DIRECT-Ukraine : attente d'une réponse de l'UE à l'adhésion, combats acharnés à Severodonetsk

"La demande de l'Ukraine d'obtenir le statut de candidat à l'Union européenne aura bientôt une réponse", c'est la promesse d' Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, après un entretien avec le président Volodymyr Zelensky à Kiev. Sur le terrain, l'armée russe annonce avoir frappé un site abritant des armes fournies par les Occidentaux près de Tchortkiv, dans l'ouest de l'Ukraine, faisant selon Kiev au moins vingt-deux blessés, dont des civils.
 
Image
Ukraine
Un char ukrainien lors de combats sur la ligne de front à Severodonetsk, dans la région de Lougansk, en Ukraine, le 8 juin 2022.
AP Photo/Oleksandr Ratushniak.
Partager9 minutes de lecture

Ce qu'il faut retenir ce dimanche 12 juin

  • Combats acharnés à Severodonetsk
  • Les anciens restaurants McDo de Russie rebaptisés
  • Moscou dit avoir visé des armes occidentales dans l'ouest de l'Ukraine
     

20h30 TU: Ce direct est terminé. Merci de nous avoir suivis. Rendez-vous dès demain sur notre site pour suivre un nouveau direct sur la guerre en Ukraine.

20h29 TU: En Ukraine, la connexion rétablie entre la centrale nucléaire de Zaporijjia et l'AIEA

La connexion entre la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia (sud), sous contrôle des Russes depuis début mars, et l'Agence internationale de l'énergie atomique, a été rétablie, ont annoncé Kiev et l'AIEA.

Elle avait été perdue le 30 mai, "lorsque les Russes avaient coupé l'opérateur de téléphonie mobile ukrainien Vodafone à Energodar", site de la centrale, "avec lequel l'AIEA a un contrat de transmission de données", a affirmé l'opérateur ukrainien, Energoatom, dans un communiqué publié samedi soir sur Telegram."Grâce aux efforts conjoints d'Energoatom et Vodafone, le vendredi 10 juin, la connexion entre les serveurs de surveillance des matières nucléaires du site et l'AIEA a été rétablie", a ajouté Energoatom.

17h30 TU. En Russie, une ONG contre la torture annonce sa dissolution

Le directeur de l'ONG russe Comité contre la torture a annoncé ce dimanche la dissolution de son organisation. Il considère comme "une insulte et une calomnie" sa désignation vendredi comme "agent de l'étranger" par les autorités. "Malgré l'utilité évidente de (notre) mission, les autorités s'efforcent depuis de nombreuses années de la faire passer pour étrangère et nuisible", a expliqué Sergueï Babinets sur Telegram. Il estime que que "les autorités envoient le signal que la torture devient (ou est déjà devenue) un pan de la politique gouvernementale".

Le Comité contre la torture, fondé en 2000, milite pour contraindre les autorités à enquêter sur les mauvais traitements infligés par les forces de sécurité et à prendre des mesures pour y mettre fin. Elle a notamment travaillé sur la situation en Tchétchénie.

17h00 TU. Le ministère des Affaires étrangères ukrainien dénonce la destruction de Marioupol

Le ministère des Affaires étrangères ukrainien a publié une vidéo de la ville de Marioupol avant et après les bombardements russes, sur Twitter. Il appelle à "armer l'Ukraine maintenant" et à empêcher "les crimes de guerre russes".


A (re) voir: En Ukraine,  à Lyssytchansk, au cœur du Donbass, les habitants évacuent

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...



16H00 TU. Le blocage par la Turquie des adhésions à l'Otan de la Suède et de la Finlande pourrait durer

Le blocage par la Turquie des demandes d'adhésion à l'Otan de la Suède et de la Finlande pourrait ne pas être résolu à temps pour le sommet de l'Alliance prévu à la fin du mois. C'est ce qu'a déclaré ce dimanche le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg. Il avait précédemment insisté sur le fait que les deux pays seraient accueillis "à bras ouverts", mais la Turquie a bloqué leurs candidatures.

Ankara les accuse d'offrir un refuge au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), un groupe classé comme "terroriste" par la Turquie et ses alliés occidentaux.
Les deux pays nordiques s'inquiètent des intentions de la Russie depuis l'invasion de l'Ukraine, lancée le 24 février dernier.

