DIRECT - Ukraine : Kiev reprend Kherson, "la guerre continue"

Après la reprise de Kherson par les Ukrainiens, l'heure est au déminage et à la réparation des infrastructures et à la documentation de "crimes" imputables à Moscou dans la grande ville du sud. 
Image
Kherson
Une femme soldat ukrainienne avec un signe "Kherson" en arrière-plan, à Kherson,  le 11 novembre 2022.
Dagaz (AP)
Partager7 minutes de lecture
6h35 TU. La Russie présente au sommet du G20 en Indonésie ce mardi

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov sera présent au sommet du G20 en Indonésie ce mardi 15 novembre. L'invasion russe de l'Ukraine risque de revenir sur la table de la séquence chargée qui arrive, à Bali puis au le Forum de l'Asie-Pacifique (Apec) à Bangkok, où Sergueï Lavrov  continuera de représenter le président Vladimir Poutine.

20h28 TU. Les Ukrainiens se réapproprient Kherson. 

Au lendemain de la reprise de Kherson par Kiev, l'heure était au déminage, à la réparation des infrastructures et à la documentation de "crimes" imputables à Moscou dans la grande ville du sud, dont la perte constitue un revers de taille pour le Kremlin.
 

À l'extérieur de Kherson, dans le village de Pravdyné, les habitants de retour serrent leurs voisins dans les bras. Certains ne peuvent retenir leurs larmes. "La victoire, enfin !", dit Svitlana Galak. "Merci mon Dieu, nous sommes enfin libérés et désormais, tout va retrouver sa place", poursuit cette femme de 43 ans qui a perdu son fils aîné au combat. "Nous sommes l'Ukraine", renchérit son mari, Vikor, 44 ans.

"Nous sommes tous fous de joie", a déclaré samedi le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui a aussi fait état d'importantes destructions dans la région. "Avant de fuir Kherson, les occupants ont détruit toutes les infrastructures essentielles - communication, fourniture d'eau, de chauffage, électricité", a-t-il ajouté, précisant en outre que 2.000 engins explosifs avaient été neutralisés


18h00 TU. La police sur les traces des crimes russes à Kherson. 
 

Au lendemain de la reprise de la ville de Kherson par les Ukrainiens, la police était samedi sur place pour déminer et documenter des "crimes" imputables à Moscou dans la grande ville du sud, dont la perte constitue un revers de taille pour le Kremlin.

Pour Kiev, l'Occident est sur la voie d'une "victoire commune" sur la Russie après la reprise de Kherson, où l'hymne national ukrainien a retenti vendredi après le retrait des troupes russes. Kherson, annexée fin septembre par Moscou, avait été la première grande ville à tomber après l'invasion russe déclenchée fin février.


15h15 TU. Retour des policiers et médias ukrainiens à Kherson. 

Les policiers ukrainiens et les médias radios et télévisés sont de retour à Kherson ce samedi, après le retrait des troupes russes, selon l'agence de presse Associated Press. Cela fait partie du retour à la normale pour la ville, après huit mois d'occupation russe. 

12h00 TU. Charles Michel appelle la Chine à convaincre la Russie de respecter le droit international.
 

Le président du Conseil européen, Charles Michel, a encouragé la Chine à "utiliser tous les moyens" pour convaincre la Russie de respecter le droit international.

"Nous encourageons les autorités chinoises à utiliser tous les moyens en leur possession pour convaincre la Russie de respecter les frontières internationalement reconnues, à respecter la souveraineté de l'Ukraine", a déclaré le dirigeant, depuis Phnom Penh, où il rencontre samedi et dimanche des dirigeants de l'Association des Nations d'Asie du Sud-Est (Asean), réunis en sommet.

Il doit ensuite s'envoler pour l'île indonésienne de Bali pour assister au G20, aux côtés notamment du président chinois Xi Jinping.

"Il est important dans ce moment brutal de l'histoire humaine qu'il y ait de la coopération internationale et le G20 sera une autre occasion de se regarder les yeux dans les yeux", a-t-il assuré. Nous  nous tenons y compris avec des pays qui n'ont pas exactement les mêmes régimes politiques, mais qui au minimum croient que le droit international doit être protégé."

11h49 TU. Le barrage de la centrale hydroélectrique de Kakhovka endommagé par les Russes dans leur retrait de Kherson.


