Info

Royaume-Uni : qui est Rishi Sunak, donné favori au poste de Premier ministre ?

<p>Député du parti conservateur, l'ancien ministre britannique des Finances Rishi Sunak est en lice pour succéder à Boris Johnson à la tête des Tories. Cet ancien analyste financier a officialisé sa candidature peu de temps après la démission de Johnson. Londres, Royaume-Uni - 12 juillet 2022. </p>

Député du parti conservateur, l'ancien ministre britannique des Finances Rishi Sunak est en lice pour succéder à Boris Johnson à la tête des Tories. Cet ancien analyste financier a officialisé sa candidature peu de temps après la démission de Johnson. Londres, Royaume-Uni - 12 juillet 2022. 

AP/Alberto Pezzali

À 42 ans, Rishi Sunak pourrait devenir le 5 septembre le plus jeune Premier ministre de sa Majesté. Ne de parents originaires du Pendjab, marié à l'une des plus grandes fortunes de l'Inde, Rishi Sunak serait le premier locataire du 10 Downing Street dont la famille est issue de l'ancien empire colonial. Chancelier de l'Échiquier, le jeune politique a provoqué la chute de Boris Johnson en démissionnant le 5 juillet dernier. Retour sur l'ascension d'un ambitieux.

"Dishy Rishi" ou "Monsieur Propre" aiment l'appeler ses adversaires et la presse d'opposition comme le quotidien de centre-gauche, The Guardian. Le jeune homme politique a su bâtir une véritable marque "Rishi Sunak", à l'image d'un Tony Blair dans les années 90.

Il fait la Une de GQ, le magazine des hommes de 40 ans urbains. Très présent sur Twitter et Instagram, où on l'y voit en train de travailler chez lui en sweat à capuche ou en bottes et gilet fluorescent sur un chantier, le jeune politique veut donner de lui une image lisse et dynamique. Fils d'un médecin d'origine indienne et issu d'une famille aisée, Rishi Sunak semble avoir endossé tous les habits de l'élite britannique.

“Il représente l’élite de l’Angleterre”

Celui qui dit avoir fait l'expérience du racisme une fois dans un fast-food lorsqu'il était adolescent a fréquenté le Winchester College, un très chic pensionnat pour garçons. Le jeune étudiant, originaire de Southampton, intègre ensuite le Lincoln College d’Oxford. C'est le graal pour tous ceux qui veulent rentrer dans le cercle de "l'upper class".

Il devient ensuite analyste financier chez Goldman Sachs à la City de Londres. Il fonde sa société d'investissement et commence à fréquenter les milieux conservateurs. En 2015, il se lance en politique. Âgé de 35 ans, il devient député conservateur du North Yorkshire la même année. “Son père est médecin, sa mère est pharmacienne. Il est issu d’une famille assez aisée, il a été dans des écoles privées”, confirme Sarah Pickard, docteure en civilisation britannique à l’Université de Sorbonne-Nouvelle. En 2018, il devient membre du gouvernement May comme Secrétaire au Commerce.

Il a quasiment le même profil que beaucoup d’autres Premier ministre britannique. En réalité, il ressemble beaucoup à Boris Johnson, à David Cameron.Sarah Pickard, docteure en civilisation britannique à l’Université de Sorbonne-Nouvelle.

Comme le rappelle l’universitaire, son parcours est semblable à celui de plusieurs anciens dirigeants du Royaume-Uni. “Il a quasiment le même profil que beaucoup d’autres Premier ministre britanniques. En réalité, il ressemble beaucoup à Boris Johnson, à David Cameron. Il représente l’élite de l'Angleterre”.

Le chancelier de l'Echiquier démissionaire Rishi Sunak, ici au 10 Downing Street le 24 mai 2022, pourrait devenir le premier Premier ministre britannique d'origine indienne.<br />
 
Le chancelier de l'Echiquier démissionaire Rishi Sunak, ici au 10 Downing Street le 24 mai 2022, pourrait devenir le premier Premier ministre britannique d'origine indienne.
 
Daniel Leal/Pool via AP, File

Marié à une riche héritière de nationalité indienne

Depuis 2009, Rishi Sunak est marié à Akshata Murthy. De nationalité indienne et domiciliée à Londres depuis plusieurs décennies, elle fait partie des plus grandes fortunes du Royaume-Uni. La famille d'Akshata Murthy représente à elle seule une des principales fortunes d'Inde. Elle est notamment à la tête d'Infosys, géant de la sous-traitance informatique indienne.

Le statut fiscal de “non résident” de son épouse choque le Royaume-Uni. Ce statut lui permet en effet d’être exonérée d’impôts sur les revenus générés à l’étranger. Son mari, alors ministre des Finances, augmentait lui les impôts des classes modestes et moyennes. “Rishi Sunak fait aussi partie de ceux qui sont allés aux fêtes organisées par Boris Johnson pendant le confinement. Il a même reçu une amende”, fait remarquer Sarah Pickard.

 

Un conservateur centriste et expérimenté

Jugé “déconnecté” des réalités des Britanniques du fait de son parcours personnel et politique, Rishi Sunak détonne parfois au sein du parti conservateur. “Il dit qu’il ne veut pas baisser les impôts, ça peut déranger certains adhérents” assure Sarah Pickard. Ancien ministre des Finances, Rishi Sunak était en fonction au plus fort de la crise sanitaire liée au COVID-19. Durant cette période, “il a mené des politiques pour les travailleurs”, explique Sarah pickard. Selon elle, "ça a plu à plusieurs types de personnes : à la fois aux employeurs et aux travailleurs. Il a permis de couvrir les employés pendant qu’ils ne pouvaient pas aller travailler”. 

