Info

Présidentielle 2022 : pourquoi y a-t-il une cérémonie d’investiture ?

Emmanuel Macron regarde son prédécesseur François Hollande quitter l'Élysée, le 14 mai 2017, lors de sa cérémonie d'investiture.
Emmanuel Macron regarde son prédécesseur François Hollande quitter l'Élysée, le 14 mai 2017, lors de sa cérémonie d'investiture.
Yoan Valat/AP

Ce 7 mai, Emmanuel Macron, réélu président de la République le 24 avril dernier, sera investi pour son second mandat. La cérémonie d’investiture se déroule à l’Élysée. Quelle est la symbolique de l'événement ?

Pas de poignée de main sur le perron de l’Élysée, mais une cérémonie quand même. Pour l’investiture de son second mandat, Emmanuel Macron a choisi la date du 7 mai. S’il n’y a aucune règle constitutionnelle sur le déroulement de cette cérémonie, elle intervient seulement une dizaine de jours après le second tour de l’élection présidentielle. 

Chargement du lecteur...

Pour rappel, Emmanuel Macron a obtenu 58,55% des suffrages au second tour, face à Marine Le Pen, qui a recueilli 41,45% des suffrages exprimés. 

En quoi consiste une cérémonie d’investiture ? 

La cérémonie d’investiture marque le début officiel du mandat du président de la République. Comme le locataire de l’Élysée ne change pas, cette cérémonie n’est que purement protocolaire. Outre l’aspect symbolique de la cérémonie, marquant le début du nouveau mandat présidentiel, elle est un événement à part entière dans la vie politique française, avec des parades militaires et des discours.

En cas de changement de président, le président élu et le président sortant se retrouvent sur le perron de l’Élysée. Puis, ils s’entretiennent à huis clos dans le bureau présidentiel. « C’est aussi à ce moment que les codes de l’arme nucléaire sont transmis », rapporte l’hebdomadaire français Le Journal du Dimanche

Comment va-t-elle se dérouler ?

Selon la présidence, la cérémonie devrait être « sobre » et « dans le respect des principes républicains ». Les deux derniers présidents réélus, François Mitterrand en 1988 et Jacques Chirac en 2002, avaient également choisi une cérémonie sobre.

La cérémonie d’investiture doit débuter à 11h dans la salle des Fêtes du palais de l’Élysée. Tout d’abord, les résultats officiels de l’élection par Laurent Fabius, président du Conseil constitutionnel, seront proclamés comme le veut le protocole des précédentes cérémonies. Emmanuel Macron devrait ensuite se voir présenter le grand collier de la Légion d’honneur par le grand chancelier. Ainsi, cela fera de lui le grand maître de cet ordre. Il l’était déjà depuis sa première élection en 2017. 

Grand maître de l’ordre de la Légion d’honneur : les implications

  • Lors de la cérémonie d’investiture, le président de la République est fait grand maître de l’ordre national de la Légion d’honneur par le grand chancelier.
  • Outre un rôle symbolique, il devient ainsi le garant suprême des ordres nationaux, Légion d’honneur et ordre du mérite.
  • Ainsi, il aura le dernier mot sur toutes les questions concernant les ordres nationaux et officialise toutes les nominations. 

Ensuite, le président prononcera un discours devant les personnalités invitées. Parmi elles, le président du Sénat Gérard Larcher et le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand. 21 coups de canon seront tirés, pour marquer la prise de fonction du président. Enfin, à midi, Emmanuel Macron passera en revue les troupes dans les jardins de l’Élysée, avec le salut du canon et la Marseillaise jouée par l’orchestre de la Garde républicaine. Qu’il s’agisse d’un premier ou d’un second mandat, le déroulement de la cérémonie ne change pas.