Les forces d'occupation russes ont sérieusement endommagé le barrage de la centrale hydroélectrique de Kakhovka, dans l'Oblast de Kherson.
11h01 TU. L'Occident sur la voie "d'une victoire commune" face à la Russie, selon Kiev.
 

Pour le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, l'Occident est sur la voie d'une "victoire commune" sur la Russie. "Très peu de gens croyaient que l'Ukraine survivrait", a-t-il déclaré lors de sa rencontre avec le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, en marge d'un sommet de l'Asie du Sud-Est au Cambodge. 

"Ce n'est qu'ensemble que nous pourrons l'emporter et chasser la Russie d'Ukraine. Nous sommes sur la bonne voie, a-t-il ajouté. Cela arrive, et notre victoire sera notre victoire commune - une victoire de toutes les nations éprises de paix à travers le monde."

Le ministre a également dit que les Ukrainiens qui célébraient la libération de Kherson versaient également des "larmes de gratitude" aux États-Unis pour les milliards de dollars d'aide militaire.

(Re)voir : Ukraine : les soldats ukrainiens célébrés à Kherson
 
TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
09h15 TU. Londres se réjouit de la libération de Kherson. 
 

Le retrait russe de la ville ukrainienne de Kherson marque "un nouvel échec stratégique" de la part de Moscou, s'est réjouit le ministre britannique de la Défense Ben Wallace. "Le retrait annoncé par la Russie de Kherson marque un nouvel échec stratégique pour eux. En février, la Russie avait échoué à s'emparer des cibles majeures qu'elle s'était fixées, à part Kherson."

08h56 TU. L'artiste Banksy dévoile une oeuvre à Borodyanka.

L'artiste Banksy a dévoilé des peintures murales à Kiev, la capitale, et dans ses environs. Il a notamment posté sur Instagram une photo d'une oeuvre représentant un gymnaste au milieu de débris, à Borodyanka, avec une légende : "Borodyanka, Ukraine".

Une autre oeuvre, non revendiquée officiellement, représente un homme ressemblant à Vladimir Poutine, battu au judo par un enfant.
08h50 TU. Des images de la libération de Kherson.
06h40 TU. "Un jour historique" selon Volodymyr Zelensky. 

Dans son allouction quotidienne sur Telegram, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a déclaré, vendredi soir, qu"'aujourd'hui eest un jour historique. Et même si la ville n'est pas encore complètement nettoyée de la présence de l'ennemi, les habitants de Kherson eux-mêmes enlèvent déjà des rues et des bâtiments les symboles russes et toute trace du séjour des occupants à Kherson."

Il a ajouté que ce succès en appelait d'autres similaires. "L'Ukraine viendra à tous ses habitants."
 
03h45 TU. "Nous continuerons à compter sur votre soutien", déclare le ministre des Affires étrangère ukrainiens. 


Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba, a affirmé que "la guerre continue" malgré la reconquête de la ville de Kherson.

Il s'est expimé lors d'un sommet de l'Asie du Sud-Est au Cambodge."Nous sommes en train de gagner des batailles sur le terrain. Mais la guerre continue. Je comprends que tout le monde souhaite que cette guerre prenne fin le plus rapidement possible. Nous sommes certainement ceux qui le souhaitent plus que quiconque. Mais tant que la guerre se poursuivra, et que nous verrons la Russie mobiliser davantage de conscrits et acheminer davantage d'armes vers l'Ukraine, nous continuerons bien sûr à compter sur votre soutien continu."

Kuleba
Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, lors d'une conférence de presse au sommet de l'ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est) à Phnom Penh, au Cambodge, le 12 novembre 2022.
Vincent Thian (AP)
00h56 TU. La reprise de Kherson, "une victoire extraordinaire" selon Washington
 

La Maison Blanche salue une "victoire extraordinaire" pour l'Ukraine après le retrait forcé de l'armée russe et la reprise de la ville de Kherson.

"Il semble que les Ukrainiens viennent de remporter une victoire extraordinaire: la seule capitale régionale que la Russie avait saisie dans cette guerre est maintenant de retour sous le drapeau ukrainien, ce qui est tout à fait remarquable", a déclaré le conseiller à la sécurité nationale, Jake Sullivan, alors qu'il se rendait au sommet de l'ASEAN au Cambodge.

(Re)voir : Ukraine : les Ukrainiens entrent à Kherson après le retrait des troupes russes

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...