Info

Royaume-Uni : Liz Truss donne sa démission après à peine six semaines au pouvoir

La Première ministre britannique Liz Truss annonce sa démission au poste de leader du parti conservarteur et donc de cheffe du gouvernement ce 20 octobre 2022.<br />
<br />
<br />
 
La Première ministre britannique Liz Truss annonce sa démission au poste de leader du parti conservarteur et donc de cheffe du gouvernement ce 20 octobre 2022.


 
AP Photo/Alberto Pezzali

La Première ministre britannique Liz Truss a annoncé jeudi 20 octobre sa démission après à peine six semaines au pouvoir qui ont ressemblé à une descente aux enfers, déclenchant une nouvelle élection interne au sein du Parti conservateur.

"Vu la situation, je ne peux pas remplir le mandat sur lequel j'ai été élue par le Parti conservateur", a déclaré Mme Truss, qui devient la cheffe de gouvernement à la longévité la plus courte de l'histoire contemporaine du Royaume-Uni, devant le 10, Downing Street.

Elle a précisé qu'un nouveau scrutin interne aurait lieu au sein de la majorité "d'ici à la semaine prochaine" pour la remplacer.
 

Le chef de l'opposition britannique, le travailliste Keir Starmer, a appelé jeudi 20 octobre à la tenue d'élections législatives dès "maintenant", après l'annonce de la démission de la Première ministre Liz Truss.

 

Une liste de parlementaires conservateurs demandant son départ qui s'allongeait d'heure en heure.

Ce 20 octobre au matin encore, elle semblait pourtant s'accrocher au pouvoir, un porte-parole assurant à la mi-journée qu'elle "travaillait" avec son ministre des Finances Jeremy Hunt pour préparer leur plan économique de moyen terme, au lendemain d'une journée catastrophique pour elle.

Mais en fin de matinée, elle a rencontré, Sir Graham Stuart Brady, le député à la tête du puissant Comité 1922 chargé de l'organisation interne du parti conservateur (et donc d'une éventuelle procédure de remplacement). La dirigeante conservatrice se débattait avec une majorité de plus en plus frondeuse, la liste de parlementaires demandant son départ s'allongeant d'heure en heure. 

Sir Graham Stuart Brady a annoncé qu'un nouveau Premier ministre sera nommé le 28 octobre prochain suite à un scrutin interne.

Le président français Emmanuel Macron espère que le Royaume-Uni retrouvera "rapidement" la stabilité.