Info

XV de France: l'heure des "finisseurs" en Ecosse

Le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié, le 20 novembre 2020 à Marcoussis
Le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié, le 20 novembre 2020 à Marcoussis
afp.com - FRANCK FIFE
L'arrière du XV de France Thomas Ramos lors d'un match du Mondial-2019 contre les Etats-Unis, le 2 octobre 2019 à Fukuoka
L'arrière du XV de France Thomas Ramos lors d'un match du Mondial-2019 contre les Etats-Unis, le 2 octobre 2019 à Fukuoka
afp.com - FRANCK FIFE
L'ouvreur Matthieu Jalibert lors d'un match du Six nations contre l'Ialie, le 9 février 2020 au Stade de France
L'ouvreur Matthieu Jalibert lors d'un match du Six nations contre l'Ialie, le 9 février 2020 au Stade de France
afp.com - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT

L'entraîneur Fabien Galthié a choisi d'accorder une promotion à ses "finisseurs", les habituels remplaçants, pour le match de la Coupe d'automne des nations en Ecosse dimanche, en changeant notamment toute sa première ligne.

Le pilier gauche Jean-Baptiste Gros, le talonneur Camille Chat et le pilier droit Demba Bamba remplaceront ainsi respectivement Cyril Baille, Julien Marchand et Mohamed Haouas, laissés sur le banc, pour le déplacement à Edimbourg.

L'arrière toulousain Thomas Ramos (25 ans, 13 sélections) remplace par ailleurs Anthony Bouthier, blessé au genou gauche, et aura en outre la mission de "buteur", habituellement réservée à Romain Ntamack.

Mais ce dernier est blessé à une cuisse et suppléé par le Bordelais Matthieu Jalibert (22 ans, 5 sél.) qui pourra ainsi davantage "se concentrer" sur sa mission d'ouvreur, a expliqué l'entraîneur Fabien Galthié.

Le patron des Bleus a effectué au total huit changements par rapport au dernier match des Bleus, remporté le 31 octobre contre l'Irlande (35-27) lors du Tournoi des six nations.

Cela s'explique à la fois par les forfaits et retour de blessure mais aussi par le souci de donner une opportunité de briller à des joueurs cantonnés à des rôles de doublure.

Ils ont eu à répondre sur le terrain "contre n'importe qui, n'importe quand, n'importe où", a rappelé Galthié. "Aujourd'hui ils méritent largement de débuter. Ils ont leur place sur la feuille de match, ils sont prêts, ils ont beaucoup d'appétit", a insisté l'entraîneur.

C'est surtout la dernière occasion de récompenser ses joueurs de l'ombre. Après le match au stade de Murrayfield, Galthié devra se séparer de son équipe-type, les clubs n'ayant accepté de libérer leurs internationaux que pour trois feuilles de match maximum. Les Bleus en ont déjà joué deux, ayant, outre l'Irlande, battu le pays de Galles (38-21) en préparation de leur série de matches automnaux.

Galthié a ainsi aussi choisi de faire débuter le deuxième ligne Romain Taofifenua et de laisser sur le banc Paul Willemse. Le troisième ligne Dylan Cretin vivra au stade de Murrayfield, à huis clos, sa première titularisation, profitant du forfait de François Cros, touché au pied droit contre l'Irlande.

Teddy Thomas, forfait pour le duel contre le XV du Trèfle (ischio-jambiers), reprend par ailleurs sa place à l'aile et Gaël Fickou est repositionné au centre, son poste de prédilection.

L'ouvreur toulonnais Louis Carbonel (21 ans) honorera par ailleurs sa première cape s'il entre en jeu.

- "Reset" après l'Ecosse -

Dimanche (16h15), les Bleus effectueront leur véritable entrée dans la Coupe d'automne des nations dans un match déjà crucial pour la première place du groupe.

Leur premier match contre les Fidji, prévu dimanche dernier à Vannes, avait été annulé en raison d'une cascade de contaminations au Covid-19 dans les rangs de la sélection océanienne. Et Charles Ollivon et ses partenaires avaient été déclarés vainqueurs (28-0) sur tapis vert.

A Murrayfield, le XV de France reste sur quatre défaites, la dernière le 8 mars (28-17) lors du Tournoi. Son dernier succès en Ecosse (19-17) remonte au 8 mars 2014.

Après l'Ecosse, 31 nouveaux joueurs dont de nombreux néophytes, prépareront les deux dernières échéances des Bleus: l'Italie le 28 novembre, et le match de classement prévu durant le week-end des 5 et 6 décembre.

"C'est la première fois dans l'histoire du rugby français que l'on aura une liste complètement différente de celle qui évolue actuellement avec nous", a souligné le manager des Bleus Raphaël Ibanez.

"Dimanche, on appuiera sur reset et on repartira de zéro", a-t-il conclu.

La liste des 23 retenus:

Titulaires: Ramos - Thomas, Vakatawa, Fickou, Rattez - (o) Jalibert, (m) Dupont - Ollivon (cap.), Alldritt, Cretin - Taofifenua, Le Roux - Bamba, Chat, Gros

Remplaçants: Marchand, Baille, Haouas, Willemse, Woki, Couilloud, Carbonel, Vincent