Info

Wall Street ouvre en hausse à la fin d'une semaine difficile

La Bourse de New York en hausse à la fin d'une semaine difficile
La Bourse de New York en hausse à la fin d'une semaine difficile
afp.com - Johannes EISELE

Wall Street a ouvert en hausse vendredi pour la dernière séance d'une semaine difficile, un certain optimisme prévalant à nouveau sur la suite des négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

Le Dow Jones gagnait 0,79% à 25.780,3 points et le Nasdaq progressait de 1,01% à 7.845,05 points à 13H40 GMT.

L'indice élargi S&P500 progressait de 0,88% à 2.872,80 points.

Les rendements des principaux emprunts américains à 2 ans, 10 ans et 30 ans remontaient nettement, après avoir touché parfois des plus bas historiques la veille, les investisseurs tentant de trouver un refuge pour leur argent.

Jeudi, les indices ont oscillé entre baisse et hausse au gré d'informations sur la guerre commerciale entre Washington et Pékin pour finir en ordre dispersé. Le Dow Jones Industrial Average avait gagné 0,39% à 25.579,39 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, avait cédé 0,09% à 7.766,62 points et l'indice élargi S&P 500 avait pris 0,25% à 2.847,60 points.

Le regain d'un optimisme tout relatif est dû en partie à l'annonce jeudi soir par le président Donald Trump qu'il aura "bientôt" une conversation téléphonique avec son homologue chinois Xi Jinping, explique Patrick O'Hare de Briefing dans une note. Selon lui les bons résultats du fabricant de semi-conducteurs NVIDIA jouent aussi tout comme les très bons chiffres des ventes de détail pour le mois de juillet publiés jeudi, en plus de la belle performance de Walmart aux Etats-Unis au 2ème trimestre.

Vendredi, le bon du Trésor américain à 10 ans reprenait de la hauteur à 1,551% et creusait quelque peu l'écart avec le rendement du bon à 2 ans (1,5107%). C'est l'inversion de la courbe entre ces deux titres qui avait provoqué la chute généralisée du marché mercredi, ce phénomène étant considéré comme un signe précurseur de récession.

Le Dow Jones avait notamment connu mercredi sa plus lourde chute de l'année.

  1. Nasdaq