Coupe du monde 2022 : qui sont les stars des demi-finales ?

Vieux briscards contre jeunes pousses, attaquants vedettes contre gardiens en état de grâce, solistes hors normes contre collectifs soudés: l'Argentine de Messi, la Croatie de Modric, la France de Mbappé et le Maroc d'Hakimi s'avancent chacune avec leurs forces en demi-finales du Mondial-2022.
Image
Messi qatar
(AP Photo/Ebrahim Noroozi)
Lionel Messi, à Lusail au Qatar, 9 décembre 2022
Image
hakimi qatar
(AP Photo/Ebrahim Noroozi)
Achraf Hakimi, à Doha au Qatar, 10 décembre 2022.
Image
Modric qatar
(AP Photo/Manu Fernandez)
Luka Modric, à Al Rayyan au Qatar, 9 décembre 2022.
Image
Mbappé qatar
(AP Photo/Francisco Seco)
Kylian Mbappé, à Al Khor au Qatar, 10 décembre 2022.
Partager4 minutes de lecture
  • Argentine-Croatie: dernières chances pour Messi et Modric

Favorite face à la Croatie mardi (20h00) au stade Lusail, l'Argentine a son héros incontournable: Lionel Messi, qui va rejoindre le légendaire Lothar Matthäus au rang des joueurs ayant disputé le plus de matches en Coupe du monde (25).

Messi, qui joue probablement à 35 ans son dernier Mondial, n'est plus qu'à deux victoires du seul titre qui lui manque. Avec sa fabuleuse passe décisive et son penalty transformé, il a encore été la clé de la qualification dans le dernier carré aux dépens des Pays-Bas (2-2 a.p., 4-3 t.a.b.).

Certes l'autre génie argentin Diego Maradona a décroché le Graal presque à lui seul en 1986, mais le septuple Ballon d'or, qui a trouvé le chemin des filets à quatre reprises dans le tournoi, est en droit d'attendre le soutien des siens.

Le jeune attaquant Julian Álvarez (22 ans) peut améliorer son total de deux buts dans la compétition. Le gardien Emiliano Martinez (30 ans), qui a stoppé deux tirs au but néerlandais, a aussi démontré ses qualités.

A 37 ans, le capitaine croate Luka Modric dispute lui aussi vraisemblablement son dernier Mondial, même s'il laisse planer le doute sur la date de sa retraite internationale. Le voilà face à l'occasion historique -- et inattendue -- de qualifier le pays de moins de 4 millions d'habitants pour sa deuxième finale de Coupe du monde consécutive, après la défaite contre la France (4-2) en 2018.

Aux côtés de Marcelo Brozovic (30 ans) et Mateo Kovacic (28 ans), Modric est le taulier du "meilleur milieu de terrain du monde", selon le sélectionneur Zlatko Dalic, bourreau du favori brésilien en quarts (1-1 a.p., 4-2 t.a.b.).

Derrière, c'est la jeune garde qui s'illustre, avec le défenseur central Josko Gvardiol, 20 ans et 17 sélections mais déjà l'assurance des grands, et le gardien Dominik Livakovic (27 ans), sélectionné en Russie mais laissé sur le banc, imperturbable aux tirs au but face au Japon en huitième puis à Neymar et ses coéquipiers.

  • France-Maroc: Mbappé et Giroud pour passer la muraille Bounou

Face au Maroc mercredi (20h00) au stade Al-Bayt, les champions français auront eux aussi l'occasion historique de se qualifier pour une deuxième finale de Coupe du monde consécutive.

Comme à chacun de leurs matchs, les regards seront tournés vers le prodige Kylian Mbappé. A 23 ans, le Parisien affiche déjà à son compteur neuf buts en Coupe du monde, dont cinq au Qatar (ce qui fait de lui le meilleur buteur du Mondial), et 33 en équipe de France.

A ses côtés, l'expérimenté Olivier Giroud, 36 ans et un record national de 53 buts en sélection, est tout aussi indispensable. Celui qui n'avait su convertir aucune occasion en 2018 en est cette fois à quatre buts, à égalité avec l'Argentin Lionel Messi.

Contre l'Angleterre en quart de finale (2-1), c'est Giroud qui a délivré les siens de la tête, plutôt qu'un Mbappé dont c'était la première titularisation sans marquer dans le tournoi. Dans l'entrejeu, Adrien Rabiot (27 ans) et Antoine Griezmann (31 ans) rayonnent aussi.

Première nation africaine à atteindre le dernier carré et invité surprise de ces demi-finales, le Maroc a pour atouts maîtres son latéral Achraf Hakimi (24 ans), meilleur ami de Mbappé au Paris SG, où il évolue depuis 2021, et son gardien Yassine Bounou (31 ans), qui n'a encaissé qu'un seul but dans la compétition... et encore, contre-son-camp, lors de la victoire 2-1 sur le Canada en phase de groupes !

Mais, au-delà d'eux, c'est tout un collectif qui s'illustre, de l'avant-centre du FC Séville Youssef En-Nesyri (25 ans), meilleur buteur pour les Lions de l'Atlas avec deux réalisations (dont le but de la victoire 1-0 contre le Portugal en quart de finale), au milieu de terrain dur au mal Sofyan Amrabat (26 ans).

Un élément clé, revenu en grâce en sélection depuis la nomination de Walid Regragui, pourrait toutefois faire cruellement défaut aux Lions de l'Atlas: l'attaquant de Chelsea, Hakim Ziyech, 29 ans, diminué physiquement et sorti en fin de match contre le Portugal. Blessé à une cuisse, le défenseur et capitaine Romain Saïss, pourrait lui aussi ne pas être de la partie.