Info

Tunisie : l'attentat-suicide a fait une vingtaine de blessés

Chargement du lecteur...
©P.Achard

La Tunisie sous le choc au lendemain d'un attentat-suicide. Chose inédite à Tunis, le Kamikaze était une femme. En revanche, plus habituel la cible, à savoir les forces de l'ordre. Bilan : une vingtaine de blessés, dont 15 policiers. Le Président Béji Caïd Essebsi s'est exprimé depuis Berlin.

La grande avenue Habib Bourguiba, principale artère de la capitale tunisienne, quadrillée par les forces de sécurité. C'est ici qu'une femme kamikaze a déclenché lundi la charge explosive qu'elle portait sur elle.
 
Elle se tenait derrière la police et elle s'est faite exploser.
Wassim Mahmoud, secrétaire général du syndicat de la police tunisienne
Vingt personnes, au moins, dont quinze policiers ont été blessés. La femme, agée de trente ans visait vraissemblablement la police, selon les Autorités. D'après des sources policières elle ne portait pas de ceinture d'explosif mais une bombe artisanale et n'était pas considérée comme proche des milieux extrêmistes. les médias tunisiens affirment qu'elle était originaire du gouvernorat de Mahdia, sur le littoral oriental. Une perquisition aurait eu lieu à son domicile.

Depuis Berlin, le président tunisien a qualifié cet attentat de tragédie mais pas seulement :
 
Nous pensions nous être débarrassés du terrorisme mais en réalité j'espère que le terrorisme ne prendra pas le dessus sur nous.
Béji Caïd Essebsi, président de la Tunisie
C'est la première fois qu'une femme kamikaze se fait exploser en Tunisie. Le pays, secoué par des actes terroristes en série avait connu un calme relatif depuis novembre 2015, depuis une attaque-suicide visant un bus de la garde présidentielle qui avait tué encore à Tunis, douze policiers.

Un attentat qui avait succédé à l'attaque terroriste dans une station balnéaire près de Sousse et celle du musée du Bardo dans la capitale tunisienne, la même année. Tous avaient été revendiqués par le groupe Etat islamique. Pour l'heure aucune revendication n'a été émise.