Commémoration de l'assassinat, il y a dix ans, de Ghislaine Dupont et Claude Verlon au Mali

Radio France internationale (RFI) et l'association "Les amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon" commémorent ce jeudi 2 novembre à Abidjan et Paris le 10è anniversaire de l'assassinat dans le nord du Mali de cette journaliste et de ce technicien de RFI. Ce double meurtre avait été revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Image
Ghislaine Dupont

Hommage aux journalistes de RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, devant l'ambassade de France à Bucarest, en Roumanie, le lundi 4 novembre 2013. @AP Photo/Vadim Ghirda.

Partager1 minute de lecture

Ghislaine Dupont, 57 ans, et Claude Verlon, 55 ans, avaient été enlevés lors d'un reportage pour RFI puis tués juste après, le 2 novembre 2013 près de Kidal, quelques mois après le début de l'opération française Serval destinée à contrer des jihadistes menaçant de prendre Bamako.

Ce double assassinat a été revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), mais la lumière n'a jamais été faite sur les circonstances précises du drame, en raison notamment du secret défense en France et de la dégradation des relations entre Paris et Bamako où des militaires ont pris le pouvoir en 2020.

Mardi, Marie Dosé, avocate de l'association "Les amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon", a déclaré qu'ils "étaient suivis et surveillés depuis bien plus longtemps que quelques heures avant leur enlèvement". "On sait qu'il a existé un réseau beaucoup plus vaste que les quatre commandos et deux commanditaires" initialement identifiés, a-t-elle ajouté.

ghislaine dupont

Des journalistes maliens et étrangers organisent une marche silencieuse en hommage à deux journalistes français kidnappés et exécutés dans le nord du Mali. Bamako, le lundi 4 novembre 2013. @Photo AP/Harouna Traoré.

Ce 10è anniversaire sera commémoré simultanément jeudi soir à Abidjan et Paris, par des débats sur la liberté de la presse au Sahel, région ravagée par la violence jihadiste et la projection en avant-première d'un documentaire intitulé : "Sahel, le désert de l'information".

A Abidjan, seront en outre désignés les deux lauréats de la "Bourse Ghislaine et Claude", créée en 2014 pour "rendre hommage à la passion et l'expertise des deux reporters" et "former de jeunes professionnels de la radio en Afrique", selon RFI.

Ghislaine Dupont

Des représentants du média français RFI aux côtés de dignitaires maliens, dont le président Ibrahim Boubacar Keïta, en blanc, lors d'une cérémonie en hommage aux deux journalistes français exécutés samedi dans le nord du Mali, à l'aéroport militaire de Bamako, au Mali, le lundi 4 novembre 2013. @Photo AP/Harouna Traoré.

Sélectionnés parmi 10 journalistes et 10 techniciens radio d'Afrique francophone ayant reçu une formation de deux semaines à Abidjan, les deux lauréats bénéficieront d'un stage d'un mois au siège de la radio en banlieue parisienne.
A l'occasion de ce 10è anniversaire, RFI a tenu à faire venir à Abidjan les 18 lauréats des bourses précédentes. Ils y ont créé le "Réseau Dupont-Verlon pour le journalisme d'investigation" destiné à promouvoir "le respect de la liberté d'expression, du droit à l'information, de la liberté de la presse", ainsi que "la sécurité des journalistes".