Info

Venezuela : isolé, Nicolas Maduro entame officiellement son second mandat

Chargement du lecteur...

Le président vénézuélien a prêté serment, jeudi, pour un second mandat de 6 ans. Il avait été réélu le 20 mai 2018. Une victoire contestée par l'opposition mais aussi par de nombreux pays d'Amérique Latine, Washington et l'Union européenne.
 

dans
C'est une démonstration de force, loin des canons d'une cérémonie d'investiture présidentielle : 4900 hommes en treillis, prêts au combat, venus prêter allégeance.
 Nicolas Maduro entame son second mandat, assuré sans doute de son dernier soutien, celui de l'armée. L'homme fort du pays a été proclamé vainqueur du scrutin présidentiel par une Cour suprême jugée trop proche du régime.
Les États-Unis, l'Union Européenne et l'Organisation des États Américains refusent  toujours de reconnaître la légitimité de cette élection... Nicolas Maduro crie au complot.
 
Le Venezuela est au centre d'une guerre mondiale de l'impérialisme nord-américain et de ses gouvernements satellites. Ils ont essayé de transformer une prise de possession formelle, protocolaire, légale, constitutionnelle et pacifique en une guerre mondiale contre notre pays.
Union européenne, arrêtez ! Ne revenez pas ici avec votre ancien colonialisme !
Nicolas Maduro, président vénézuélien
L'opposition, regroupée au sein du Parlement, reste sourde à ses charges antimpérialistes.
 
Nicolas  Maduro, si tu veux être président il faut gagner les élections  avec des voix
et non voler le scrutin ! C'est pourquoi tu es totallement illégitime, nous avons une dictature au Venezuela.
Juan Gaido, chef de l'opposition au Parlement
Lors du premier mandat de Nicolas Maduro l'économie s'est réduite de moitié. La crise devrait se  poursuivre. Une hyper inflation de 10 millions % est attendue en 2019 alors que plus de 3 millions de Vénézuéliens ont deja quitté leur pays.