DIRECT - Guerre en Ukraine : Poutine est arrivé en Crimée, le jour de l'anniversaire de l'annexion

Le président russe s'est déplacé dans la péninsule de Crimée, le 18 mars, jour du neuvième anniversaire de l'annexion. La Finlande va pouvoir rejoindre l'alliance militaire après que le Parlement turc a donné son feu vert. Cependant, l'adhésion de la Suède reste bloquée par Ankara, sur fond de conflit diplomatique entre les deux pays.
Image
Le président russe Vladimir Poutine et le gouverneur de Sebastopol Mikhail Razvozhayev, au centre, écoute le diocèse du Pskov et Porkhov Tikhon Shevkunov en visite au centre de l'art et esthétique des enfants à Sebastopol, en Crimée, le 18 mars 2023.
Pool Sputnik Kremlin
Le président russe Vladimir Poutine et le gouverneur de Sebastopol Mikhail Razvozhayev, au centre, écoute le diocèse du Pskov et Porkhov Tikhon Shevkunov en visite au centre de l'art et esthétique des enfants à Sebastopol, en Crimée, le 18 mars 2023.
Image
La Turquie donne son feu vert à l'entrée de la Finlande dans l'Otan
Le président turc Recep Tayyip Erdogan et son homologue finlandais Sauli Niinistö le 17 mars (AP Photo/Burhan Ozbilici)
Image
Joe Biden s'adresse à des journalistes à Washington le 17 mars 2023 (AP Photo/Alex Brandon)
Joe Biden s'adresse à des journalistes à Washington le 17 mars 2023 (AP Photo/Alex Brandon)
Partager4 minutes de lecture

17h30 TU. Deux tués, huit blessés dans des frappes à Kramatorsk

Deux personnes ont été tuées et huit blessées par des frappes russes avec "des armes à sous-munitions" cet après-midi à Kramatorsk, dans l'est de l'Ukraine, a annoncé le maire de la ville.

"La Russie continue de faire régner la terreur. Conséquences du bombardement de Kramatorsk avec des armes à sous-munitions : 2 personnes ont été tuées et 8 blessées, dont 3 grièvement", a indiqué le maire Alexander Gontcharenko, sur sa page Facebook.

Une douzaine de bâtiments résidentiels et 14 équipements municipaux ont été endommagés, a-t-il précisé.

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

16h13 TU. La Russie accepte l'extension pour seulement 60 jours de l'accord sur les céréales ukrainiennes

Moscou a accepté une prolongation de l'accord sur l'exportation de céréales ukrainiennes pour seulement 60 jours et non 120 comme indiqué par Kiev, affirme la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

"Nous voyons des déclarations des différentes parties selon lesquelles "l'accord des céréales" a été étendu de 120 jours", a déclaré Maria Zakharova, citée par l'agence russe Interfax. "Nous avons plusieurs fois répété que (...) la partie russe avait informé l'ensemble des parties prenantes que l'accord était prolongé de 60 jours".

14H48 TU. L'Ukraine remercie l'ONU et la Turquie pour la prolongation de l'accord sur les céréales​

Le ministre ukrainien des Infrastructures a remercié l'ONU et la Turquie pour la prolongation de l'accord international sur l'exportation des céréales ukrainiennes. 

"L'Initiative céréalière de la mer Noire est prolongée de 120 jours. Nous remercions le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, le président Recep Tayyip Erdogan et le ministre (turc de la Défense) Hulusi Akar ainsi que tous nos partenaires, d'avoir confirmé cet accord", a écrit Oleksandr Kubrakov sur Twitter.  

13H08 TU. Poutine en visite en Crimée le jour de l'anniversaire de l'annexion

Le président russe Vladimir Poutine est arrivé ce 18 mars en Crimée, le jour du neuvième anniversaire de l'annexion de cette péninsule ukrainienne par la Russie en 2014, a annoncé la télévision publique russe.

En déplacement surprise à Sébastopol, port d'attache de la Flotte russe de la mer Noire en Crimée, il a notamment visité une école des arts en compagnie du gouverneur local, Mikhaïl Razvojaïev, selon les images diffusées par la chaîne de télévision Rossia-1.

12H47 TU. Manifestations devant les ambassades de pays "inamicaux" à Moscou

Des militants pro-Kremlin ont protesté devant les ambassades de 20 pays considérés "inamicaux" par la Russie. Parmi les ambassades concernées, celle de la France, du Royaume-Uni et des États-Unis, où environ 400 manifestants étaient réunis.

Au total, selon le mouvement "Molodaïa gvardia" ("La Jeune Garde") , 5 000 militants ont manifesté devant les ambassades.

11H48 TU. Nouvelles attaques de drones en Ukraine, selon l'armée

Plusieurs drones de fabrication iranienne ont visé le pays, durant la nuit entre le 17 et le 18 mars, selon l'armée ukrainienne. La region de Lviv, à l'ouest, a particulièrement été touchée, selon le gouverneur régional.

Au total, 11 drones sur 16 ont été "détruits" ne causant pas de victimes mais des dégâts matériel important à certains endroits.

8h02 TU. La Turquie donne son feu vert à l'entrée de la Finlande dans l'Otan

"Nous avons décidé d'entamer le processus d'adhésion de la Finlande à l'Otan dans notre parlement", a déclaré le président turc Recep Tayyip Erdogan à l'issue d'une rencontre à Ankara avec son homologue finlandais Sauli Niinistö vendredi.

Avec le feu vert de la Turquie, 29 pays sur 30 ont approuvé la candidature finlandaise. Le Parlement hongrois se prononcera le 27 mars.

Si la Finlande peut espérer rejoindre prochainement l'alliance militaire, la demande de la Suède reste bloquée par la Turquie. En cause, l'autodafé d'un coran par un extrémiste suédois, en janvier, qui avait conduit à la suspension des pourparlers entre Ankara, Helsinki et Stockholm.

23h36 TU. Selon Joe Biden, le mandat d'arrêt de la CPI contre Poutine est "justifié"

Après la décision de la Cour pénale internationale de poursuivre Vladimir Poutine pour crime de guerre, Joe Biden a jugé "justifié" cette décision, devant des journalistes à la Maison Blanche.

Il a également rappelé que l'institution n'était pas reconnue par les États-Unis, mais envoyait néanmoins "un signal très fort".