Coupe du monde 2022 : "C'est fabuleux, c'est la folie au Maroc", raconte la légende marocaine Bouderbala

"On fait partie des quatre meilleures équipes au monde, c'est fabuleux", s'exclame auprès de l'AFP l'ancienne star du Maroc, Aziz Bouderbala, consultant pour Al-Jazeera, heureux que ses successeurs, qui disputent mercredi les demi-finales du Mondial, aient fait mieux que les héros de 1986.
Image
maroc portugal
Le Maroc célèbre sa qualification pour la demi-finale en battant le Portugal, Doha au Qatar, 10 décembre 2022.
(AP Photo/Martin Meissner)
Partager4 minutes de lecture

Comment vivez-vous l'épopée du Maroc?

Aziz Bouderbala, ancien international marocain et consultant pour Al-Jazeera : C'est exceptionnel ce qui nous arrive, c'est une qualification historique non seulement pour le Maroc mais pour tous les pays arabes et surtout le continent africain. Il se passe des choses dans ce Mondial ici au Qatar qu'on a rarement vues, avec la qualification du Maroc pour une demi-finale. Et ce n'est pas encore fini, notre ambition est d'aller en finale. On est en train de vivre un moment historique. On fait partie des quatre meilleures équipes au monde, mais c'est fabuleux, c'est du délire!

(Re)lire : Coupe du monde 2022 : le Maroc se qualifie en demi-finale, une première pour une équipe africaine

N'éprouvez-vous pas le moindre regret de vous être arrêté en huitième de finale au Mondial-86 au Mexique?

Aziz Bouderbala : Si, si (rires)! On s'est souvent posé la question, notre équipe en 1986 avait la possibilité d'aller plus loin, malheureusement on est tombé contre l'Allemagne, qui a joué la finale. Contre une autre équipe, avec la qualité de nos joueurs, on aurait pu peut-être aller déjà en quarts de finale.

Bouderbala
L'international marocain Abdelaziz Bouderbala (droite) dribble vers le gardien adverse devant un joueur polonais lors d'un match de la Coupe du monde au Mexique, Monterrey, 2 juin 1986. Score final 0 à 0.
(AP Photo)

Avez-vous des nouvelles du pays?

Aziz Bouderbala : C'est la folie au Maroc! Tout le monde est dehors depuis trois matches. Samedi c'était vraiment le délire dans toutes les villes du pays. Et pas seulement au Maroc mais dans tous les pays arabes. C'est fabuleux.

Que pensez-vous du travail du sélectionneur Walid Regragui?

Aziz Bouderbala : Il a su réunir tout le monde, il a joué sur le mental de ses joueurs puisque c'est la même équipe que Vahid Halilhodzic (son prédécesseur, NDLR). Il a changé totalement le système, un 4-1-4-1 qui marche très bien pour le moment, l'équipe n'a encaissé qu'un seul but, et c'est un autogol (ndlr: but contre son camp). Regragui a donné confiance, il a mis une ambiance, il leur a montré, en leur disant: +Évitez ce complexe de se dire que nous jouons contre les meilleures équipes au monde, avec les meilleurs joueurs au monde, que eux sont de catégorie 1 et nous de catégorie 3. Non, pas du tout, vous êtes de hommes comme eux, vous jouez dans des grands clubs comme eux+.

(Re)lire : Coupe du monde 2022 : pour le Maroc, les recettes gagnantes de Walid Regragui

Comment joue cette équipe?

Aziz Bouderbala : Le Maroc a un style reconnaissable, en dribbles. C'est l'équipe qui dribble le plus à la Coupe du monde. Elle laisse la possession à ses adversaires mais arrive à sortir la balle avec de petites passes, des changements de jeu. J'ai trouvé que le Maroc avait très bien utilisé le jeu vertical aussi et en deux trois passes arrivait dans les 16 m adverses.

Redoutez-vous la fatigue et les forfaits contre la France?

Aziz Bouderbala : Peut-être avant, mais ceux qui sont entrés, Banoun, Dari ou Yamiq s'en sont vraiment bien sortis. Je pense que Saïss sera là. Aguerd, non. Mais celui qui a remplacé Mazraoui, Attiat-Allah, a été un des meilleurs contre le Portugal, sur son côté gauche. Et c'est lui qui fait la passe du but. Cette équipe est extraordinaire. Elle a beaucoup couru, a fait beaucoup d'efforts, avec des joueurs qui sont blessés, notamment Hakimi, même Zyech, qui à chaque fois passent à l'infirmerie après les matches, même Amrabat a une petite gêne. Même le capitaine Saïss joue avec une blessure... à chaque fois on se dit qu'ils vont craquer. Mais non, ça joue toujours avec le même tempo, au même rythme, avec la même envie de gagner.

(Re)lire : Coupe du monde 2022 : les binationaux du Maroc, un réservoir pluriel

Comment voyez-vous cette demi-finale?

Aziz Bouderbala : C'est la meilleure équipe du monde en ce moment, le tenant du titre. Sincèrement, je pense que tous les Marocains souhaitaient jouer contre la France parce qu'on connaît bien le foot français, qu'on aime bien les joueurs. On préférait la France à l'Angleterre, les deux pays se connaissent très bien.