Info

Un Nobel alternatif de littérature : entretien avec la présidente du jury de la "Nouvelle Académie"

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE / L. FACHAUX, C. DEHONDT

Pas de Nobel de Littérature cette année, mais un prix alternatif remis par une "Nouvelle Académie" ! Le groupe a été créé par 109 intellectuels suédois, après la vague #MeToo qui a plongé l'Académie Suédoise dans un scandale d'agressions sexuelles. En attendant l'octroi du Nobel littéraire en 2019, sont en lice cette année pour le prix de la Nouvelle Académie : Patti Smith, des écrivains africains, des auteures canadiennes ainsi que trois Français. Entretien avec la présidente du jury de cette Nouvelle Académie, et éditrice indépendante, Ann Pålsson.

 

dans
"Libérer la littérature des problèmes de l'Académie suédoise." Voilà l'ambition de la "Nouvelle Académie", comme le souligne Ann Pålsson, éditrice indépendante et présidente du jury de cette association.

La "Nouvelle Académie", fondée le 13 mai par la journaliste Alexandra Pascalidou, souhaite associer la littérature à "la démocratie, l'ouverture d'esprit, l'empathie et le respect", peut-on lire sur le site Internet de cette organisation qui se revendique "à but non lucratif et indépendante sur les plans politique et financier".
 

Une sélection et un vote plus démocratiques

Le processus de vote se veut davantage ouvert que celui restreint aux 18 membres de l'Académie suédoise qui décerne le Nobel.
D'abord, la "Nouvelle Académie" a demandé à quelque 200 bibliothécaires suédois de choisir leur auteur favori. De cette première sélection a émané une liste de 47 auteurs, pour lesquels les internautes peuvent voter jusqu'au 14 août.


Le but est d'engager les lecteurs du monde entier pour qu'ils votent pour leur auteur favori.

Ann Pålsson, présidente du jury de la Nouvelle Académie

Après ces six semaines de vote en ligne, les trois auteurs ayant reçu le plus de votes seront retenus, ainsi qu'un écrivain choisi par le jury. Quatre auteurs donc pour la dernière ligne droite, qui seront départagés par un jury composé de Lisbeth Larsson, professeure de littérature à l'Univesité Göteborg, Peter Stenson - éditeur et critique littéraire et Gunilla Sandin, responsable d'édition. L'éditrice indépendante Ann Pålsson préside ce jury.

Le nom du lauréat devrait être dévoilé le 14 octobre, deux mois avant la cérémonie de remise du prix le 10 décembre, et avant sa dissolution le 11 décembre car la "Nouvelle Académie" n'a pas vocation à se pérenniser.

Un prix humaniste

Pour prétendre à ce Nobel alternatif, les auteurs doivent avoir écrit une fiction tenant compte de "l'humanité du monde", et avoir publié deux romans, dont un ces dix dernières années.

Parmi les 47 nominations, on trouve des auteurs renommés tels que Paul Auster, Elena Ferrante, Haruki Murakami, ou Amos Oz. L'icône du rock Patti Smith figure aussi dans la liste.


Patti Smith s'est rendue en Suède au moins deux fois. Elle y a reçu le prix littéraire Polar [en 2011]. L'un de ses romans,  Just Kids, est une oeuvre très littéraire.

Ann Pålsson, présidente du jury de la Nouvelle Académie

Quatre écrivains francophones sont en lice : trois Français Nina Bouraoui, Maryse Condé, Edouard Louis et la Québécoise Kim Thúy.

Edouard Louis a reçu des critiques fantastiques en Suède pour son dernier livre [Qui a tué mon père].

Ann Pålsson, présidente du jury de la Nouvelle Académie

Deux écrivains africains sont nominés - la Nigériane Chimamanda Ngozi Adichie et le Kényan Ngugi Wa Thiong'o. La Suisse est représentée par l'auteur germanophone Peter Stamm. Et aux côtés de Kim Thúy, on retrouve deux écrivaines canadiennes - Margaret Atwood et Anne Carson.
Ann Palsson explique en partie le succès de Margaret Atwood en Suède par la diffusion à la télévision de la série "The handmaid's Tale" (la Servante écarlate), inspirée de son roman de fiction éponyme, publié en 1985.

La littérature féminine et des livres pour la jeunesse ont été sélectionnés pour ce prix. C'est une nouveauté ! Je crois aussi que la littérature africaine est très populaire en Suède.

Ann Pålsson, présidente du jury de la Nouvelle Académie

L'auteure JK Rowling, la mère de Harry Potter, est aussi en lice pour ce Nobel. Jane Rowling avait été intimée par son éditeur de cacher son identité féminine, afin que les garçons ne pensent pas que Harry Potter soit une histoire destinée aux petites filles...
 

Si vous souhaitez que votre auteur favori soit le prochain lauréat du Nobel alternatif de littérature, vous avez jusqu'au 14 août pour voter pour lui ou elle !