Info

Vidéo - Climat : un sommet pour financer la lutte contre le réchauffement

Chargement du lecteur...
Récit : Marie Vallerey, montage : Emmanuel Banceline

"One planet summit" : trouver de nouvelles solutions de financement mais aussi faire oublier le désengagement des Etats-Unis. Ce sont les objectifs du sommet sur le climat qui a commencé ce mardi 12 décembre à Paris. Une réunion voulue par Emmanuel Macron, un chef d'Etat français qui veut consolider l'accord de la COP21.

dans

Première table ronde du "One planet summit" inaugurée par le ministre français des affaires étrangères.

L'objectif qui nous rassemble aujourd'hui, c'est de répondre par des solutions concrètes, par des solutions efficaces à l'enjeu que représente le financement pour le climat et les travaux que nous engageons aujourd'hui visent à crédibiliser notre action.

Jean-Yves Le Drian, ministre français des affaires étrangères

Un sommet organisé par la France avec l'ONU et la Banque Mondiale. Son but : relancer la dynamique de la COP 21 après le retrait des Etats-Unis. 2 ans après l'accord de Paris sur le climat, Emmanuel Macron est attendu au tournant.

La décision du président Trump de quitter l'accord de Paris a été un grand choc, 
beaucoup de gens se sont dits 'Wow ! c'est le tout premier pays à décider de quitter le club. Mais cela a donné un nouvel élan et nous avons accéléré les ratifications. Et aujourd'hui avec cette décision, il prend un risque.

Emmanuel Macron, président français

Pas de Donald Trump donc mais les philanthropes et milliardaires américains Michael Bloomberg et Bill Gates, ou encore Richard Branson. Ils ont répondu présents à l'invitation d'Emmanuel Macron qui les recevait à l'Elysée ce mardi matin. Car le nerf de la guerre  contre le réchauffement climatique : c'est l'argent et l'objectif de ce sommet est bien de trouver de nouvelles formes de financement.

► Selon l'Agence Internationale de l'Energie, il faudrait investir 3 000 milliards d'euros par an dans le secteur énergétique pendant 30 ans pour respecter le seuil des 2 degrés, convenu à Paris.

"Une formidable opération de sensibilisation"

La députée européenne Michèle Rivasi (Europe Ecologie Les Verts) commente la tenue de ce sommet dont elle attend des actes concrets.

Chargement du lecteur...
Propos recueillis par David Delos