'accélère du côté gauche du cadre, trop rapidement pour que les capteurs puissent la suivre :
 
 
Cette vidéo avait été prise par des pilotes de chasse du Nimitz Carrier Strike Group lors d’une mission d’entrainement au-dessus de la baie de San Diego.

La marine américaine au courant

Dans des déclarations récentes faites au site The Black Vault (spécialisé dans la divulgation d’informations secrètes du gouvernement américain, ndlr), la marine américaine a admis qu’elle était non seulement au courant de cette fuite dès 2009 mais qu’elle avait également enquêté sur la manière dont les images avaient été retrouvées sur Internet, notamment sur un site allemand, Vision Unlimited.
 
"En ce qui concerne l'observation d'avions effectuée en 2004 par le porte-avions USS Nimitz, cette vidéo a été largement partagée via le navire à cette époque. En 2007, l’un des membres de l’équipage a mis la vidéo sur le Web", a déclaré Joseph Gradisher, et "en 2009, la publication en ligne de la vidéo a attiré l'attention des responsables de la marine", a-t-il poursuivi. 

"Gimbal" et "GoFast"

Deux autres vidéos de 2015, fuitées deux ans après et baptisées "Gimbal" et "GoFast", contiennent même les échanges audio des pilotes de chasse américains qui tentent de comprendre ce qu'ils voient.

"C'est un drone, mon frère", peut-on entendre d'un pilote à son collègue dans le premier clip. Réponse : "Mon Dieu! Ils vont tous contre le vent". 
"Regarde cette chose, mec !!!".


Joe Gradisher a déclaré que la transparence de la marine sur ces phénomènes aériens non identifiés, ou UAP (Unidentified Aerial Phenomena), résulte de la volonté d’encourager les stagiaires à signaler les "incursions" qu'ils repèrent dans l’espace aérien et qui menaceraient la sécurité des pilotes.

Des "incursions fréquentes"

Car "il s’agit d’incursions fréquentes dans nos zones d’entraînement par des UAP", a-t-il déclaré à CNN. "Ces incursions présentent un risque pour la sécurité du vol de nos aviateurs et la sécurité de nos opérations".

"Les clips publics ne représentent qu’une fraction des fréquentes incursions des champs de tir de la marine", a-t-il ajouté précisant que : "pendant de nombreuses années, nos aviateurs n'ont pas signalé ces incursions à cause de la stigmatisation attachée à la terminologie et aux théories précédentes sur ce qui pouvait ou non figurer dans ces vidéos".
 
Loin de dissiper le mystère sur ces OVNI, la marine américaine vient juste de l'accroître davantage...