DIRECT - Ukraine : après Kiev, Joe Biden se rend en Pologne

Joe Biden s'est rendu à Kiev pour une visite surprise. Le président américain a rencontré Volodymyr Zelensky dans la capitale ukrainienne, à quelques jours du premier anniversaire de l'invasion russe. Il a ensuite poursuivi son voyage en Pologne. 

Image
Joe Biden dans le train avec le conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan en chemin vers Kiev, le 20 février 2023.
AP Photo/ Evan Vucci
Joe Biden dans le train avec le conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan en chemin vers Kiev, le 20 février 2023.
Image
Biden Kiev
Joe Biden rencontre le président ukrainien Volodymyr Zelensky et son épouse, Olena Zelenska, au palais Mariinsky lors d'une visite surprise, lundi 20 février 2023, à Kiev. AP/ Evan Vucci.
Image
Blinken Turquie
Dans une interview à la base aérienne d'Incirlik, en Turquie, Antony Blinken a déclaré que selon les renseignements américains, la Chine envisage de fournir des armes et des munitions à la Russie. AP/ Clodagh Kilcoyne. 
Partager7 minutes de lecture

20h50 TU. Arrivée en Pologne du président américain Joe Biden

Le président américain Joe Biden est arrivé ce soir en Pologne en train en provenance d'Ukraine, après sa visite surprise à Kiev, a annoncé l'agence polonaise PAP.

Joe Biden est arrivé après 20H30 locales (19H30 GMT) à la gare de Przemysl, dans le sud-est de la Pologne, a précisé PAP.

Le président Joe Biden dans le corridor du train après une visite surprise au président ukrainien Volodymyr Zelenskyy, le 20 février 2023 à Kiev.
Le président Joe Biden dans le corridor du train après une visite surprise au président ukrainien Volodymyr Zelenskyy, le 20 février 2023 à Kiev.
AP Photo/Evan Vucci

19h11 TU. Participation des Russes aux JO-2024: une coalition de pays demande des "clarifications" au CIO

Une coalition d'une trentaine de pays a demandé au CIO des "clarifications" sur la neutralité exigée pour les sportifs russes et bélarusses conditionnant leur participation aux JO de Paris en 2024, dans une lettre adressée à l'instance olympique.  

"Nous sommes très inquiets quant à la faisabilité pour les athlètes olympiques russes et bélarusses de participer en tant que "neutres" (...) alors qu'ils sont financés et supportés par leurs Etats", expose ce courrier, fruit d'une conférence qui s'est tenue le 11 février entre ministres des sports d'une trentaine de pays.

Un drapeau russe flotte lors des Jeux Olympiques d'hiver de Sochi, le 18 férvier 2014.
Un drapeau russe flotte lors des Jeux Olympiques d'hiver de Sochi, le 18 férvier 2014.
AP/David J. Phillip

16h23 TU. Assemblée générale de l'ONU : vers une résolution pour "sortir du conflit" en Ukraine

L'Assemblée générale de l'ONU devrait adopter "à une très large majorité", à l'occasion des un an de la guerre en Ukraine, une résolution qui prendra la forme d'un "appel à sortir du conflit", ont indiqué lundi deux sources diplomatiques françaises.

L'Assemblée générale des 193 Etats membres avait déjà adopté par 141 voix, en mars 2022, une résolution exigeant "que la Russie cesse immédiatement de recourir à la force contre l'Ukraine". En octobre dernier, une autre résolution avait recueilli 143 voix pour condamner les "annexions illégales" de territoires ukrainiens.

Réunion du Conseil de sécurité de l'ONU.
Réunion du Conseil de sécurité de l'ONU. (photo prise le 12 janvier 2023)
© AP Photo/John Minchillo)

14h15 TU. Washington avait prévenu la Russie du déplacement de Biden en Ukraine "quelques heures" auparavant

Les États-Unis avaient averti la Russie de la visite du président Joe Biden en Ukraine en amont de son départ, afin d'éviter tout conflit, a affirmé à la presse le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, Jake Sullivan.

"Nous avons bien prévenu les Russes que le président Biden voyagerait à Kiev. Nous l'avons fait quelques heures avant son départ", a déclaré Jake Sullivan, précisant: "en raison de la nature sensible de ces échanges, je ne rentrerai pas dans la manière dont ils ont répondu ou quelle était la nature exacte de notre message".

Le conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan à la Maison Blanche le 30 septembre 2022. 
Le conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan à la Maison Blanche le 30 septembre 2022. 
AP/Susan Walsh

12H44 TU. D'après l'opposant Navalny,  une défaite russe en Ukraine est "inévitable"



12H31 TU.  La Moldavie demande à l'UE de sanctionner les oligarques moldaves au service de Moscou

Le ministre des Affaires étrangères moldave Nicu Popescu a appelé ses homologues à placer "les oligarques et les politiciens corrompus qui, avec la Russie, tentent de déstabiliser la Moldavie" sur une liste noire des personnes interdites de voyager dans l'UE et dont les avoirs sont gelés par les Vingt-Sept.

