Basket : Joel Embiid choisit les États-Unis pour les JO-2024

Star des Philadelphia 76ers, le franco-camerounais Joel Embiid, choisit finalement de défendre les couleurs de son pays d'adoption les États-Unis, pour les prochains Jeux olympiques à Paris.

Image
Joel Embiid marque lors d'un match contre les Boston Celtics, dans la demi-finale à Philadelphie le 11 mai 2021

Joel Embiid marque lors d'un match contre les Boston Celtics, dans la demi-finale à Philadelphie le 11 mai 2023.

© AP Photo/Matt Slocum
Partager2 minutes de lecture

La chance d'une vie ! Embiid explique avoir pris sa décision pour des raisons familiales et son "rêve" de participer aux Jeux olympiques, a-t-il dit à des journalistes lors d'un entraînement avec son équipe de NBA, les Philadelphia 76ers. 

Embiid qui possède trois passeports - camerounais, son pays de naissance, français et américain - est arrivé aux États-Unis à l'âge de 16 ans.

"C'était difficile. Évidemment, j'aime les trois options", explique-t-il. "J'aime mon pays, je l'aime beaucoup. Mais je voulais vraiment participer aux Jeux olympiques. C'est mon objectif et mon rêve."

Privilégier la famille

"Ajoutez à cela que mon fils (Arthur, né en 2020, ndlr) est américain et que je suis ici depuis si longtemps. J'ai eu l'impression que ces dernières années, depuis qu'il est né, toutes les décisions que j'ai prises étaient basées sur la famille", a-t-il poursuivi.

"Sur le toit du monde", avait écrit plus tôt le club NBA dans son message sur X (ex-Twitter), accompagné d'un photo du joueur avec la légende "Engagé dans le team USA".

Tweet URL

Le joueur, désigné MVP (meilleur joueur) de la saison dernière dans le championnat nord-américain, avait annoncé sa décision tôt jeudi au directeur exécutif de "Team USA", Grant Hill, selon la chaîne sportive américaine ESPN.

Lors de la journée dédiée aux échanges avec les médias lundi, il avait admis être confronté à "un choix difficile", alors qu'il faisait durer le suspense depuis plusieurs mois.
 

L'attachement au Cameroun natal

"Je suis né au Cameroun, j'ai toujours voulu représenter mon pays. Mais le but est aussi de jouer aux Jeux olympiques", avait déjà indiqué le joueur, alors que le Cameroun disputera un tournoi de qualification pour les JO sans être sûr d'y participer, au contraire de la France ou des États-Unis.
 
En optant pour "Team USA", Embiid rejoint une liste de superstars de la NBA qui ont fait part de leur intention de participer aux Jeux olympiques, alors que les Américains tentent de se remettre de leur fiasco à la Coupe du monde FIBA en août.
 

Une "Team USA" vaincue par le Canada

Arrivés en Asie avec une équipe rajeunie et privée de pivot dominant, les États-Unis ont échoué au pied du podium après leur défaite face au Canada, deux jours après celle subie contre l'Allemagne, future championne. Cet échec a été vécu comme une humiliation outre-Atlantique.
 
La France, elle, a été sortie dès le premier tour de la compétition. Les dirigeants français, qui courtisaient depuis deux ans le pivot né à Yaoundé, avaient indiqué après le fiasco qu'ils souhaitaient "régler rapidement" le dossier Embiid.
 
Parmi les vedettes pressenties pour conduire les Américains à Paris-2024, figurent les anciens MVP LeBron James, Kevin Durant et Stephen Curry. Ils ont récemment déclaré qu'ils souhaitaient faire partie de l'équipe américaine qui tentera de décrocher une cinquième médaille d'or olympique consécutive.
 

Des stars sur les rangs

À ces mégastars, d'autres joueurs majeures de la NBA tels Anthony Davis, Devin Booker, Jaylen Brown ou encore Donovan Mitchell se sont dit prêts à intégrer une sélection olympique l'année prochaine, faisant naître le rêve d'une nouvelle "Dream Team" à l'image de celle des Jeux de Barcelone, en 1992, agrégée autour de Michael Jordan et de Magic Johnson.
Michael Jordan (9), Patrick Ewing (6) et Scottie Pippen (8) encouragent leurs co-équipiers lors du match pour la médaille d'or contre la Croatie à Barcelone lors des JO de 1992.

Michael Jordan (9), Patrick Ewing (6) et Scottie Pippen (8) encouragent leurs co-équipiers lors du match pour la médaille d'or contre la Croatie à Barcelone lors des JO de 1992.

© AP Photo/John Gaps
 
De quoi dessiner une sélection effrayante, titulaires et remplaçants confondus, a fortiori avec Joel Embiid dans ses rangs au poste crucial de pivot.