Tunisie : frappée par le terrorisme

<p>Des forces de l'ordre, le 18 mars 2015, après l'attaque par deux terroristes du musée du Bardo à Tunis.<br />
	<br />
	 </p>

Visée par une série d'actes terroristes depuis début 2015, la Tunisie poursuit sa transition démocratique. 

<span style="color: rgb(51, 51, 51); font-family: Georgia, 'Times New Roman', Times, serif; font-size: 16px; line-height: 23px; background-color: rgb(244, 244, 244);">Manifestation à Tunis le 20 mars 2015, deux jours après l'attentat du Bardo. Slogan : "<em>Nous sommes Bardo</em>". </span>
Ce vendredi 20 mars 2015 a débuté par les cérémonies du 59e anniversaire de l'indépendance de la Tunisie, un pays en deuil deux...
Des officiers de police tunisiens montent la garde devant le musée du Bardo, le jeudi 19 mars, au lendemain de l'attentat perpétré par deux terroristes qui a tué de nombreux touristes.  
Au lendemain de l'attaque par deux terroristes du musée du Bardo à Tunis, le groupe djihadiste Etat islamique revendique...
Un policier garde l'entrée du musée du Bardo à Tunis , en Tunisie, le jeudi 19 Mars 2015
Les deux assaillants qui ont perpétré l'attentat contre le musée du Bardo à Tunis se sont entraînés en Libye. Le pays plongé dans...
Le mot-clé #JeSuisTunisien a fleuri sur la toile en soutien aux victimes de l'attentat de Tunis mercredi 18 février 2015.
Après l’attaque contre le musée du Bardo de Tunis, ce mercredi 18 mars, les internautes se sont mobilisés sur la toile. Ils ont...
Avec des maquis jihadistes qu'elle ne parvient pas à réduire, une frontière incontrôlable avec la Libye en proie au chaos et des...
Les victimes de l'attaque du musée du Bardo à Tunis sont évacuées vers les hôpitaux le 18 mars 2015. Deux assaillants ont ouverts le feu faisant plusieurs victimes. 
Des hommes armés ont lancé une attaque ce mercredi 18 mars contre le musée du Bardo à Tunis. Le dernier bilan de cette attaque...
Chokri Belaïd le 29 décembre 2010 à Tunis - photo AFP/Archives Fethi Belaid
Chokri Belaïd, l'un des chefs de l'opposition tunisienne (de gauche), a été tué par balles mercredi 6 février 2013 à Tunis. Cet assassinat est le premier depuis la révolution qui a soulevé le pays en 2011. Les partisans de l'opposant Belaïd accusent le parti islamiste au pouvoir Ennahda d'être responsable de ce meurtre. Les locaux du parti ont été attaqués dans plusieurs villes tunisiennes et quelque 4000 manifestants se sont rassemblés à Tunis. Faits et analyse par la rédaction de TV5monde.

Pages