Info

Syrie : plus de 220 morts dans des attentats revendiqués par le groupe Etat islamique

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE

Des attentats kamikazes ont fait plus de 220 morts ce mercredi 25 juillet, dans le sud du pays. C'est le plus lourd bilan observé dans cette zone syrienne depuis 2011. Des attaques qui interviennent près d'une semaine après le début d'une grosse offensive du régime syrien pour déloger les djihadistes de la province voisine de Deraa.

dans

Dans la ville de Soueïda, dans le sud du pays, quatre kamikazes se sont fait exploser. Bilan : plus de 220 morts. Cela faisait des mois que la Syrie n'avait pas connu une attaque d'une telle ampleur du groupe Etat Islamique.

Dans d'autres villages de cette région pro-Bachar Al Assad, le groupe Etat islamique a attaqué des positions du régime. L'organisation est en pleine déroute depuis qu'elle a perdu son chef-lieu, Raqqa. Elle contrôle, aujourd'hui, seulement 3 % du territoire syrien principalement des zones désertiques dans le sud du pays. Au moins 38 djihadistes auraient été tués dans la contre-attaque de l'armée, d'après l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

Après ces attaques, le président Bachar al Assad a dénoncé un crime et pointe du doigt, sans les nommer, les pays qui soutiennent le terrorisme.
 

Le crime d'aujourd'hui montre que les États qui soutiennent le terrorisme essaient de ranimer les organisations terroristes pour pouvoir s'en servir comme monnaie d'échange à des fins politiques, mais ces tentatives sont vouées à l'échec

Bachar Al Assad via le compte twitter de la présidence

Ces attaques du groupe Etat islamique ont lieu alors le régime syrien mène actuellement une offensive dans les provinces de Deraa et Quneitra, dans le Sud, pour en reprendre entièrement le contrôle.

Après 7 ans de guerre, Bachar Al Assad a repris la main sur 60 % du pays, soutenu par ses alliés, comme la Russie.