Info

Sommet entre les deux Corées: des annonces inattendues

Chargement du lecteur...
©M. Vallerey, C. Harnoy / TV5MONDE

A l'issue du sommet avec le président sud-coréen Moon Jae-in, Kim Jong-Un a annoncé qu'il comptait effectuer une visite historique à Séoul. La Corée du Nord prévoit aussi la fermeture d'un site d'essai de missiles. 

dans

La mesure est décisive et c'est le président sud coréen qui l'annonce
devant les caméras.

Le Nord a accepté de fermer de façon permanente le site d'essai de moteur de missiles de Tongchang-ri et l'installation de lancement de missile en présence d'experts des Nations concernées... Pour la première fois, le Sud et le Nord se sont mis d'accord sur des mesures en vue de la dénucléarisation. C'est un résultat significatif.

Moon Jae-in, président sud-coréen

Au deuxième jour de ce sommet intercoréen, un accord a été trouvé sur la dénucléarisation de la péninsule. Kim Jong-Un approuve la visite d'inspecteurs internationaux pour le désarmement. 

Une nouvelle qui pourrait relancer les négociations avec les Etats-Unis, jusqu'ici dans l'impasse... même si ce site de lancement n'est pas le seul du pays.

Sur Twitter, le président américain s'est félicité de cette décision : "Kim Jong-Un a accepté des inspections nucléaires, sous réserve de négociations finales (...)
En attendant, il n'y aura aucun essai nucléaire ni tirs de missiles.
"

La Corée du Nord pourrait également fermer son complexe nucléaire de Yongbyon
mais seulement si Washington prenait "des mesures correspondantes", 
une condition encore très vague.

Kim jong un a par ailleurs annoncé se rendre bientôt dans la capitale sud-coréenne,
une première depuis la partition.

J'ai promis au président Moon Jae-in d'effectuer une visite à Séoul dans un avenir proche.

Kim Jong Un, dirigeant nord-coréen

Prochaine échéance attendue : la visite du président sud-coréen aux Etats-Unis dans quelques jours. Sa rencontre avec Donald Trump sera déterminante pour l'avenir de la péninsule coréenne.