DIRECT - Guerre en Ukraine : la Cour pénale internationale émet un mandat d'arrêt contre le président russe Vladimir Poutine

La Cour pénale internationale (CPI) a déclaré avoir émis un mandat d'arrêt contre le président russe Vladimir Poutine pour sa responsabilité dans des crimes de guerre perpétrés en Ukraine depuis l'invasion russe. Après la Pologne, c'est au tour de la Slovaquie d'annoncer la livraison de 13 avions de chasse à l'Ukraine. 
Image
Le président russe Vladimir Poutine à Moscou, en Russie, le 17 mars 2023.
Pool Sputnik Kremlin
Le président russe Vladimir Poutine à Moscou, en Russie, le 17 mars 2023.
Image
Un modèle d'avion Mig-29, que la Slovaquie livrera prochainement à l'Ukraine (AP Photo/Petr David Josek)
Un modèle d'avion Mig-29, que la Slovaquie livrera prochainement à l'Ukraine (AP Photo/Petr David Josek)
Image
Xi Jinping et Vladimir Poutine, le 4 février lors d'une rencontre, quelques semaines avant l'invasion russe en Ukraine
(Alexei Druzhinin, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP, File)
Partager3 minutes de lecture

15h16 TU. La CPI émet un mandat d'arrêt contre le président russe Vladimir Poutine

La Cour pénale internationale (CPI) a déclaré avoir émis un mandat d'arrêt contre le président russe Vladimir Poutine pour sa responsabilité dans des crimes de guerre perpétrés en Ukraine depuis l'invasion russe.

"Aujourd'hui, 17 mars 2023, la Chambre préliminaire II de la Cour pénale internationale a émis des mandats d'arrêt contre deux personnes dans le cadre de la situation en Ukraine : M. Vladimir Vladimirovitch Poutine et Mme Maria Alekseyevna Lvova-Belova", commissaire présidentielle aux droits de l'enfant en Russie, a déclaré la CPI dans un communiqué.

La Cour pénale internationale à la Hague, aux Pays-bas, le 31 mars 2021.
La Cour pénale internationale à la Hague, aux Pays-bas, le 31 mars 2021.
AP Photo/Peter Dejong

"Ce n'est que le début" a réagit la présidence ukrainienne qui salue une décision "historique".

13h28 TU. Washington a plus à offrir au Sahel que Moscou, selon Blinken 

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a estimé dans un entretien que son pays était un meilleur partenaire que la Russie pour aider la région du Sahel à lutter contre la pauvreté et la violence jihadiste qui la ravagent.

Dans cet entretien accordé à Niamey, Antony Blinken a reconnu que l'approche du tout militaire des États-Unis et de la France, ex-puissance coloniale dans cette région, n'était pas suffisante.

Selon lui, "il faut absolument avoir une approche holistique, globale, dans laquelle la sécurité est absolument nécessaire, mais ne suffit pas".

"Le fait que le Niger, qui est manifestement un des pays les plus pauvres au monde, soit si efficace, souligne selon moi l'importance de choisir cette approche globale", a-t-il déclaré.

Antony Blinken au G20
Antony Blinken à New Dehli.
© Olivier Douliery/Pool via AP

11h56 TU. Le Kremlin dit apprécier la "retenue" de la Chine sur l'Ukraine, avant la rencontre Poutine-Xi

Le Kremlin a salué vendredi la "retenue" de la Chine sur le conflit en Ukraine, à quelques jours d'une visite en Russie du président chinois Xi Jinping qui s'entretiendra sur le sujet avec Vladimir Poutine.

"Bien entendu, le conflit en Ukraine fera partie des discussions. Nous apprécions grandement la position pleine de retenue et d'équilibre des dirigeants chinois sur cette question", a déclaré le conseiller diplomatique du Kremlin, Iouri Ouchakov, cité par les agences de presse russes.

Le président chinois Xi Jinping, et le président russe Vladimir Poutine au Kremlin à Moscou, le 5 juin 2019.
Le président chinois Xi Jinping, et le président russe Vladimir Poutine au Kremlin à Moscou, le 5 juin 2019.
AP/Alexander Zemlianichenko

9H33 TU. La Slovaquie livrera des avions de chasse à l'Ukraine

Le Premier ministre slovaque, Eduard Heger, a annoncé que son pays livrera 13 avions de chasse Mig-29 à l'Ukraine.

C'est le deuxième pays de l'Otan à prendre cette décision, après la Pologne le 16 mars. Une nouvelle étape dans la livraison d'armement. Le Kremlin a dénoncé cette livraison, assurant que les avions seront "détruits".

7H10 TU. Xi Jinping se rendra en Russie le 20 mars

Le président chinois effectuera une visite d'État à Moscou pour rencontrer son homologue russe. Du 20 au 22 mars, les deux dirigeant discuteront de l'"approfondissement" de leur "coopération stratégique", notamment sur le plan international, a fait savoir le Kremlin dans un communiqué.

Il s'agit de la première rencontre entre les deux dirigeant depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, en février 2022. La Chine se présente pour l'essentiel comme partie neutre dans la guerre en Ukraine mais renforce ces derniers mois ses liens avec Moscou.