Direct - Ukraine : le pays tente de rétablir l'électricité après les bombardements de vendredi 16

De nouvelles frappes russes ont fait cinq morts ce samedi en Ukraine. Les autorités s'efforçent de rétablir au plus vite l'électricité et l'eau après les tirs massifs de missiles de la veille qui ont provoqué des coupures de courant. Le Kremlin a annoncé que Vladimir Poutine s'était entretenu la veille avec les responsables de l'intervention militaire en Ukraine.
Image
Un couple marche sur la place de l'Indépendance déserte pendant une alerte aérienne ce 17 décembre à Kiev. 
© AP Photo/Felipe Dana
Un couple marche sur la place de l'Indépendance déserte pendant une alerte aérienne ce 17 décembre à Kiev. 
Image
ukraine bombardements vendredi 16
À Kiev, les coupures d'électricité se poursuivaient dans la nuit. Selon l'Ukraine, la Russie a lancé une importante attaque de missiles contre des installations et des infrastructures énergétiques. AP/ Felipe Dana.
Partager6 minutes de lecture
16h15 TU Le général ukrainien Andriy Kovaltchouk se prépare à une attaque russe par le Nord.

Interviewé par la chaîne Sky News, le général Andriy Kovaltchouk à la tête des opérations dans le Sud de l'Ukraine affirme que l'Ukraine se prépare à une éventuelle attaque des Russes par le nord.
 

Les forces ukrainiennes auraient besoin de soutien militaire afin d'être prêtes à répondre à cette attaque a-t-il expliqué en ajoutant que les combats les plus importants ne sont pas encore arrivés. "Nous nous attendons à une offensive de la Biélorussie à la fin du mois de février, peut-être plus tard. Mais cette fois-ci ils ne pourront pas juste entrer en marchant, comme ce fut le cas le 24 février."
 


15H00 TU. L'armée russe affirme ce samedi avoir visé hier des cibles importantes pour la défense ukrainienne
 
Le ministre de la Défense Sergueï Choïgou et le chef d'état-major des armées Valery Gerasimov
Le ministre de la Défense Sergueï Choïgou, à gauche et le chef d'état-major des armées Valery Gerasimov pendant une réunioin avec Vladimir Poutine pour faire le point sur l'opération militaire en Ukraine dans un lieu non défini ce 17 décembre.
© Gavriil Grigorov, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP


"Une frappe massive avec des armes de haute précision a été effectuée le vendredi 16 décembre contre des systèmes de commandement militaire, du complexe militaire et industriel et des sites énergétiques ukrainiens", a ainsi déclaré dans un communiqué le ministère russe de la Défense.

"À l'issue de la frappe, une livraison d'armes et de munitions de fabrication étrangère a été empêchée, une avancée des réserves (en hommes des forces ukrainiennes) vers les zones de combat a été bloquée, le fonctionnement des entreprises de fabrication et de réparation d'armes (...) a été suspendu", a-t-il poursuivi.

Russian Defense Minister Sergei Shoigu, left, and Chief of the Russian General Staff Valery Gerasimov attend the meeting with Russian President Vladimir Putin during his visit to the joint staff of troops involved in Russia's military operation in Ukraine, at an unknown location, Saturday, Dec. 17, 2022. (Gavriil Grigorov, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP)


13H03 TU. La Russie affirme avoir empêché une livraison d'armes étrangères à l'Ukraine

Évoquant les frappes russes de vendredi 16, le ministère de la Défense affirme : " à l'issue de la frappe, une livraison d'armes et de munitions de fabrication étrangère a été empêchée, une avancée des réserves (des forces ukrainiennes) vers les zones de combat a été bloquée, le fonctionnement des entreprises de fabrication et de réparation d'armes (...) a été suspendu".

12H02 TU. Le métro reprend à Kiev

Le maire Vitali Klitchko a annoncé que la circulation du métro, interrompue vendredi 16 pour permettre aux habitants de s'y réfugier, avait repris tôt ce samedi matin. Un tiers des habitants sont toujours privés d'électricité.

L'électricité a été restaurée à Kharkiv (est), la deuxième ville d'Ukraine, d'après le gouverneur régional Oleg Sinegoubov.

L'opérateur électrique national Ukrenergo a confirmé que le système énergétique "continue de se rétablir", tout en soulignant que le déficit énergétique reste "important".

11H23 TU. L'UE et l'Azerbaïdjan lancent un projet de câble électrique contournant la Russie
 

L'Azerbaïdjan va fournir l'Union européenne en électricité grâce à un nouveau câble sous-marin, selon un accord signé samedi en Roumanie et visant à diversifier les ressources du bloc suite à l'invasion russe de l'Ukraine.
 

