Info

Qui décide vraiment des prix du pétrole ? [À vrai dire]

Chargement du lecteur...
©TV5MONDE / Antoine Fonteneau, Stéphane Alayrangues

Les cours du pétrole fluctuent. Et ce sont les automobilistes qui voient le prix du carburant faire des montagnes russes. Donald Trump, lui, accuse carrément les pays du Moyen-Orient "d'arnarquer le reste du monde". Pourtant, l'influence de l'Opep s'est nettement réduite ces dernières années.
 

dans
Le baril d'or noir est passé sous les 50 dollars lundi 17 décembre 2018 à New York, pour la première fois depuis plus d'un an. Et pourtant, les pays exportateurs de l'Opep s'étaient entendus avec la Russie, le 7 décembre, pour faire repartir les cours à la hausse. Décision inopérante, car l'Opep ne fait plus la pluie et le beau temps sur les prix du pétrole.

À quoi sert l'Opep ?

Dans les années 70, les pays producteurs du Moyen-Orient avaient provoqué une crise mondiale. La décision de l'Opep d'augmenter drastiquement les prix avaient plongé le monde dans le marasme économique.

L'Opep, en 2018, ce sont 14 pays producteurs rassemblés dans un cartel depuis 1960 :  l'Arabie saoudite, l'Iran, l'Irak, le Koweit, le Venezuela, la Libye, les Emirats Arabes Unis, le Nigeria, l'Algérie, l'Equateur, le Gabon, l'Angola, la Guinée-Equatoriale et depuis peu la République démocratique du Congo. Le Qatar vient de quitter l'organisation.

Objectif de ce regroupement : prendre des décisions communes pour peser sur la régulation du marché pétrolier. Si ces 14 pays décident de réduire leur production, l'offre de pétrole diminue. Mécaniquement, les prix augmentent. À l'inverse, si l'Opep propose plus de pétrole à la vente, les prix ont tendance à baisser.

Quelle est l'influence de l'Opep ?

L'influence de l'Opep dépend bien sûr de son poids dans le total de la production d'or noir. Or ce poids s'est réduit. La part de marché de ces pays est passé de 53% en 1973 à 43% l'année dernière.

C'est pourquoi l'organisation s'est alliée avec d'autres pays non-membres de l'Opep depuis 2016, afin de garder une influence face aux décisions des compagnies privées. Parmi ces nouveaux alliés : la Russie, deuxième producteur mondial. Une alliance inédite qui vise à contrer l'influence grandissante d'un autre acteur : les Etats-Unis.

Comment les Etats-Unis s'imposent-ils ?

Les Etats-Unis se sont arrogés, en quelques années seulement, la première place mondiale parmi les producteurs d'hydrocarbure (devant la Russie puis l'Arabie saoudite).

Depuis 2014, les Américains se sont lancés dans l'exploitation massive du pétrole de schiste, cette matière première issue de roches poreuses à plus de 3000 mètres sous terre. Une exploitation controversée parce que polluante mais qui a permis aux Etats-Unis de réduire fortement leur dépendance aux importations. 

Aujourd'hui, ils peuvent répondre aux deux tiers de la demande intérieure, contre un tiers seulement il y a 10 ans.

La concurrence grandit face à l'Opep. Et son influence devrait encore diminuer à mesure que vont progresser les investissements dans les énergies renouvelables.