Info

Sommet européen à Salzbourg : Brexit et question migratoire au programme

Chargement du lecteur...
©L. Bureau, O. Dali / TV5MONDE

C'est sans doute l'un des derniers sommets du genre à 28 avant la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne. Le Brexit justement est le thème central de cette rencontre à Salzbourg en Autriche des pays de l'UE. Autre sujet abordé : la question migratoire.
 

dans
Les sourires de façade pour masquer les profondes dissensions. A l'ordre du jour: le lourd dossier des "migrations". L'hôte de ce sommet informel expose aujourd'hui sa vision pour faire bouger les lignes. 

"Je pense que de plus en plus de chefs d'Etat et de gouvernement sont conscients que nous devons résoudre la question de l'immigration en dehors de nos frontières, avec les pays d'origine et de transit des migrants, assure le Premier ministre autrichien Sebastian Kurz, un gros pas a été franchi depuis que l'Egypte est prête à travailler avec nous."

Partenariats avec l'Afrique

Un point de vue qu'il partage avec le président du Conseil européen. La veille Donald Tusk appelait les 27 à encourager les efforts pour approfondir les relations avec les pays d'Afrique du Nord notamment. Il proposait aussi d'organiser un sommet en Egypte entre l'UE et la ligue Arabe. Il peut compter aujourd'hui  sur d'autres soutiens. 

"On a besoin d'un partenariat fort avec l'Afrique et je me rejouis enfin de cette prise de conscience de la nécessité de coopération avec les pays africains, souligne Charles Michel, Premier ministre belge. Reste la question des quotas de répartition des demandeurs d'asile au sein de l'union qui continue de diviser profondément.

Brexit, dossier brûlant

"Rester groupés" c'est le mot du président français ce jeudi.  Une union nécessaire en effet pour aborder l'autre dossier brûlant: le Brexit. A trois mois de la fin des négociations officielles, les 27 doivent peaufiner leur stratégie pour un divorce réussi.

Le sujet sera abordé lors d'un déjeuner sans la Première ministre britannique Theresa May. Le point d'achoppement demeure la question irlandaise. Londres ne veut pas le maintien de l'Irlande du Nord dans l'Union douanière européenne, ce qui équivaudrait, selon Theresa May, à établir une frontière avec le reste du Royaume-Uni.

Seule issue trouvée pour le moment : un sommet extraordinaire, en novembre, spécialement dédié au Brexit


> A revoir notre entretien avec Isabelle Jégouzo, représentante en France de la Commission européenne​ qui reconnaît que « c’est un sommet qui n’est pas un sommet pour prendre des décisions » tout en assurant que des progrès on été faits sur l'immigration depuis la crise de 2015. Une manière de lutter contre les populismes : 
 
Chargement du lecteur...
©TV5MONDE