Info

Venezuela : Juan Guaido s'autoproclame président par intérim

Chargement du lecteur...
©S.Leroyer

C'est le leader que l'opposition attendait au Venezuela. Juan Guaido, le président du Parlement s'est autoproclamé président par intérim. Il a été immédiatement reconnu par les Etats-Unis et ses alliés dans la région. Conséquence : le président Nicolas Maduro met fin aux relations diplomatiques avec les États-Unis.
 

Tout laisser à penser que la tension de ces derniers jours s'exprimerait un peu plus ce mercredi au Venezuela, entre partisans et opposants à Nicolas Maduro. Une journée de manifestations à haut risque, émaillée par plusieurs scènes d'émeutes à Caracas et d'autres villes du pays, mais c'est sur la scène politique que la  défiance à l'égard de l'actuel président aura été la plus forte :
 
Je jure d'assumer tous les pouvoirs de l'exécutif national en tant que président par intérim du Venezuela, pour mettre fin à l'usurpation et à un gouvernement traître et pour avoir des élections libres.

Juan Guaido, président du Parlement vénézuélien
Juan Guaido, le jeune président du Parlement contrôlé par l'opposition, qui s'autoproclame Président du Venezuela par intérim, avec le soutien officiel de Donald Trump. Le président américain a très vite et officiellement reconnu Juan Guaido comme chef de l'Etat par intérim du Venezuela, après avoir dénoncé un coup d'Etat de l'opposition dirigé par Washington. Nicolas Maduro promettait ces derniers jours une révision totale des relations diplomatiques avec les Etats-Unis.  Ce mercredi devant des milliers de partisans à Caracas, il a confirmé la rupture officielle de ces relations :
 
J'annonce aux peuples et pays libres du monde qu'en tant que président constitutionnel, chef d'État dans l'exercice de mes fonctions, auxquelles j'ai juré devant le peuple de respecter et de faire respecter l'indépendance, la souveraineté et la paix de la république, j'ai décidé de rompre les relations diplomatiques et politiques avec le gouvernement impérialiste des États-Unis.

Nicolas Maduro, Président du Venezuela
Les représentants diplomatiques nord-américains ont soixante-douze heures pour quitter le Venezuela. Depuis lundi et une tentative de soulèvement militaire contre Nicolas Maduro, treize personnes sont décédées dans les manifestations qui ont suivi.