Info

Venezuela : Guaido n'exclut pas une intervention étrangère, Maduro bloque l'aide humanitaire

Chargement du lecteur...
TV5MONDE

Au Venezuela, les positions se radicalisent. D'un côté, le dirigeant contesté Nicolas Maduro refuse toujours l'entrée de l'aide humanitaire et Juan Guaido, président auto-proclamé se dit prêt à tout faire pour chasser son rival du pouvoir.

Le courant ne passe plus. Même au palais présidentiel.
La coupure d'électricité intervient juste au moment où le président venezuelien s'apprête à prendre la parole. Un symbole des difficultés politiques actuelles de Nicolas Maduro. Caracas en tout cas réaffirme n'avoir besoin d'aucune aide.
"L'aide humanitaire est devenu un spectacle pour justifier une intervention dans le pays et c'est un petit spectacle destiné à humilier les Vénézuéliens. Nous humilier", se justifie Nicolas Maduro.

Cette aide, que le pouvoir refuse, s'accumule en ce moment dans des entrepôts en Colombie à la frontière vénézuélienne. D'autres centres de collecte seraient également installées au Brésil et dans les Caraibes.

Ce sont, pour la plupart, des cartons de denrées alimentaires et de médicaments qui font de plus en plus défaut au Venezuela à cause des pénuries.
Pour l'instant l'armée vénézuélienne bloque tout accès et Nicolas Maduro affirme qu'il ne la laissera pas entrer car elle cache pour lui une intervention militaire américaine au Venezuela.

Une intervention que n'écarte plus désormais,  le président autoproclamé du Venezuela, Juan Guaido. "Nous ferons, je le répète, tout ce qui est possible - c'est un sujet évidemment très, très  polémique -mais nous ferons tout le nécessaire en utilisant notre souveraineté et dans l'exercice de nos compétences", réaffirme le président auto-proclamé du pays. Juan Guaido appelle depuis ce vendredi tous ses partisans à manifester le 12 février prochain contre le régime Maduro pour le forcer à accepter l'aide internationale.