14h25 TU. La famille d'un ancien soldat britannique annonce sa mort en Ukraine

Un ancien soldat britannique, Jordan Gatley, a été tué par balle en Ukraine. C'est ce qu'a annoncé sa famille sur les réseaux sociaux. Dean Gatley a déclaré que son fils avait quitté l'armée britannique en mars "pour poursuivre sa carrière de soldat dans d'autres domaines". Il s'est rendu en Ukraine "après mûre réflexion", a ajouté son père. Il indique que la famille avait appris vendredi la "terrible" nouvelle de sa mort. Dean Gatley a déclaré que son fils avait été tué par balle dans la ville de Severodonetsk, dans l'est de l'Ukraine, où la bataille fait rage.

La ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss avait semblé, dans un premier temps, soutenir les Britanniques qui voulaient aller au front. Mais elle avait été recadrée par le ministre de la Défense et des responsables militaires. Les Britanniques sont depuis fortement déconseillés de se rendre en Ukraine.

A (re) voir: Quand en Ukraine la justice tente d'enquêter sur les crimes supposés de l'armée russe

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

14h00 TU. Qatar: TotalEnergies choisi pour développer le plus grand champ gazier au monde

Le Qatar a annoncé ce dimanche avoir choisi le géant français des hydrocarbures TotalEnergies comme premier partenaire étranger pour développer le plus grand champ de gaz naturel du monde. Et à terme, apaiser les craintes de l'Europe sur le plan énergétique. Pour TotalEnergies, cet accord est le plus important jamais conclu avec le Qatar, et devrait contribuer à compenser le retrait du groupe français de Russie.


Les dirigeants européens se sont bousculés dans l'émirat du Golfe ces derniers mois, à la recherche d'alternatives au gaz russe, dans un contexte de guerre en Ukraine.

13h20 TU. L'Ukraine a établi deux routes d'exportation de céréales via la Pologne et la Roumanie

L’Ukraine vient d'établir deux routes pour l’exportation de ses céréales via la Pologne et la Roumanie, affirme Dmytro Senik, le vice-ministre des affaires étrangères ukrainien. "(Les) routes (existantes) ne sont pas parfaites car elles créent certains goulots d'étranglement, mais nous faisons de notre mieux pour les développer en attendant", a-t-il déclaré à Reuters. Le système ferroviaire de l'Ukraine fonctionne sur un gabarit différent de celui de ses voisins européens tels que la Pologne.  iCe qui implique des transferts des marchandises et des frais supplémentaires.  
 

12H37 TU. Etrangers condamnés à mort en Ukraine : un chef séparatiste pro-russe ne veut pas changer leur peine

Un dirigeant séparatiste prorusse de l'est de l'Ukraine affirme ne pas vouloir modifier la peine des deux Britanniques et du Marocain condamnés à mort pour avoir combattu avec l'armée ukrainienne.

Ils sont venus en Ukraine tuer des civils pour de l'argent. C'est pourquoi je ne vois pas de conditions à une quelconque atténuation ou modification de peine. 

Denis Pouchiline, dirigeant de la région séparatiste de Donetsk.
ukraine
Deux citoyens britanniques Aiden Aslin, à gauche, et Shaun Pinner, à droite, et le Marocain Brahim Saadoun, au centre, sont assis derrière les barreaux dans une salle d'audience à Donetsk (Ukraine), le 9 juin 2022. 
AP Photo.


11H34 TU. Moscou dit avoir visé des armes occidentales dans l'ouest de l'Ukraine

L'armée russe annonce avoir frappé un site abritant des armes fournies par les Occidentaux près de Tchortkiv, dans l'ouest de l'Ukraine largement épargné par les combats, faisant selon Kiev au moins vingt-deux blessés, dont des civils.

Selon le ministère russe de la Défense "des missiles de croisière Kalibr lancés à partir de la mer (...) ont détruit près de Tchortkiv un grand entrepôt de systèmes de missiles antichars, de systèmes portatifs de défense aérienne et d'obus fournis au régime de Kiev par les Etats-Unis et les pays européens".

10H26 TU. Frappe russe sur l'ouest de l'Ukraine : au moins 22 blessés (gouverneur régional)

Une frappe russe sur la ville de Tchortkiv a fait samedi soir au moins vingt-deux blessés, dont des civils, selon un premier bilan communiqué dimanche par le gouverneur régional, Volodymyr Trouch.

"Hier, à 19H46, Tchortkiv a été touchée par quatre missiles, tous tirés depuis la mer Noire", a affirmé Volodymyr Trouch lors d'une conférence de presse, précisant qu'"il y avait vingt-deux blessés, tous hospitalisés".

