Info

Séisme et tsunami en Indonésie : le bilan monte à 1234 morts

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE

Au moins 1234 corps retrouvés sans vie. L'île des Célèbes a été ébranlée ce vendredi 28 septembre par un séisme d'une magnitude 7,5 suivi d'un tsunami qui a ravagé la ville de Palu, sur la côte ouest. Les dégâts sont très importants, l'ONU estime que 191 000 personnes ont besoin d'aide humanitaire.

dans

Les autorités ont prévu large, une fosse commune à la mesure des centaines de victimes de la double catastrophe - séisme, tsunami - qui a frappé l'Indonésie vendredi 28 septembre.  Une catastrophe plus meurtrière que celle de Lombok en août dernier.

Les premières funérailles ont eu lieu, l'armée a fait appel à des volontaires. Il s'agit de prevenir les risques sanitaires, alors que les efforts se poursuivent à la recherche d'éventuels survivants. Les dégâts sont terribles, toute une partie de la région affectée est encore inaccessible.

Jusqu'à présent, il n'y a pas eu d'aide, pas même une tente. J'espère que le gouvernement nous viendra en aide parce que toutes nos maisons, environ 49, ont été détruites.

Idwan Karim, survivant du tsunami

Même situation à Palu, où l'on a décompté le plus grand nombre de morts jusqu'à présent.

L'autre urgence est de reloger ceux qui n'ont plus de toit. Cette catastrophe a fait au moins 59 000 déplacés. L'Indonésie a fait appel à l'aide internationale. Des dizaines d'agences humanitaires et d'organisations non gouvernementales se disent prêtes à intervenir. Les routes coupées et les aéroports endommagés vont encore compliquer l'arrivée des secours.

Succession de catastrophes

Depuis quelques semaines, les catastrophes naturelles semblent se succéder avec une violence à chaque fois accrue en Asie du Sud-Est, dans cette région du monde située à la jonction de plusieurs plaques tectoniques. L'Indonésie, un archipel de 17 000 îles et îlots formé par la convergence de trois grandes plaques tectoniques, se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique. "Deux petites plaques bougent de quelques centimètres par an. A la jonction, qui reste bloquée, les forces s'accumulent et se relâchent d'un coup, provoquant un séisme comme celui-ci," explique un expert.

Les explications de nos partenaires de France 2 :

Chargement du lecteur...
TV5MONDE

Ce 28 septembre, un séisme a frappé l'île juste avant 11 heures TU, provoquant une secousse d'une magnitude de 7,5. C'est plus que la série de tremblements de terre meurtriers qui a frappé l'Indonésie en août, faisant plus de 500 morts et environ 1 500 blessés sur l'île de Lombok, voisine de Bali.

Comment les autorités gèrent-elles la situation d'urgence ? Le point ce 29 septembre avec notre correspondant :


Dans le sillage du séisme, un tsunami de 1 mètre 50 s’est abattu sur la côte proche de Palu, une ville de 350 000 habitants, capitale de la province du centre des Célèbes, située à 78 kilomètres de l'épicentre du séisme. Les secousses ont été ressenties jusque dans le sud à Makassar, la capitale de l'île. La terre a aussi tremblé sur l'île voisine de Kalimantan, à Samarinda, de l'autre côté du détroit de Makassar.