Info

Que contient l'accord sur le nucléaire iranien, tant décrié par Donald Trump ?

Un accord est trouvé sur le nucléaire iranien le 14 juillet 2015 à Vienne (Autriche)
Un accord est trouvé sur le nucléaire iranien le 14 juillet 2015 à Vienne (Autriche)
©AP/Carlos Barria

L'accord sur le nucléaire iranien reste le principal point de désaccord qui subsiste à l'issue de la visite du président français aux Etats-Unis. Donald Trump n'a pas manqué d'afficher son intransigeance et menace de le faire voler en éclat. Que contient cet accord ? Que lui reproche le président américain ?

dans
L'accord sur le nucléaire iranien a été signé le 14 juillet 2015 après 12 années d'âpres négociations par l'Iran, la Russie, la Chine, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et la France. Il vise à l'abandon du programme nucléaire qui aurait pour objectif de doter l'Iran de l'arme atomique.
 

Que contient l'accord avec l'Iran ?

- L'Iran s'engage pendant 10 ans à limiter son programme nucléaire :
Le programme n'est pas totalement démantelé, il s'agit uniquement d'empêcher le développement du nucléaire à des fins militaires.

- Téhéran accepte un renforcement des contrôles :
Pendant vingt ans, les inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) pourront visiter et inspecter les centrifugeuses iraniennes et les sites de production d'uranium. Jusqu'ici, l'AIEA n'a jamais révélé de manquement de Téhéran à ses engagements.

- En échange, les autres pays signataires allègent leurs sanctions :
Les sanctions imposées par l'ONU, par les Etats-Unis et par l'Union européenne concernaient les secteurs financiers, énergétiques et du transport. Les premières ont été levées dès janvier 2016. Cette décision a permis à l'Iran de rapatrier tout ou partie des 135 milliards d'euros d'avoirs bloqués à l'étranger. Les sanctions relatives aux importations d'armes sont maintenues.

Que reproche Donald Trump à l'accord de 2015 ?

Pendant toute sa campagne électorale, Donald Trump a qualifié le texte de "pire accord jamais conclu". Ce mardi 24 avril, le président américain a renouvelé ses critiques, en présence d'Emmanuel Macron à Washington. Un accord "insensé", selon lui.

>>> Lire aussi notre article : Vers un nouvel accord avec l'Iran ? Trump et Macron l'évoquent pour la première fois

Le locataire de la Maison Blanche souhaite que des inspections plus poussées soient possibles afin de vérifier qu'aucun programme nucléaire secret ne soit en développement en Iran. Il estime aussi qu'une limitation du programme nucléaire pour dix années n'est pas un délai suffisamment long.

Donald Trump regrette par ailleurs que cet accord de 2015 n'empêche pas le développement de missiles balistiques par Téhéran et permette à l'Iran d'étendre son influence au Yémen, en Syrie, au Liban et ailleurs au Moyen-Orient.

Si un nouvel accord est négocié, il englobera ces deux inquiétudes du président Trump.