Info

Turquie: Erdogan réélu, son rival concède la défaite

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE

Le chef de l'Etat turc Recep Tayyip Erdogan triomphe ce lundi après avoir remporté dès le premier tour l'élection lui ouvrant la voie à une hyperprésidence. L'opposition a reconnu sa défaite et jugé la campagne injuste.

dans

L'image d'un règne sans partage. Sans attendre les résultats officiels, il l'aura annoncé lui-même dimanche soir. Au pouvoir depuis 15 ans, Recep Tayyip Erdogan remporte l'élection présidentielle au premier tour avec 52,5% des voix selon la commission électorale.


Les résultats de l'élection sont clairs. Notre peuple m'a confié la responsabilité de Président de la République. En donnant à l'Alliance du Peuple et à l'AKP la majorité au Parlement, et donc l'autorité législative, ils nous ont confié une grande responsabilité.

Recep Tayyep Erdogan

Réélu pour un nouveau mandat présidentiel, Erdogan devrait se voir confier la quasi-totalité du pouvoir exécutif avec l'entrée en vigueur de l'"hyperprésidence" approuvée par référendum en avril 2017. Cette réforme supprimerait le Poste de Premier ministre et permettrait au chef de l'État de nommer des hauts magistrats.
L'opposant social-démocrate Muharrem Ince, virulent détracteur de cette réforme, a reconnu sa défaite lundi et exhorté le président à représenter "tous" les Turcs.

Le parti pro-kurde HDP se réjouit de pouvoir siéger au Parlement après avoir dépassé la barre des 10% des voix.



C'est un sentiment génial, nous avons remporté cette victoire malgré la répression,
la violence et le  médias. Nous sommes très heureux. Merci à notre peuple d'avoir montré une résistance honorable.

Seymuz Asan, militant du parti pro-kurde HDP

À 64 ans, aussi populaire et puissant soit-il, Recep Tayyip Erdogan se verra confronté au défi de la relance économique de son pays. L'inflation a dépassé les 12% en mai dernier.