Info

Projets architecturaux pour Notre-Dame: jardins suspendus et flèches en verre

La cathédrale Notre-Dame de Paris le 17 juillet 2019
La cathédrale Notre-Dame de Paris le 17 juillet 2019
afp.com - STEPHANE DE SAKUTIN
Fiche sur la flèche de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris
Fiche sur la flèche de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris
afp.com - Gillian HANDYSIDE
L'intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Paris le 17 juillet 2019
L'intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Paris le 17 juillet 2019
afp.com - STEPHANE DE SAKUTIN

Reconstruction à l'identique ou geste audacieux: six mois après l'incendie de Notre-Dame et alors que pourrait avoir lieu un concours d'architectes controversé, les imaginations s'en donnent à coeur joie: jardins suspendus, flèche lumineuse... Les préoccupations touristiques et écologiques s'invitent dans le débat.

Sur les réseaux sociaux, humour et provocation ont fleuri dès l'annonce par l'exécutif d'un possible concours sur la future flèche: Notre-Dame surmontée d'un faisceau lumineux, d'une éolienne, d'un rayon vert, d'un château de conte de fée, d'un croissant musulman, d'une bouteille de champagne ou d'une nouvelle pyramide en verre...

Deux écoles "sérieuses" cependant s'affrontent:

D'une part, les "orthodoxes" qui plaident pour que la cathédrale du XIXe siècle avec la flèche recréée par Viollet-le-Duc, puisse renaître dans sa splendeur.

Dans ce camp figurent l'animateur Stéphane Bern, chargé par le président Emmanuel Macron d'une mission sur le patrimoine, et des experts éminents comme l'architecte en chef de la cathédrale lui-même, Philippe Villeneuve, tous très inquiets de l'invitation de l'exécutif à un geste architectural qui porterait atteinte à l'intégrité du chef d'oeuvre intemporel de Viollet-le-Duc.

Et aussi une majorité des Français, si l'on en croit les sondages.

Dans le camp adverse, les "modernistes" tiennent au contraire à ce geste novateur, qui s'affranchirait de l'oeuvre de Viollet-le-Duc afin de laisser à l'édifice une empreinte plus ou moins audacieuse du XXIe siècle.

Quoi de plus glorifiant que de laisser sa signature sur Notre-Dame pour ceux qu'on a surnommés les "starchitectes". Pour eux, la reconstruire avec une touche moderne serait la dernière évolution d'une longue série en huit siècles.

Voici quelques propositions:

- L'architecte britannique Norman Foster propose un toit en verre. La flèche, de forme pyramidale, serait faite en cristal et acier inoxydable. Sa base serait entourée d’une plateforme pour les visiteurs.

- L’architecte Alexandre Chassang du cabinet ABH propose une gigantesque flèche futuriste en verre.

- Le studio italien Fuksas propose une toiture et une flèche en verre ressemblant au cristal de Baccarat, qui serait éclairée de l'intérieur la nuit.

- Le studio slovaque Vizum Atelier propose une tour fine et légère tel un pic blanc prolongée d’un faisceau lumineux.

- Le graphiste Anthony Séjourné imagine un faisceau lumineux éphémère, qui pourrait s'exposer pour la période de Noël.

- L’architecte Alexandre Fantozzi (cabinet AJ6 Studio, São Paulo) propose une flèche complètement recouverte de vitraux dans les tons rouges.

- Le cabinet français Godart + Roussel propose une toiture de vitres et tuiles de cuivre, une flèche métallique qui surplomberait une verrière abritant une zone de promenade. Un plancher vitré s'ouvrirait sur l'intérieur de l'église.

- L'architecte russe Alexander Nerovnya veut marier le verre et la pierre. La toiture conserverait sa forme mais serait transformée grâce au verre; la flèche serait proche de l'ancienne.

- Le studio belge Miysis propose une verrière végétale moderne et une flèche reconstruite à l’identique.

- L'architecte Nicolas Abdelkader du studio NAB propose une serre en bois et une ruche géante. Dans cet espace, serait prévu un lieu d’apprentissage et d’insertion pour les personnes en difficulté.

- L'architecte Marc Carbonare propose une gigantesque esplanade ouverte au public avec en son centre une flèche en pierre et une véritable forêt.

- Le designer français David Deroo propose une flèche proche de l’ancienne par sa structure mais d’un blanc immaculé.

- Le designer français Mathieu Lehanneur veut créer une gigantesque flamme en souvenir de l’incendie.