Info

XV de France: "le temps de Jalibert", selon Galthié

L'ouvreur français Mathieu Jalibert lors d'un match du Six nations contre l'Italie, le 9 février 2020 au Stade de France
L'ouvreur français Mathieu Jalibert lors d'un match du Six nations contre l'Italie, le 9 février 2020 au Stade de France
afp.com - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT
Le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié lors de l'annonce de son équipe pour le match contre l'Ecosse, le 20 novembre 2020 à Marcoussis
Le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié lors de l'annonce de son équipe pour le match contre l'Ecosse, le 20 novembre 2020 à Marcoussis
afp.com - FRANCK FIFE

Une semaine après le match annulé face aux Fidji, le XV de France retrouve le terrain, dimanche à Murrayfield contre l’Écosse. Avec une équipe renouvelée, des remplaçants devenus titulaires, dont Mathieu Jalibert, qui s'est vu offrir les clés du camion bleu.

. Les finisseurs "méritent de débuter"

Avec huit changements par rapport au XV de départ qui avait dominé l'Irlande (35-27), le 31 octobre, le staff du XV de France a décidé de faire tourner. En offrant une place de titulaires aux habituels remplaçants, ces fameux "finisseurs" chers à Fabien Galthié.

C'est d'ailleurs cette équipe, en dehors de l'ouvreur Romain Ntamack, qui devait débuter face aux Fidji, à Vannes. La rencontre a été annulée en raison de cas de Covid-19 dans le groupe fidjien mais le staff des Bleus a décidé de ne pas changer son fusil d'épaule: "Depuis le début de notre aventure, le 2 février face à l'Angleterre, on a fonctionné avec ces joueurs en tant que finisseurs. Il ont eu à répondre à des situations toujours différentes, des situations d'urgence", a expliqué Galthié.

"La définition d'un finisseur, c'est n'importe qui, n'importe quand, n'importe où. C'est quelque chose qu'ils ont développé et qui nous a aidés à perfomer. Ils méritent largement de débuter. Dans l'émulation qui porte notre équipe, ils ont leur place en tant que titulaire. Ils sont prêts, ils ont beaucoup d'appétit", a-t-il ajouté.

. Bouleverser la hiérarchie?

Ces joueurs peuvent-ils gagner leur place pour le Tournoi des six nations 2021? "On ne parle pas de concurrence mais d'émulation, de croissance, de développement. Ces joueurs-là sont en permanence dans le cadre de vie, dans le cadre de jeu et ils apportent énormément au groupe, que ce soit sur le terrain ou en dehors", a précisé Galthié.

"Ils apparaissent comme titulaires aujourd'hui parce qu'on a besoin de modifier notre composition, d'aérer notre groupe et d'équilibrer aussi en raison du principe des trois feuilles de match. On a besoin de leur donner plus de présence sur le terrain et un rôle différent. Débuter un match, c'est aussi particulier. Ils sont prêts, ça nous aide à grandir, à densifier les joueurs", a-t-il également assuré.

. Haouas veut sa revanche

Un rouge qui tâche. Exclu en première période pour un coup de poing à l’Écossais Jamie Ritchie, lors de la seule défaite de 2020, Mohamed Haouas veut "se rattraper", a confié Fabien Galthié.

"C'est un sujet qu'on a abordé entre nous, c'est lui qui l'a abordé. Il souhaite se rattraper, il n'a qu'une envie c'est jouer et montrer ce qu'il peut montrer à l'équipe", a affirmé le patron des Bleus au sujet du pilier, qui débutera sur le banc dimanche.

"Je pense qu'il a été marqué par cette expérience et il a envie de montrer ce qu'il peut apporter", a également estimé Galthié.

. "Le temps de Jalibert"

Il a certes profité de la blessure de Romain Ntamack pour se glisser dans la peau d'un titulaire mais Matthieu Jalibert a une carte à jouer contre l’Écosse.

D'autant que le Bordelais était entré en jeu en mars, déjà à la place du Toulousain, et ne s'était pas montré très convaincant. "Lorsqu'on réfléchit à un composition d'équipe, nous avons des choix à faire et nous pesons toutes les options. Aujourd'hui, Romain est absent, Louis (Carbonnel, NDLR) revient, on n'a pas eu d'hésitation. Son souhait était de devenir titulaire. Il a la chance de commencer, c'est ce qu'il souhaitait, nous aussi. C'est le temps de Matthieu Jalibert", a assuré Galthié.

. Ramos buteur

Sans Romain Ntamack, buteur et ouvreur titulaire des Bleus depuis l'arrivé de Fabien Galthié, le XV de France va devoir s'en remettre au jeu au pied de Thomas Ramos.

"Ça va permettre à Matthieu Jalibert de se concentrer sur son rôle de joueur-clé, de joueur charnière, sur le plan offensif et sur le plan défensif", a justifié Galthié.

"Ce qui est intéressant, c'est le travail autour de ces deux joueurs. Ça nous a permis de nous rendre compte qu'il fallait accentuer notre travail d'apprentissage sur la connexion du meneur de jeu avec le demi de mêlée", a-t-il expliqué.