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban shakes serre la main du président roumain Klaus Iohannis avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen
Le Premier ministre hongrois Viktor Orban shakes serre la main du président roumain Klaus Iohannis avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen au palais présidentiel Cotroceni à Bucarest, Roumanie ce 17 décembre.
© AP Photo/Vadim Ghirda



"Nous avons décidé de tourner le dos aux énergies fossiles russes et de nous tourner vers nos partenaires énergétiques fiables", a expliqué à Bucarest la présidente de la Commission Ursula Von der Leyen.

Le cadre financier et technique de l'accord n'est pas précisé dans le communiqué que le président roumain Klaus Iohannis a publié, en marge d'une rencontre entre les différents signataires.

Il prévoit l'ouverture du chantier en septembre 2023 pour une mise en service au plus tôt en 2029. Long de 1.195 km et quasi exclusivement immergé en Mer Noire, le câble doit relier l'Azerbaïdjan à la Hongrie en passant par la Géorgie et la Roumanie.

Ces quatre pays sont partis à l'accord. La Roumanie et la Hongrie, membres de l'UE, bénéficient du soutien de la Commission européenne.

"Nous nous préparons à construire le plus long câble électrique sous-marin. Si j'étais plus jeune, je dirais qu'il faut être rock'n roll" pour lancer un tel projet, a affirmé le Premier ministre hongrois Viktor Orban.
 

07H44 TU. Poutine s'entretient avec les responsables de l'opération russe en Ukraine
Vladimir Putin lors d'une réunion de son état major ce 17 décembre.
Vladimir Putin lors d'une réunion de son état-major ce 17 décembre.
© Gavriil Grigorov, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP


Le Kremlin a annoncé que "vendredi, le président a passé toute la journée à l'état-major des forces impliquées dans l'opération militaire spéciale" en Ukraine.
 

"J'aimerais entendre vos propositions sur nos actions à court et moyen terme", a déclaré Vladimir Poutine, lors de la réunion dont des extraits ont été diffusés par la télévision publique russe.


03H00 TU.  L'Allemagne va inaugurer son premier terminal de gaz liquéfié

Ce terminal est destiné à éviter les pénuries et à remplacer les livraisons russes, stoppées par la guerre en Ukraine. Mais l'approvisionnement à court terme demeure incertain. 
 
Inauguration du terminal méthanier en mer du Nord
De gauche à droite sur la photo, le ministre de l'Économie et du climat Robert Habeck, le chancellier Olaf Scholz et le ministre des Finances Christian Lindner, devant l'unité flottante de stockage et de regazéification à Wilhelmshaven, ce 17 décembre 2022.
© AP Photo/Michael Sohn, pool
 

La cérémonie se tiendra à bord du bateau FSRU "Hoegh Esperanza", amarré depuis jeudi 15 sur la plateforme flambant neuve de Wilhelmshaven, au bord de la mer du Nord. Le bateau est déjà chargé avec suffisamment de gaz nigérian pour la consommation annuelle de "50.000 foyers" et commencera ses livraisons le 22 décembre.

À la différence d'autres pays européens, l'Allemagne ne disposait d'aucun terminal sur son sol, préférant la ressource peu chère arrivant des pipelines russes, dont elle dépendait à 55% de ses importations.

Tout a changé avec la guerre en Ukraine et la fin des livraisons du russe Gazprom. Les importations de gaz liquéfié vers l'Allemagne, via les ports belges, néerlandais et français, ont bondi.

Pour éviter un coût du transport prohibitif, le pays a décidé de lancer sur son propre sol plusieurs chantiers de terminaux.
Mais l'Allemagne n'a toujours pas signé des contrats gaziers significatifs pour remplir ces terminaux dans l'immédiat.

"La capacité d'importation sera là. Mais ce qui m'inquiète, ce sont les livraisons", s'alarme auprès de l'AFP Johan Lilliestam, chercheur à l'université de Postdam.
Un contrat entre l'entreprise américaine ConocoPhillips et le Qatar a été signé pour le terminal de Wilhelmshaven. Mais la livraison de gaz ne débutera qu'à partir de 2026.

Les négociations entre les énergéticiens allemands -RWE et Uniper en tête - et les principaux fournisseurs mondiaux, comme le Qatar, les États-Unis ou le Canada, patinent.

01H50 TU.  L'Ukraine tente de rétablir l'électricité

L'Ukraine s'attèle à rétablir l'électricité après les nouvelles frappes de missiles russes qui ont provoqué des coupures de courant à travers le pays. Elles ont été dénoncées comme des crimes de guerre par l'Union européenne.
 

Au total, 74 missiles ont été tirés par la Russie vendredi 16 décembre, dont 60 ont été abattus par la défense antiaérienne, selon l'armée ukrainienne.