À re(voir) : Kramatorsk, la prochaine cible de l'armée russe après Severodonetsk ?

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

10H04 TU. Connexion rétablie entre la centrale nucléaire de Zaporijjia et l'AIEA, annonce Kiev

La connexion entre la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia, sous contrôle des Russes depuis début mars, et l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), est rétablie près d'un mois et demi après la perte des transmissions, selon l'opérateur ukrainien, Energoatom. La connexion avait été perdue le 30 mai, "lorsque les Russes ont coupé l'opérateur de téléphonie mobile ukrainien Vodafone à Energodar", site de la centrale, "avec lequel l'AIEA a un contrat de transmission de données".

09H48 TU. Les anciens restaurants McDo de Russie rebaptisés

Les anciens restaurants en Russie du groupe McDonald's, qui avait annoncé son départ après plus de trente ans de présence en réaction au conflit en Ukraine, ont été rebaptisés "Vkousno i tochka" (Délicieux. Point) par leur nouveau propriétaire russe.

"Le nouveau nom est Vkousno i totchka", a déclaré au cours d'une conférence de presse le directeur général du groupe russe Oleg Paroïev, tandis que son propriétaire Alexandre Govor a assuré que les 51.000 ex-employés de McDonald's à travers la Russie conserveraient leur travail.

A (re) voir: Vkousno i totchka, en Russie, réouverture de McDonald's rebaptisés

06H32 TU. Les Russes menent "sans succès" des assauts contre Severodonetsk, selon l'état major ukrainien

La bataille pour la ville-clé de Severodonetsk et sa jumelle Lyssytchansk apparaît de plus en plus violente.

"Afin de décourager nos troupes, l'ennemi pilonne nos positions et essaie de remporter le combat des tirs d'artillerie", a indiqué dans la nuit de samedi à dimanche le commandement opérationnel ukrainien de la région sud.

Il a précisé que l'armée de l'air ukrainienne avait détruit au cours des dernières 24h des dépôts de munitions et des équipements lors de trois frappes aériennes, sans indiquer de localisation.

L'état-major ukrainien a précisé dimanche matin que les Russes menaient "sans succès" des assauts contre Severodonetsk, soulignant que les soldats ukrainiens avaient aussi repoussé l'armée de Moscou près de Vrubivka, Mykolaevka ou encore Vasyivka.

À re(voir) : Rencontre avec les soldats du régiment Azov 

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
04H00 TU. Combats acharnés à Severodonetsk

"Des combats de rue acharnés se poursuivent à Severodonetsk", selon le président Zelensky qui a signalé la reprise par les forces ukrainiennes de localités comme Tavriïské dans la région de Kherson, et dans celle de Zaporijjia.
 

Les combats dans l'est de l'Ukraine s'intensifient, tandis que l'armée russe pilonne toujours la périphérie de Kharkiv, deuxième ville du pays.

La zone autour de Tchortkiv, dans l'ouest de l'Ukraine, a aussi été bombardée selon le gouverneur régional Volodymyr Trouch.

severodonetsk
Un soldat ukrainien lors de violents combats à Severodonetsk, dans la région de Lougansk, en Ukraine, le 8 juin 2022. 
AP Photo/Oleksandr Ratushniak)

02H50 TU. Bientôt une réponse de l'UE
 

La demande de l'Ukraine d'obtenir le statut de candidat à l'Union européenne aura bientôt une réponse, a promis la présidente de la Commission européenne en visite à Kiev, alors que les forces russes s'acharnent sur l'est du pays.

Les discussions d'aujourd'hui vont nous permettre de finaliser notre évaluation d'ici la fin de la semaine prochaine. Nous voulons soutenir l'Ukraine dans son parcours européen. Nous voulons regarder vers l'avenir. Vous avez fait beaucoup, mais il y a encore beaucoup à faire, pour lutter contre la corruption par exemple.

Ursula von der Leyen, présidente de la Commisssion européenne

L'Ukraine réclame un "engagement juridique" lui permettant d'obtenir au plus vite un statut de candidat officiel à l'Union européenne, mais les Vingt-Sept sont très divisés sur la question.

Pour l'Ukraine, le statut de candidat serait "un point de départ", avec à la clé un long processus de négociations et de réformes, selon Volodymyr Zelensky.

Ursula Von der leyen
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen,  lors d'une conférence de presse conjointe avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky à Kiev, en Ukraine, le 11 juin 2022. 
AP Photo/Natacha Pisarenko.