Info

Tornades aux États-Unis : un phénomène courant encore peu compris

Dégats causés par les tornades dans la ville de Mayfield dans le Kentucky (États-Unis), le 11/12/21.<br />
 
Dégats causés par les tornades dans la ville de Mayfield dans le Kentucky (États-Unis), le 11/12/21.
 
Image satellite Maxar Technologies via AP.

Chaque année, plus de cinquante personnes sont tuées aux Etats-Unis par les tornades. Un phénomène météorologique courant dans le pays, parfois dévastateur, mais dont on ne parvient pas encore totalement à expliquer l'origine. Samedi 11 décembre, le président américain a déclaré que les phénomènes météorologiques étaient "plus intenses" avec le réchauffement, sans toutefois établir de lien de causalité directe entre le dérèglement climatique et la catastrophe qui a endeuillé le pays. Il a précisé qu'il allait demander l'avis de l'Agence américaine de protection de l'environnement.
 

"Les Etats-Unis comptent typiquement plus de tornades que partout ailleurs dans le monde, même si elles peuvent se produire à peu près n'importe où", affirme le Service météorologique national américain (NWS). Sont particulièrement touchés les Etats des grandes plaines américaines comme le Kansas, l'Oklahoma, ou encore le Texas.

À re(lire) :

Tornades aux Etats-Unis : la faute du réchauffement climatique ?

Ce que l'on sait des tornades

Le mécanisme derrière la formation d'une tornade n'est pas encore complètement connu des scientifiques mais passionne une catégorie d'amateurs surnommés "chasseurs de tempêtes", prêts à risquer leur vie pour les filmer. 

Le mystère reste grand autour des tornades. Elles sont rares, mortelles, et difficiles à prédire.Laboratoire national des tempêtes graves de l'Agence nationale océanique et atmosphérique américaine (NOAA).

Ce qui est connu en revanche, c'est qu'elles sont généralement le résultat d'orages dits "supercellulaires", qui se caractérisent notamment par de forts courants d'air ascendant affirme la NOAA.

Au sein de l'orage, un fort cisaillement vertical de vent provoque l'apparition d'un cylindre qui tourne horizontalement sur lui-même. Les courants d'air ascendant soulèvent le cylindre en rotation au sein de la supercellule. La colonne d'air rotative s'affine, s'étirant ainsi souvent sous la forme d'un entonnoir, et tourne de plus en plus vite pour former une tornade, détaille également la NOAA.

"Les tornades se développent extrêmement rapidement et peuvent se dissiper tout aussi rapidement", selon le NWS. "La plupart des tornades touchent terre durant moins de 15 minutes", poursuit-il.

À re(voir) : chaos dans le Kentucky après le passage de violentes tornades

Chargement du lecteur...

50 personnes tuées chaque année par les tornades 

"Les tornades sont les tempêtes les plus violentes dans la nature", souligne le NWS. Les vents d'une tornade peuvent ainsi atteindre près de 500 km/h, avec des dégâts pouvant atteindre près de deux kilomètres de large et environ 80 km de long pour chaque tornade. Selon la NOAA, ce sont plus de cinquante personnes qui sont tuées chaque année aux Etats-Unis par les tornades.

À re(lire) :

Nate : L'ouragan devenu tempête tropicale balaye les Etats-Unis

Etats-Unis : Houston sous les eaux après l'ouragan Harvey


Le printemps 2011 avait constitué la saison américaine des tornades la plus meurtrière puisqu'entre avril et juin, plus de 580 personnes avaient été tuées. La facture des dégâts, elle, était montée jusqu'à 21 milliards de dollars.

Après le passage d'une tornade, les scientifiques évaluent sa force en observant les dégâts causés et en l'associant aux rafales observées. Ils la classifient ensuite en utilisant l'échelle de Fujita améliorée, qui comprend six degrés -de 0 à 5- 0 constituant de légers dégâts avec des rafales comprises entre 100 et 135 km/h, et 5 représentant des dégâts "incroyables" avec des rafales au-delà de 320 km/h.