Info

Vidéo - En Chine, signatures de gros contrats pour Emmanuel Macron

Chargement du lecteur...
Récit : Laurie Fachaux, montage : Anthony Krizic
©TV5MONDE

Emmanuel Macron rafle la mise chinoise. 2ème jour de la visite d'Etat du président français dans l'Empire du milieu ce mardi 9 janvier. Un déplacement à orientation résolument économique. Il se solde par plusieurs gros contrats et quelques brèches dans le protectionnisme à la chinoise.

dans

Une journée placée sous le signe du partenariat économique avec une cinquantaine d'accords signés dans le nucléaire civil, avec ce chantier colossal :  la construction d'une usine de retraitement d'Areva a été enterinée ce mardi.
Autre annonce de taille : les réacteurs nucléaires EPR pourraient être mis en service dans 6 mois, environ.

Fin de l'embargo sur le boeuf

Dans 6 mois aussi, l'embargo sur le boeuf français en Chine sera totalement levé. Le président francais, qui se présente comme l'interlocuteur européen de Pékin, souhaite aussi renforcer la coopération dans la lutte contre  le réchauffement climatique.. et pas seulement.

La lutte contre le terrorisme est également une priorité qui nous est commune et j'ai proposé au président Xi Jinping, qui l'a accepté, de travailler ensemble à la préparation de la conférence que nous organiserons au printemps sur la lutte contre le financement du terrorisme. Nous partageons l'idée que seul un réglement politique des crises permettra en Syrie, en Irak, en Afrique, de venir à bout de cette menace.

Emmanuel Macron, président français

Lors d'une déclaration conjointe, le projet de la Chine des nouvelles routes de la soie a aussi été abordée.
Ce mardi, le président francais a aussi été reçu par le Premier ministre chinois, ainsi que par le président de l'Assemblée populaire après avoir visité la Cité Interdite.
Emmanuel Macron devrait consacrer son mercredi à la lutte contre le réchauffement climatique, pour le 3ème et dernier jour de sa visite d'État en Chine.