Info

Présidentielle au Brésil : large victoire de Jair Bolsonaro, candidat d'extrême droite, au 1er tour

Chargement du lecteur...
©S. Golstein, P. Hautefort / TV5MONDE

Avec 46,3 % des voix, l'extrême droite dépasse toutes les prédictions lors du premier tour de la présidentielle. Au second tour, Jair Bolsonaro sera opposé au candidat du Parti des Travailleurs Fernando Haddad.

dans

Les supporteurs de Jair Bolsonaro fêtes leur héros du soir. Le candidat du parti social libéral est même passé tout prêt du braquage avec plus de 46% des votes dès le premier tour.

Chargement du lecteur...
©J. Muntzer, T. Bazdarevic / TV5MONDE



A l'annonce des résultats, c'est sur les réseaux sociaux, qu'il faut chercher Bolsonaro l'anti conformiste. Dans une video, il ne fête pas la victoire, il dénonce :
 

Allons ensemble devant le Tribunal Supérieur Electoral pour exiger une solution face à ce qui s'est passé avec le système électronique de vote. C'est grave. Je suis certain que si ce problème n'avait pas eu lieu, On connaîtrait déjà le nom du prochain président de la République, ce soir.

  Jair Bolsonaro, candidat d'extrême droite (PSL)

Le candidat pro armes, homophobe et nostalgique de la dictature, a pu compter sur la mobilisation de ses électeurs. Certains affichant déjà la couleur sur les réseaux sociaux pendant le vote. Comme un avant goût d'un Brésil où les armes à feu font la loi.

Face à Bolsonaro, c'est le candidat du parti travailliste : Fernando Haddad. Loin derrière avec 28% des voix. Entré tard en campagne, pour remplacer Lula, il n'a pu que limiter la casse. 
 

Les résultats annoncés sont un défi, ils mettent en lumière les risques que courent la démocratie au Brésil. Mais le peuple nous donne une opportunité d'aller au second tour avec humilité et avec le sens des responsabilités. Nous espérons désormais nous unir avec tous les partisans de la démocratie et avec ceux qui s'inquiètent pour les plus pauvres. 

Fernando Haddad, candidat du parti travailliste

Pour le second tour il va devoir espérer un maximum de reports de voix pour faire barrage à l'extrême droite.