Info

Vidéo - sommet entre Londres et Paris pour parler sécurité et immigration

Chargement du lecteur...
Récit : JL. Eyguesier, montage : A. Krizic
©TV5MONDE

Emmanuel Macron en Grande-Bretagne ce jeudi 18 janvier. Visite en grande partie consacrée à la crise migratoire. Les accords du Touquet signés en 2003 par la France et la Grande-Bretagne vont être complétés. Le gouvernement de Teresa May va notamment donner plus d'argent pour aider la France à gérer la frontière à Calais.

dans

Rendez-vous à Sandhurst, la prestigieuse académie militaire au sud-ouest de Londres. Le président francais et la Première ministre britannique se sont retrouvés jeudi après-midi 18 janvier pour un sommet sous le signe de la coopération militaire et sécuritaire. A l'Elysée, on annonce rien moins qu'un nouveau traité bilatéral qui complétera les dispositions du Touquet.

Signé en 2003, le traité du Touquet régit depuis lors les contrôles frontaliers entre la France et la Grande-Bretagne. La frontière est fixée sur la côte française, les migrants potentiels s'y retrouvent bloqués. La suite est connue : un bidonville  s'est développé près de Calais, plusieurs fois démantelé. Mardi le président français s'est y déplacé pour la première fois. il affirmait vouloir prendre le problème à bras le corps.

On sait déjà que les Britanniques vont augmenter de plus de 50 millions d'Euros leur contribution au contrôle de la frontière. Le Royaume Uni semble vouloir montrer que, malgré sa sortie de l'Union Européenne, il ne reste pas pour autant isolé. La coopération militaire se renforce : ainsi trois hélicoptères britanniques iront épauler les forces françaises au Sahel.