Info

Venezuela : Juan Guaidó présente ce jeudi son plan politique alternatif pour le pays

Chargement du lecteur...
TV5MONDE • S. LEROYER / O. DALI | AP PHOTO • R. ABD

Alors que les anti-Maduro préparent une nouvelle grande manifestation pour ce samedi, Juan Guaidó, le président autoproclamé du Venezuela, présente, ce jeudi 31 janvier 2019, son plan pour le pays et soigne, en même temps, son assise internationale. Le Parlement européen, de son côté, a reconnu jeudi Juan Guaido comme "président par intérim légitime". 

Faire le plus de bruit possible ! C'est pour cela qu'ils sont descendus par centaines les rues du Venezuela, ce mercredi 30 janvier. Il s'agissait pour eux de tenter de rallier l'armée vénézuelienne à la cause de l'opposition.

Priorité à l'aide humanitaire

Une mobilisation pour demander aussi, à l'armée d'autoriser, l'entrée de l'aide humanitaire dont le pays a besoin.
Juan Guaidó, lors de de manifestations à Caracas en faveur de l'aide humanitaire | AP PHOTO • A. CUBILLOS
"Nous sommes venus pour exiger que l'aide humanitaire soit apportée immédiatement," dit Carlos Prosper.

Ce médecin juge que la situation sanitaire du pays n'est plus tenable.
 
En tant que travailleurs de la santé, nous n'allons pas continuer à laisser nos patients mourir...
Carlos Prosper, médecin
En blouse du corps médical, Juan Guaidó, le président de l'Assemblée nationale, autoproclamé président du Venezuela, a défilé aux côtés de ses partisans.
 

Sortir le pays de son naufrage

Guaidó passe à l'offensive en présentant, ce jeudi 31 janvier, sa feuille de route. Un document dans lequel, il explique comment il entend sortir le pays de son naufrage économique et social. 

"Nous allons travailler pour stabiliser l'économie, répondre immédiatement à l'urgence humanitaire, rétablir les services publics et surmonter la pauvreté", affirme t-il dans un tweet. 
Juan Guaidó, au cœur d'une manifestation à Caracas (30/01/19) | AP PHOTO • A. CUBILLOS
Une manière aussi de s'affirmer face au président en place, Nicolás Maduro et de donner des gages aux nombreux pays occidentaux qui le soutiennent.

Juan Guaidó s'est entretenu au téléphone avec Donald Trump. Il a appris du président américain que les États-Unis seraient prêts à livrer 17 millions d'euros d'aliments 
et médicaments pour faire face aux pénuries que connait le Venezuela.

"Nous travaillons pour que cela arrive le plus tôt possible, et une coalition internationale va être constituée pour gérer l'urgence," affirme M. Guaidó. Et d'ajouter : "Nous avons mené ce processus de manière autonome, d'une manière claire pour le monde entier, et le résultat est là. Il a le soutien des citoyens et de plus de 5 000 personnes qui manifestent, se préparant pour samedi à un grand mouvement."

Maduro ne cède pas

Car il y a effectivement, un samedi de manifestations à risque qui se profile, alors que la pression internationale se fait de plus en plus forte, sur Nicolás Maduro.
 
Rencontre entre Nicolás Maduro & l'armée (30/01/19) | AP PHOTO • M. GARCIA
Au cours de manœuvres militaires, à Caracas, Nicolás Maduro a appelé son armée à l'unité. Le président élu se dit prêt à de nouvelles législatives, mais il reste inflexible quant à l'organisation d'une nouvelle élection présidentielle, comme le lui demande l'Union européenne. 

Les chefs des diplomaties de l'Union européenne doivent d'ailleurs se réunir ce jeudi 
pour décider d'une position commune à adopter, face à ce refus.