La campagne va se jouer sur le coût de la vie au Royaume-Uni. L’inflation, le pouvoir d'achat… Tous ces thèmes qui touchent beaucoup les familles britanniques.Sarah Pickard, docteure en civilisation britannique à l’Université de Sorbonne-Nouvelle.

Fort de son passage au 11 Downing Street (domicile du ministre des Finances), Rishi Sunak fait aussi campagne pour la présidence des Tories sur son bilan à la tête du budget de l'État. “Tout ce qu’il a fait pendant deux ans peut lui servir. Ça montre qu’il a pu gérer économie et prendre des décisions pendant les deux dernières années marquées par le COVID”. Un véritable argument pour celui qui se retrouve dans la course au poste de Premier ministre, alors que “la campagne va se jouer sur le coût de la vie au Royaume-Uni”. “L’inflation, le pouvoir d'achat… Tous ces thèmes qui touchent beaucoup les familles britanniques”, énumère Sarah Pickard. 

<p><strong>À 42 ans, l’ancien ministre britannique des Finances Rishi Sunak est en lice pour la présidence du parti conservateur. </strong></p>

À 42 ans, l’ancien ministre britannique des Finances Rishi Sunak est en lice pour la présidence du parti conservateur. 

AP/Alberto Pezzali

Donné favori, Rishi Sunak est arrivé en tête à chaque tour de scrutin organisé au sein des députés conservateurs. Mais une fois que le vote des députés sera clos, le vent pourrait tourner lors du vote interne au parti conservateur. “Les députés n’ont pas du tout le même profil que les membres et les adhérents du parti conservateur. Les membres du parti ont tendance à être des hommes de la cinquantaine, plus à droite que les députés eux-mêmes. Leur vote pourrait peut-être bénéficier à Liz Truss”, remarque Sarah Pickard.

Promouvoir des personnalités issues de l’immigration 

Rien n’est donc joué pour Rishi Sunak. Mais son accession à des postes clé au sein du parti conservateur est toutefois saluée. Issu d’une famille d’immigrés indiens, il fait partie de toute une génération de politiciens britanniques de droite d’origine étrangère. Cette génération profite des mesures inclusives mises en place au sein du parti conservateur dès le début des années 2000.

En quarante ans, le Royaume-Uni a considérablement changé son regard sur les personnes issues de l’immigration qui réussissent. Il y a une véritable admiration pour elles mais ça ne veut pas dire qu’à l’avenir les personnes qui sont en grande difficulté seront mieux accompagnées.Sarah Pickard, docteure en civilisation britannique à l’Université de Sorbonne-Nouvelle.

Je crois qu’il y a eu un vrai tournant en 2005 au début de l’ère  David Cameron. Il a voulu qu’il y ait plus de candidats conservateurs qui représentent la population britannique. Donc il y a eu plus d’investitures de femmes et de descendants d’immigrés dans les circonscriptions au moment des élections”, explique Sarah Pickard. Elle rappelle que “le parti conservateur était très blanc, très masculin” et que “c’est grâce à la politique de David Cameron qu’il y a eu beaucoup plus de diversité. Ça a été un vrai changement de fond”. 

Un défenseur du Brexit

<p><strong>Défenseur du BREXIT, Rishi Sunak a été nommé ministre des Finances en 2020. Sa démission choc du gouvernement Johnson a été parmi l’une des premières de la vague de départs qui a conduit Boris Johnson à se retirer de la présidence du parti conservateur. </strong></p>

Défenseur du BREXIT, Rishi Sunak a été nommé ministre des Finances en 2020. Sa démission choc du gouvernement Johnson a été parmi l’une des premières de la vague de départs qui a conduit Boris Johnson à se retirer de la présidence du parti conservateur. 

AP/ Leon Neal

Si le parcours de Rishi Sunak est valorisé par le parti conservateur, la politique appliquée par la majorité parlementaire reste très défavorable à l’immigration au Royaume-Uni. “C’est ce même parti qui autorise les expulsions d’immigrés vers le Rwanda. Ils veulent aussi  s’affranchir de la Cour européenne des Droits de l’Homme. C’est aussi le parti de l’ancienne ministre de l’Intérieur Priti Patel qui a défendu des lois très dures envers les immigrés”, souligne Sarah Pickard. Rishi Sunak a toujours été un défenseur du Brexit et il a soutenu les positions anti immigration de la campagne des pro brexit en 2016.

En quarante ans, le Royaume-Uni a considérablement changé son regard sur les personnes issues de l’immigration qui réussissent. Il y a une véritable admiration pour elles mais ça ne veut pas dire qu’à l’avenir les personnes qui sont en grande difficulté seront mieux accompagnées”, achève l'universitaire. 

Premier hindou Chancelier de l'Échiquier, il avait prêté serment sur le Bhagavad Gita, un texte sanskrit sacré lorsqu'il avait fait son entrée à la Chambre des Communes en tant que député du Yorkshire (nord de l'Angleterre) en 2015. Il pourrait faire de même en septembre prochain en tant que Premier ministre.