Info

Rugby: Franck Azéma quittera Clermont à la fin de la saison

L'entraîneur de Clermont Franck Azéma face à Bayonne au stade Marcel-Michelin le 20 février 2021
L'entraîneur de Clermont Franck Azéma face à Bayonne au stade Marcel-Michelin le 20 février 2021
afp.com - THIERRY ZOCCOLAN

Annoncé du côté de Montpellier, l'entraîneur Franck Azéma quittera Clermont à l'issue de la saison, deux ans avant la fin de son contrat, dont il a demandé à être libéré, a fait savoir lundi le club auvergnat.

"Alors qu'il lui restait deux années de contrat (jusqu'à juin 2023), Franck Azéma a choisi d'y renoncer en demandant à être libéré de son engagement à la fin de cette saison", a indiqué l'ASM dans un communiqué, précisant que le technicien, qui officiait en Auvergne depuis 11 saisons, lui avait officiellement fait part de son choix en fin de semaine dernière.

"Dans la mesure où la décision de Franck est de s'engager dans un nouveau projet, pour des raisons qui lui appartiennent, il n'est dans l'intérêt de personne de bloquer la situation et de perdre du temps. Nous avons pris en compte sa demande sous réserve que soient préservés au mieux les intérêts du club", a commenté dans le communiqué le président clermontois Jean-Michel Guillon.

"Nous avons la confirmation et la certitude de la totale implication de Franck dans les prochains mois et savons qu'il aura à coeur de refermer cette page clermontoise de la meilleure des manières avec l'ambition de rajouter une ligne au palmarès de l'ASM Clermont Auvergne", a ajouté le dirigeant.

D'abord adjoint de Vern Cotter, en charge des arrières, Franck Azéma est devenu entraîneur principal en 2014 avant de conduire trois ans plus tard Clermont vers le deuxième titre de champion de France de son histoire.

Le technicien de 49 ans est pressenti pour prendre la saison prochaine les rênes de Montpellier, sur le banc duquel Philippe Saint-André assure l'intérim depuis le licenciement début janvier de Xavier Garbajosa.

Clermont s'est de son côté déjà mis en quête d'un successeur à Franck Azéma.

"Pour le club, l'heure est déjà à la projection vers l'avenir", a souligné l'ASM. "Les prochaines semaines seront ainsi une réelle opportunité pour le président clermontois de choisir celui qui incarnera l'avenir de l'ASM Clermont Auvergne dans les prochaines années".