Info

Venezuela : course contre-la-montre pour rejoindre le Pérou

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE / Anaïs Furtade, Robin Monjanel

Des migrants vénézuéliens fuyant leur pays en crise tentaient ce 23 août, après un long périple, d'atteindre la frontière péruvienne, à 24 heures d'un durcissement des conditions d'accueil de ces réfugiés économiques dénoncées par l'ONU.

C'est une course contre la montre. A la frontière entre l'Equateur et le Pérou, de nombreux migrants vénézuéliens attendent d'être enregistrés par les autorités. Ils n'ont plus que quelques heures pour tenter d'entrer au Pérou avant un durcissement des conditions d'accueil. Dès samedi 25 août, un passeport sera exigé.


Je suis vraiment arrivée juste à temps dans la file pour pouvoir entrer. Ça fait deux ans que j'attends mon passeport au Venezuela et qu'ils ne me le donnent pas.

Angeli Vergara, migrante vénézuélienne


A leur arrivée au poste-frontière, les migrants sont ravitaillés par des représentants de l'église catholique. Certains sont venus à pied depuis la Colombie après plusieurs semaines sur les routes.
 


"On a vraiment besoin de l'aide du Pérou, et on espère qu'ils nous attendent les bras ouverts."

Joylan Jose Landaeta Rodriguez, migrant vénézuélien


Et pourtant, face à l'afflux de ressortissants vénézuéliens tolérés par la Colombie voisine, le Pérou emboîte le pas à l'Equateur, en durcissant ses conditions d'accueil. Jusqu'à présent, une carte d'identité suffisait pour traverser la frontière. Une mesure dénoncée par les Nations Unies. De son côté, Lima affirme vouloir faire un meilleur contrôle migratoire pour des raisons sécuritaires. 

Plus de 2 millions de Vénézuéliens ont déjà quitté leur pays. Ils souhaitent rejoindre l'Argentine. Des migrants économiques qui laissent derrière eux une pénurie de produits alimentaires et de médicaments. L'inflation pourrait atteindre 1 000 000 de % à la fin 2018, selon le Fonds monétaire international.

L'Equateur a d'ores et déjà annoncé la tenue d'une réunion régionale sur la crise migratoire au Venezuela les 17 et 18 septembre prochains.