12H30 TU. Joe Biden a quitté Kiev


12H15 TU. Moscou revendique la prise d'un village près de Bakhmout

"Les volontaires de détachements d'assaut, avec la coopération d'unités aéroportées et l'appui d'unités d'artillerie (...) ont complètement libéré la localité de Paraskoviïvka", a déclaré le ministère russe de la Défense.

12H00 TU. Colère de Moscou contre la Moldavie après des appels à "démilitariser" une région séparatiste prorusse

Le Kremlin a accusé la Moldavie d'"hystérie antirusse" après des déclarations du Premier ministre appelant à démilitariser la région séparatiste prorusse de Transdniestrie. 

Jeudi 16 février, lors d'une session au Parlement moldave, le nouveau Premier ministre Dorin Recean a affirmé qu'il était "important de continuer nos efforts pour que les troupes russes se retirent" de Transdniestrie.

11H38 TU. Le G7 tiendra une réunion en ligne avec Zelensky vendredi 24

C'est le Premier ministre japonais Fumio Kishida qui a annoncé cette réunion. 

10H53 TU. Le Premier ministre japonais promet 5,5 milliards de dollars d'aide en plus pour l'Ukraine

Fumio Kishida a précisé que le gouvernement demanderait l'approbation du parlement pour "la modification des lois et règles pertinentes" afin de permettre le versement des fonds.

10H48 TU. Selon Zelensky, la Russie "n'a aucune chance de gagner" la guerre

Les nouvelles livraisons d'armes promises par Joe Biden constituent d'après le préisdent un "signal sans équivoque que les tentatives russes de gagner n'auront aucune chance".

10H31 TU. Biden annonce des livraisons d'armements supplémentaires à l'Ukraine

Le président américain a indiqué : "Je vais annoncer la livraison d'autres équipements essentiels, notamment des munitions d'artillerie, des systèmes anti-blindage et des radars de surveillance aérienne". Il a assuré le pays du soutien "indéfectible" des États-Unis face à l'invasion russe. 

10H20 TU. Les alertes antiaériennes ont retenti à Kiev durant la visite de Biden​

Joe Biden était aux côtés du président ukrainien Volodymyr Zelensky, sortant d'une église où ils étaient restés quelques minutes, lorsque les sirènes ont retenti, sans provoquer de panique.

10H02 TU. Joe Biden en visite surprise à Kiev

Le président américain a rencontré le président Volodymyr Zelensky dans la capitale ukrainienne, à quelques jours du premier anniversaire de l'invasion russe. Il était attendu à Varsovie, en Pologne.

Le président ukrainien a déclaré : "Joseph Biden, bienvenue à Kiev ! Votre visite est un signe de soutien extrêmement important pour tous les Ukrainiens".


09H03 TU. La livraison d'armes à la Russie par la Chine serait une "ligne rouge" pour l'UE, selon Josep Borrell
 

Le chef de la diplomatie de l'UE a expliqué avoir indiqué au chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, que "ce serait une ligne rouge". 

"Il m'a dit qu'ils n'allaient pas le faire, qu'ils n'avaient pas l'intention de le faire, mais nous resterons vigilants", a-t-il ajouté à son arrivée pour une réunion avec les ministres des Affaires étrangères de l'UE.

08H08 TU. Pékin nie vouloir fournir des armes à la Russie 
 

Le gouvernement chinois a nié envisager de fournir des armes à la Russie pour appuyer son offensive en Ukraine, comme l'a affirmé Antony Blinken.

"Nous n'acceptons pas que les États-Unis pointent du doigt les relations entre la Chine et la Russie, et encore moins qu'ils exercent des pressions et des contraintes", a déclaré Wang Wenbin, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Il accuse les États-Unis de "propager de fausses informations".


07H31 TU. Blinken à Ankara, l'Ukraine à l'ordre du jour
 

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken rencontre à Ankara le président turc Recep Tayyip Erdogan, ce lundi 20 février. Il s'agit du premier déplacement du secrétaire d'État américain en Turquie depuis sa prise de fonction il y a deux ans.

Le conflit en Ukraine devrait figurer à l'ordre du jour. Antony Blinken a déclaré dimanche 19 que la Chine envisageait de fournir "des armes" à la Russie et qu'il avait fait part, la veille, à son homologue chinois Wang Yi, des inquiétudes de Washington à ce sujet.


05H06 TU. Le premier anniversaire du début de la guerre approche

Le 24 février marquera les un an du début de l'invasion russe de l'Ukraine.  Le président américain Joe Biden doit se rendre mardi 21 février en Pologne pour cet anniversaire. Le président russe Vladimir Poutine doit aussi prononcer le discours sur l'état de la nation à cette date.